Retour

  • S7-S2 Séminaires 2

DE 1 : Métropole et mobilité : entre recherche et action

Semestre 7

  • Année : 4
  • Semestre : 7
  • Coefficient : 8,00
  • Compensable : oui
  • Stage : non
  • Session de rattrapage : oui
  • Mode : option
  • Affilié à un groupe : non

Objectifs pédagogiques

Ce séminaire a un double objectif pédagogique. Il vise d’une part à observer et comprendre la métropole parisienne en devenir/mutation, à partir de problématiques de mobilité (des hommes et des marchandises) dans leurs dynamiques interscalaire et interdisciplinaire. Il vise d’autre part à mettre en œuvre une méthode de recherche pour aborder cet objet et ces problématiques, en lien avec un contexte de transformation et ses acteurs multiples. Plus spécifiquement, il s’agit de faire émerger une question théorique à partir d’un terrain choisi, analysé (in situ) et documenté, — ou, inversement de partir d'un questionnement sur la mobilité et de le croiser avec un terrain approprié —, de la mettre en perspective à la lumière des productions théoriques/historiques/scientifiques existantes, jusqu’à la formulation d’une proposition d’action en relation avec les acteurs du site. La recherche-action se situant entre la recherche fondamentale et le projet, elle offre l'occasion — pour des étudiants de M1 en particulier qui vont préparer un mémoire mention recherche — d'appréhender la distinction de ces différentes approches de la question urbaine/métropolitaine : par la recherche, par le projet (conception et pratique), par l'action, et leurs liens tant conceptuels que méthodologiques.

Contenu

Ce séminaire s'appuie sur l'expérience d'un programme de recherche-action piloté par l'enseignante avec le MCC (BRAUP), la CAPA et l’AIGP en 2012-2013 (intitulé : 'La grande ville 24h chrono' ; terrain : le Grand Paris ; 9 équipes mixtes : chercheurs, architectes, urbanistes, paysagistes, artistes plasticiens ; nombreuses collectivités locales ou territoriales impliquées).

Ce processus de recherche-action cherche plus généralement à interroger la nature et la valeur des lieux de la mobilité dans la métropole contemporaine, tant du point de vue de leurs dynamiques de transformation des territoires que du point de vue de leur capacité à créer de l’identité métropolitaine.

Il s’agit d’aborder ces lieux en cherchant à dépasser les catégories conventionnelles (l'infrastructure, l'équipement) pour réfléchir à l'articulation entre mobilité, architecture et modes de vie à l'échelle métropolitaine.

La question de l'architecture dans le contexte de la métropole contemporaine y est centrale. Comment les architectes s’emparent-ils de la mobilité ? Comment influence-t-elle leur réflexion sur le projet, sur la métropole ?

Travaux

Participation active au séminaire. Construction par étapes de la recherche et sa traduction sous la forme d’un dossier organisé.

Trois grandes phases de travail sont à mener individuellement, selon un mode d’interaction collective (le séminaire est un espace de réflexion, de discussion, de partage entre les étudiants, avec les invités ; c’est aussi un espace de travail) :

 

1) Explorer

S’équiper d’un modèle de recherche à travers la lecture et l’analyse de travaux de référence sur la métropole.

Se confronter à un terrain de recherche par la mise en œuvre d’investigations in situ liées au thème.

2) Manipuler

Faire émerger une question et des hypothèses à partir des matériaux recueillis.

Se construire un appareil méthodologique en manipulant les matériaux et les références.

3) Élaborer

Proposer et simuler une action qui vient compléter l’appareil méthodologique (l’action fait partie de la recherche et n’est pas un aboutissement en soi).

Bibliographie

Noms de quelques auteurs (biblio. détaillée à suivre) :

E. Alonzo, M. Augé, S. Boeri, M. Castells, B. Grosjean, V. Kaufmann, R. Koolhaas, A. Portnoi, N. Roseau, D. Rouillard, B. Secchi, O. M. Ungers, T. Sieverts, M. Smets, A. Urlberger, R. Venturi, etc.

Informations supplémentaires

Présentations-discussions de l’enseignante (contenu et méthodologie) et d’invités (concepteurs, chercheurs, acteurs) alternées avec présentations des travaux en cours des étudiants.