CONCOURS "CONSTRUIRE EN PIERRE STRUCTURELLE" 2022

Le concours Construire en pierre structurelle est organisé par l’École nationale supérieure d’architecture Paris-Val de Seine et sa matériauthèque, en partenariat cette année avec le Syndicat national des industries de roches ornementales et de construction (SNROC) et l’Association Les pierres sauvages de Belcastel.

LES LAURÉATS DU CONCOURS PIERRE 2022 “LES FUTURS PAYSAGES DE LA PIERRE” 

Après l’audition des 10 finalistes le 16 juin 2022 à l’ENSA Paris-Val de Seine, par le jury présidé par Marc Bigarnet, architecte et maître de conférences à ENSA Lyon, a révélé les lauréats du concours Construire en pierre structurelle 2022 au cours de la cérémonie de remise des prix.

Sur le thème « les futurs paysages de la pierre », les candidats étaient invités à envisager de quelle[s] manière[s] la pierre peut permettre de refonder les situations construites de demain, les architectures publiques ou domestiques ; de redéfinir les territoires habités, les espaces publics ; contribuer à un paysage décarboné. En somme de définir quels peuvent être les futurs paysages de la pierre.

Les lauréats sont :

  • 1er PRIX : VERDIER Cassandre, "Et qui n'est chaque fois, ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre", ENSA Paris-Val de Seine 
  • 2e PRIX : MICHEL Edouard, DINTILHAC Baptiste, HERPAIN Loïc, "Affluences", ENSA Paris-Val de Seine 
  • 3e PRIX : MABILLE Manon, NIEL Tara, GRIZARD Chloé, "Entre murs", ENSA Montpellier 
  • MENTION SPÉCIALE : MAILLOT Vincent, TISSANDIER Vincent, "Over the bridge", ENSA Paris-Val de Seine. 

Les projets des 10 finalistes ainsi qu’une sélection d’échantillons de pierres proposée par la matériauthèque de l’ENSA Paris-Val de Seine sont exposés dans la salle exposition jusqu’au 24 juin. 

Instagram

Facebook

PREMIER PRIX : Cassandre VERDIER

Projet : "Et qui n'est chaque fois, ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre", ENSA Paris-Val de Seine 

DEUXIÈME PRIX : Edouard MICHEL, Baptiste DINTILHAC, Loïc HERPAIN

Projet : "Affluences", ENSA Paris-Val de Seine 

TROISIÈME PRIX : Manon MABILLE, Tara NIEL, Chloé GRIZARD

Projet : "Entre murs", ENSA Montpellier 

MENTION SPÉCIALE : Vincent MAILLOT, Vincent TISSANDIER

Projet : "Over the bridge", ENSA Paris-Val de Seine 

©Crédit photo : Claude Gargi / Pierre actual.

Les partenaires du concours Construire en pierre structurelle 2022

Le SNROC agit aux côtés des entreprises de la filière Pierre et est membre de l’Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction (UNICEM) qui regroupe 14 branches professionnelles spécialisées dans l’extraction et la transformation de matériaux issus de carrière.

L’Association Les Pierres sauvages de Belcastel a été créée en 1997 pour œuvrer à la découverte, la connaissance et la promotion de l'œuvre de Fernand Pouillon, architecte, écrivain, éditeur de livres d'art.

CONCOURS "CONSTRUIRE EN PIERRE STRUCTURELLE" 2021

Le concours Construire en pierre structurelle est organisé par l’École nationale supérieure d’architecture Paris-Val de Seine et sa matériauthèque, en partenariat avec Alphapierre et SETP.

Il a pour vocation de sensibiliser les étudiants à l'utilisation de la pierre dans les domaines contemporains de la construction et de l'aménagement urbain.

L’édition 2021, présidée par Marc Bigarnet, architecte et Maître de conférences à l’ENSA Lyon, avait pour thématique “Habiter la pierre” et invitait les étudiants à interroger la conception architecturale en pierre structurelle et l’habiter, au regard des enjeux environnementaux contemporains.

La remise des prix a eu lieu le jeudi 17 juin 2021 à l’ENSA Paris-Val de Seine. 

Lauréats du concours 2021

Le jury présidé par Marc Bigarnet a désigné les lauréats suivants :

Premier prix

« Le tiers lieux d’Occi », un lieu de réinsertion de détenus en courte peine.
Pierre Fortunel, Master 1, ENSA Montpellier

Deuxième prix

« Habiter une pierre », un habitat de six logements dans les Alpes en haute montagne, au bord d’un lac.
Shama Demaisonneuve, Master 1, ENSA Montpellier

Troisième prix

« Vivre ensemble. Habiter la pierre dans un contexte méditerranéen », logements collectifs de la Zac au Nord de Montpellier.
Yolaine Morand, ENSA Grenoble et Charlotte Brochiero, ENSA Montpellier

Projet mentionné

« Stratigraphie d’un pan de vie », une résidence pour jeunes en apprentissage.
Marine Szymczack, ENSA Paris-Val de Seine

Projet remarqué

« La source d’émeraude », bains de la cité d’Aleth.
Victor Boutin, ENSA Paris-Val de Seine

FÉLICITATIONS À EUX !

CONCOURS "CONSTRUIRE EN PIERRE STRUCTURELLE" 2019

Depuis 2013, l'ENSA Paris-Val de Seine et sa matériauthèque, en partenariat avec Alphapierre, organisent le concours " Construire en pierre structurelle " dont la vocation est de sensibiliser les étudiants à l'utilisation de la pierre dans les domaines contemporains de la construction et de l'aménagement urbain.

Le concours incite les étudiants à découvrir l'histoire de la pierre, à identifier ses particularités, ses utilisations, ses aspects, son entretien, sa pérennité, son recyclage. Il les encouragera à en concevoir l'usage dans les domaines contemporains de la construction, de l'aménagement urbain et du mobilier.

La thématique de l'édition 2019 était " Jamais seule ". La 6ème session du concours mettait l'accent sur cette particularité de la pierre, qui contrairement au béton, au bois ou encore au métal, n'est " Jamais seule " mais toujours associée à d'autres matériaux. Les équipes étaient invitées à mettre en évidence les incidences de cette symbiose sur la structuration des projets.

Lauréats du concours 2019

Le jury présidé par Marc Bigarnet a désigné les lauréats suivants :

Premier prix

"Une nuit avec Jean-Pierre" Refuge pour la transhumance dans les Pyrénées, avec accueil de tourisme et belvédère, Yann Houllard – ENSA Paris-Val-de-Seine – M2.

Le projet proposé pour le concours est un jalon qui marque la transformation d’une vallée pastorale en destination pour les randonneurs. Comme un trait de pierre dans le grand paysage, le refuge s’installe avec franchise dans le site dont seule la géométrie réglée finement permet de le distinguer de son sol. Le jury a apprécié la cohérence du projet à toutes les échelles de sa représentation, et les liens intemporels qu’ils tente d’instaurer avec la nature et plus précisément son sol, qui à l’instar des constructions vernaculaires locales, offre la ressource principale de cette architecture dépouillée.

Deuxième prix

"Auberge de Jeunesse à Nancy", Merwann Krati / Émile Lefevre / Enzo Nicole – ENSA Nancy – L3/M1/M1.

La rigueur du plan, de la coupe et des élévations de cette auberge de jeunesse installée en plein cœur du centre historique de Nancy témoigne d’une approche constructive efficace, au service de la pérennité, des usages, comme des rapports entre l’architecture patrimoniale et l’architecture contemporaine. Le jury a apprécié le juste rapport entre l’usage monolithique de la pierre et le caractère traversant de l’îlot, qui offrent conjointement le statut d’équipement dans le centre-ville de Nancy, comme le jumelage de la pierre structurelle avec le principe judicieux d’un doublage de panneaux de bois qui offrent à l’édifice toute sa domesticité. Le projet qui se veut simple, est élégant. L’expression de ces usages dans la coupe perspective démontre l’habitabilité généreuse de l’îlot.

Troisième prix

 "Ti’Pitons" Centre Culturel du Cirque de Mafate. Halte Patrimoine dans un site naturel.
Nicolas Passemier / Antony Jarry / Tom Benedico – ENSA Paris-Val-de-Seine – ESTP La Villette - ENSA Montpellier La Réunion en échange à Bucarest – M1.

Le jury a été particulièrement séduit par le caractère de ce projet qui tire profit du paysage extraordinaire du cirque de Mafate et de sa pierre volcanique. Le centre culturel s’immisce dans la végétation dense en offrant des émergences massives et irrégulières au-dessus de la canopée. La mise en œuvre de la pierre est à l’échelle de l’équipement culturel, dans une approche mêlant discrètement la pierre et le métal, à l’instar d’une infrastructure.

Projet remarqué

"Au grès des bois" Halle communale, Place et refuge, locaux associatifs, Camille Couval – ENSA Lyon – Année de césure entre M1 et M2. 

Le jury a souhaité remarquer ce projet modeste qui associe la pierre des Vosges pour les fondations et le pin sylvestre exploité dans la région pour la charpente. Deux halles disposées en équerre cadrent le ruisseau fondateur du village de Rothbach, et dessinent naturellement un nouvel espace public dans le centre-bourg. Le jury a apprécié la grande simplicité de ce projet, sa pertinence structurelle et sa juste mesure qui rendent crédible et légitime l’attention portée au village de Rothbach et aux ressources Vosgiennes. 

Concours "Construire en pierre structurelle" 2018

Depuis 2013, l'ENSA Paris-Val de Seine et sa matériauthèque, en partenariat avec Alphapierre, organisent le concours " Construire en pierre structurelle " dont la vocation est de sensibiliser les étudiants à l'utilisation de la pierre dans les domaines contemporains de la construction et de l'aménagement urbain.

Le concours incite les étudiants à découvrir l'histoire de la pierre, à identifier ses particularités, ses utilisations, ses aspects, son entretien, sa pérennité, son recyclage. Il les encouragera à en concevoir l'usage dans les domaines contemporains de la construction, de l'aménagement urbain et du mobilier.

L'édition 2018 avait pour thématique, " L'eau et la pierre ". Il s'agissait pour les candidats de réfléchir aux liens particuliers entre la pierre et l'eau et à les exploiter dans leurs projets. L'eau accompagne souvent la pierre : lors de son extraction et de la coupe des blocs, en la façonnant au fond des torrents ou au bord de la mer, mais aussi en la faisant chatoyer les jours de pluie sur les façades et les sols pavés des villes. La pierre est souvent proche de l'eau - pierre des quais maritimes ou fluviaux, pierre des douves des châteaux ou encore pierre des bassins - mais elle craint l'eau, ses rejaillissements et ses parcours qui peuvent la ruiner.

LAURÉATS DU CONCOURS 2018

PREMIER PRIX

"Caldera" Lampedusa, Italie. 
Alexandre Marguerie (ENSA Versailles), Gautier Buresi (ENSA Paris-Val de Seine) et Gleb Mikhnovets (Politech de Milan), étudiants en Master 1.

DEUXIÈME PRIX

"Maison de la construction et du territoire" Oulmes, Maroc. 
Ruben Kharat et Jérôme Massé (ENSA Paris-Malaquais), étudiants de Licence 3.

TROISIÈME PRIX

"Les bains des volcans d'Auvergne", France. 
Pierre Ide et Matthieu Faria (ENSA Clermont-Ferrand), étudiants de Master 2.

LES PROJETS REMARQUÉS

"Le refuge du Tekapo", Nouvelle Zélande.
Maxence Villain, Nicolas Eberle et Shama De Maison Neuve (ENSA Montpellier), étudiants de Licence 2.

"La nouvelle école de Pont-Aven", France. 
Anaïs Chaumier et Julien Desbat (ENSA Nantes), étudiants de Master 1.

"Le Crématorium de Saint-Cyprien", France.
Kevin Correia, Alexandre Leroux, Sébastien Mika et Jules Zaffran (ENSA Paris-La Villette), étudiants de Master 2.

"Au grè(s) de l'eau. Requalifier le paysage par la pierre". 
Marie Ballet, Margaud Muckensturm et Brian Wagiman (ENSA Strasbourg), étudiants de Master 2.

CONCOURS "CONSTRUIRE EN PIERRE STRUCTURELLE" 2017

Depuis 2013, l'ENSA Paris-Val de Seine et sa matériauthèque, en partenariat avec Alphapierre, organisent le concours " Construire en pierre structurelle " dont la vocation est de sensibiliser les étudiants à l'utilisation de la pierre dans les domaines contemporains de la construction et de l'aménagement urbain.

Le concours incite les étudiants à découvrir l'histoire de la pierre, à identifier ses particularités, ses utilisations, ses aspects, son entretien, sa pérennité, son recyclage. Il les encouragera à en concevoir l'usage dans les domaines contemporains de la construction, de l'aménagement urbain et du mobilier.

La thématique de l'édition 2017 était libre. Le projet pouvait porter au choix des candidats : sur un logement (individuel ou collectif), un équipement tertiaire, culturel, sportif ou commercial, etc. 
Les candidats étaient invités à argumenter sur le choix de l'usage de la pierre naturelle, de l'échelle urbaine ou territoriale à l'échelle architecturale, en mettant en avant la pleine connaissance des caractéristiques de la pierre utilisée, de sa destination dans les ouvrages, de son utilisation, de sa mise en œuvre et de son image dans l'environnement. Les nouvelles technologies d'extraction et taille numérique de la pierre ainsi que la reconnaissance des qualités thermiques du matériau, étaient autant de pistes pour inciter les étudiants à concevoir une écriture contemporaine d'ouvrages en pierre.

LAURÉATS DU CONCOURS 2017

PREMIER PRIX

"La Fondation Beit Hahaïm, révélation de la mémoire d'un lieu et d'une culture oubliée ", Tétouan, Maroc.
Christophe Gourdier, ENSA Paris Belleville, master 2.

DEUXIÈME PRIX

"Une école de musique à Jérusalem", Israël.
Gabriel Couturier et Bonaventure Prévot, ENSA Paris-Val de Seine, Master 2.

TROISIÈME PRIX

"Vertical Maze", Bois de Vincenne, Paris, France.
Martin Saintpierre, ENSA Paris-Val de Seine, Master 2.

Concours "Construire en pierre structurelle" 2016

Depuis 2013, l'ENSA Paris-Val de Seine et sa matériauthèque, en partenariat avec Alphapierre, organisent le concours " Construire en pierre structurelle " dont la vocation est de sensibiliser les étudiants à l'utilisation de la pierre dans les domaines contemporains de la construction et de l'aménagement urbain.

Le concours incite les étudiants à découvrir l'histoire de la pierre, à identifier ses particularités, ses utilisations, ses aspects, son entretien, sa pérennité, son recyclage. Il les encouragera à en concevoir l'usage dans les domaines contemporains de la construction, de l'aménagement urbain et du mobilier.

La thématique de l'édition 2016 était libre. Les participants étaient invités à présenter au choix un logement, un équipement tertiaire, culturel, sportif, ou commercial où la pierre dispose d'un rôle majeur.

 

 

LAURÉATS DU CONCOURS 2016

PREMIER PRIX

" Les murs oubliés, le donjon comme matière grise ", Cerise Sansonetti, ENSA de Lille, master.

DEUXIÈME PRIX

" Un nouveau centre pour Mortefontaine ", Laura-Jeanne Barrau, Léo Bourillet, Gabrielle Ledron, ENSA Paris-Val-de-Seine, L3.

TROISIÈME PRIX

" Entre les murs 47 logements en pierres massives à Saint-Fons ", Charlotte Debever, ENSA de Lyon, master.

PROJET REMARQUÉ

"RE ACT", Adélie Thollot, Quentin Lherbette, ENSA Paris-Belleville, master.