La stratégie européenne de l'Ecole nationale supérieure d'architecture Paris-Val de Seine vise à augmenter la mobilité du personnel, renforcer la mobilité étudiante, favoriser la mobilité à des fins de stages, préciser la stratégie internationale.

Sensibiliser les étudiants à l'ouverture internationale

Un voyage d'étude en Europe, obligatoire et offert à toute la promotion de Licence 2, prépare les étudiants à l'ouverture internationale indispensable à leur formation d'architecte. Tout au long du cursus, les enseignements abordent également cet enjeu, ainsi que plusieurs conférences et expositions annuelles.

Continuer et renforcer la mobilité étudiante sortante et entrante

Ceci passe par plusieurs moyens: assurer la pérennité des contrats bilatéraux déjà existants, en veillant à l'équilibre entre les mobilités sortantes et entrantes; identifier les points forts et les points faibles des partenariats existants pour fonder les futures coopérations (selon en particulier les complémentarités des programmes pédagogiques, les zones géographiques non couvertes, les retours d'expériences et les attentes exprimées par les étudiants).

Favoriser la mobilité étudiante à des fins de stage

Le dispositif est peu connu des étudiants. L'école s'engage à mieux diffuser les informations le concernant et à définir la procédure de traitement des demandes qui en résulteront.

Augmenter la mobilité du personnel

La mobilité du personnel est encore peu développée dans le cadre du Programme. L'école a l'intention d'améliorer la diffusion d’informations sur les possibilités, afin de favoriser son développement.

Préciser la stratégie internationale de l'école

Au moyen d'une réflexion concertée avec les instances et commissions compétentes, cette réflexion devra concerner les zones géographiques mais aussi les thématiques de travail prioritaires. Pour l’avenir, l'ENSA souhaite définir et appliquer en matière d'action internationale une politique d’établissement conçue autour de quelques grandes thématiques des domaines d'études telles que les questions de patrimoine, de risques naturels et anthropiques, des conceptions architecturales et urbaines contemporaines. Cette orientation stratégique permettrait de recentrer le pilotage de l'ouverture internationale et notamment celui des initiatives individuelles d’enseignants et de chercheurs.

Charte erasmus pour l'enseignement supérieur