Retour

  • S8-P2 PROJET ARCHITECTURAL ET URBAIN

DE 5 : Habiter Zurich (partiellement en anglais) - Jean-Marc Bichat et Guy Vaughan

Semestre 8

Responsable(s) : Guy Vaughan, Jean-Marc Bichat

Enseignant(s) : Volker Ehrlich, Antoine Maufay

  • Année : 4
  • Semestre : 8
  • E.C.T.S : 13
  • Coefficient : 5,00
  • Compensable : non
  • Stage : non
  • Session de rattrapage : non
  • Mode : option
  • Affilié à un groupe : non

Objectifs pédagogiques

Habiter et construire autrement

L’habitat est un sujet central dans la crise écologique et sociale actuelle. La réalité dramatique des sans-abris et des millions de personnes en situation de mal logement rencontre celle d’une vacance persistante depuis des dizaines d’année ainsi que la dégradation progressive des qualités spatiales (surface et agencement) et de confort (lumière, climat, ambiance) des logements devenus un produit bancaire. Les impératifs de la construction durable et de la sobriété énergétique ouvrent la perspective de « retrouver » et « d’imaginer » un habitat confortable et désirable pour tous, dans le cadre de la transformation du bâti existant ou dans celui de la construction neuve. Les expériences étrangères reconnues innovantes dans le domaine de l’habitat (cette année Amsterdam et Zurich) constituent un support dynamique et ludique pour renouveler la conception des logements, pour habiter et construire autrement.

 

Ce semestre de S8 propose une réflexion croisée sur la notion d’» habiter » collectivement et sur la dimension constructive de l’architecture dans la perspective de la société post carbone. L’exercice de projet croise donc une dimension typologique et une dimension constructive dans le cadre du logement coopératif. Il a pour objet l’exploration de la capacité des architectures de l’habitation collective à constituer une réponse aux mutations environnementales et sociétales, à contribuer à la transformation des villes vers un bilan écologique neutre : par leur dimension programmatique et typologiques, monumentale et domestique, matérielle et constructive, leur processus de fabrication et leur cycle de vie.

 

Habiter autrement : l’habitat coopératif comme corpus typologique, Zurich et la 3ème voie

Avec le logement libre et le logement social, le logement coopératif dessine une troisième voie pour le logement dont le rôle est renforcé dans un contexte « intense » de maitrise foncière et de lutte contre l’artialisation des sols. L’habitat coopératif est devenu dans le contexte Zurichois un laboratoire de la société post industrielle avec un champ très large d’innovation typologique (de la grande colocation au cluster associant petites unités individuelles avec des espaces partagés au « type » de cohabitation : un seul et grand appartement constitué de petites unités privatives et d’une grande cuisine et un séjour pour tous…) permettant à la fois de renouer avec des logements de très grande qualité mais aussi de contribuer à la mixité urbaine et sociale par l’intégration au sein des projets d’équipements, de services et de divers programmes communs.

Cette expérimentation a notamment conduit à épaissir les édifices qui s’organisent dans bien des cas autour d’un atrium (commun).

 

Construire autrement : une dimension technique et constructive dans la perspective écologique

 

Le déploiement de l’architecture bas carbone associe le recours à des matériaux à faible impact environnemental et la réduction des consommations, matérielles et énergétiques. Il en résulte l’obsolescence des modèles programmatiques usuels et la nécessité de requestionner les formes urbaines, les formes bâties en considérant les spécificités des sites, les savoir-faire, les ressources et le climat. L’atelier propose ainsi d’explorer les filiations, les types et les formes d’architectures sobres en énergie.

Il est envisagé comme un lieu d’exploration, de production et de recherche par le projet. Les bio et géo-matériaux constituent l’une des entrées fondamentales de l’exercice de projet, considéré comme l’occasion d’une exploration typologique, constructive pour laquelle le recours à la maquette est privilégiée.

Le cadencement du semestre et le croisement des approches permettent de faire émerger les autres questions propres à la complexité architecturale : géographiques, urbaines, matérielles etc……et de comprendre le projet comme un ensemble de relation.

 

Faire la ville autrement

L’atelier se conclue par la réalisation d’un petit projet de logement coopératif (environ 20 logements) sur plusieurs terrains définis par les enseignants. Ces logements sont construits dans le cadre d’un processus de densification par renouvellement et de densification du tissu par fragments dans la ville qui ne s’étale plus (économie de l’espace), en limitant voire sans sol artificialisé supplémentaire à celui existant.

 

 

L’enseignement est articulé avec le séminaire intitulé « Habitat : Pratiques Usages Formes » coordonné par Yankel Filjakow.

Contenu

Les travaux sont réalisés en groupe de 2 ou 3 étudiants.

Séquence 1 : corpus et voyage

3 semaines

Une première séquence consiste à travailler simultanément le relevé d’édifices construits et l’analyse de références qui sont redessinées. Il s’agit au travers de ce travail d’analyse d’étudier le corpus de l’habitat coopératif et d’en identifier les ressorts conceptuels afin d’engager la réflexion théorique qui associe espace et construction. Cette première séquence doit également consolider la connaissance des possibilités de mise en œuvre des matériaux bio et géo-sourcés, leurs différentes fonctions constructives et leur potentiel expressif : Porter/ franchir- isoler/ remplir – Clore/ diviser – Vêtir/ couvrir.

3 listes de références seront mobilisées

1- Le corpus de plans du logement coopératif (Zurich/ voyage)

2- La construction comme structure

3- La construction comme matériaux bio- et géo sourcées

Les méthodes constructives seront abordées comme des ressources pour le projet. Ainsi la constitution d’un recueil de détails sera conduite collectivement comme autant de matière disponible en vue de l’élaboration des projets détaillés.

 

Voyage à Zurich

 

Visite des coopératives choisies dans une liste partagée avec les enseignants.

L’expérience sensible d’un des grands laboratoires du logement en Europe, mais aussi de la production de la ville « finie ».

 

Séquence 2 : dispositif typologique et construit/ Fragment prototype

4 semaines

Dans cette séquence, structure et espace domestique sont envisagées dans un échange mutuel dans la perspective d’un développement ultérieur (prototype). La synthèse des apprentissages de la première séquence conduit à l’élaboration d’un extrait, d’un fragment qui articule scénario d’usage, principes distributifs et spatial, principe structurel et tectonique dont il s’agit d’explorer les dimensions, la géométrie, la structure, l’enveloppe…Ce fragment constitue une hypothèse d’interaction entre ressources et structure, scenario d’usage et typologie distributive. Il mobilise un certain nombre d’indicateur (bas carbone etc…)

Séquence 3 : Projet situé

4 semaines

Cette dernière séquence consiste à édifier un petit projet de logement coopératif (20 logements environ) en 1ere couronne parisienne (terrain défini par les enseignants aux alentours de Vincennes et Montreuil).

Les différentes recherches précédentes sont poursuivies en confrontant les dispositions du fragment prototype au site de projet (échelle, pente, soleil….)

Séquence 4 : Rendu

1/2 semaine

Travaux

Présence hebdomadaire le Vendredi après midi 14h/19h - salle à préciser

Présentations collectives, débats avec les enseignants.

Présentation structurée à chaque séance, présentation synthétique pour les jurys

Bibliographie

Les références bibliographiques sont identifiées et transmises pendant le semestre en lien avec la démarche personnelle élaborée par l’étudiant.