Retour

  • S7-S2 Séminaires 2

DE 1 - DE 5 : Dispositifs urbains : maîtrise d'ouvrage et maîtrise d'oeuvre urbaine - Dimitri Toubanos, Annie Tardivon, Giovanna Marinoni, Antoine Viger-Kohler

Semestre 7

Responsable(s) : Dimitri Toubanos

Enseignant(s) : Antoine Viger-Kohler, Annie Tardivon, Giovanna Marinoni

  • Année : 4
  • Semestre : 7
  • E.C.T.S : 7
  • Coefficient : 8,00
  • Compensable : oui
  • Stage : non
  • Session de rattrapage : oui
  • Mode : option
  • Affilié à un groupe : non

Objectifs pédagogiques

« Il n’y a pas de projet urbain sans maîtrise d’œuvre ni maîtrise d’ouvrage urbaine »

Le territoire de l’architecte est de plus en plus vaste, du logement à la ville, des cheminements doux à l’autoroute, des consultations européennes aux projets de quartier, de la définition de l’espace public au schéma de cohérence territoriale des grandes agglomérations. Les problèmes posés sont de plus en plus complexes tant sur les plans techniques et réglementaires que sur les plans sociaux, économiques et environnementaux.

Dans ce contexte contemporain, difficilement quantifiable au regard des logiques de chacun des acteurs, au centre des préoccupations politiques et sociales, les usagers sont dans l’attente de solutions durables lorsque l’on aborde le thème de leur ville, de leur quartier, de leur logement, de leur espace. Que ce soit à propos du renouvellement urbain de nos villes, de la qualité environnementale des aménagements d’espaces publics ou de la mise en œuvre de nouveaux quartiers, l’architecte est sollicité, le plus souvent en tant que mandataire d’une équipe pluridisciplinaire regroupant les compétences : urbaniste, paysagiste, ingénieur, économiste, sociologue, juriste, mais aussi des spécialistes en mobilités, concertation, communication, montage d’opération etc …

Certes appréhender l’ensemble des enjeux urbains suppose des approches par plusieurs domaines disciplinaires et politiques. Mais il n’est pas suffisant de réunir une multitude de spécialistes : La question n’est pas de faire une juxtaposition, un empilage d’objectifs cloisonnés. Il est frappant de constater les certitudes dans lesquelles sont souvent enfermés les spécialistes (des transports urbains, de la protection de l’environnement, du développement économique ou du commerce, de l’énergie, des réseaux divers…etc.) et leur fréquente incapacité à « faire ensemble ». Réussir la mise en œuvre du projet, c’est susciter une fertilisation croisée, c’est à dire une « production enrichie par l’interaction entre les différents champs d’activité et de réflexion ». Il y là une exigence à laquelle la maîtrise d’ouvrage publique est confrontée et sans doute la mieux placée pour faire face. Il y a là un savoir- faire à acquérir et à développer.

 

 

Objectifs pédagogiques

En relation avec les autres enseignements de l’urbanisme et du projet urbain, ce séminaire a pour objet d’étudier les nouveaux modes de production de la ville et des territoires.

Les objectifs pédagogiques sont :

- de faire appréhender à l’étudiant l’évolution dans la conception et la mise en œuvre du projet urbain d’aujourd’hui.

- d’approfondir la question des formes urbaines au travers des questions de densité et de mixité.

- d’amener les étudiants à élaborer de nouvelles méthodes d’analyses de la production de la ville dans la complexité du contexte contemporain, au regard des nouvelles exigences environnementales et de la question du renouvellement urbain.

- de faire rencontrer aux étudiants dans le cadre de conférences – débats ou de visites de sites les principaux acteurs de projets d’aménagement et de développement.

- de les confronter à la maîtrise d’ouvrage

 

Ce séminaire doit amener les étudiants à comprendre le contexte de production de la ville ces dernières décennies et analyser les réponses urbaines apportées. (de l’îlot urbain au macro lot)

Parallèlement au projet architectural et urbain ce séminaire doit apporter aux étudiants la nécessité à développer la recherche et à diversifier leur compétence à travers des différents métiers de l’architecture et de la ville. Il doit donner les moyens aux étudiants de se positionner dans le débat sur la ville de demain.

Concernant les projets contemporains et les nouvelles approches projectuelles, un thème principal sera approfondi cette année universitaire : « la nature en ville ».

Il s’agira d’inviter les étudiants à étudier ce que recouvre cette notion, par le biais d’analyses de textes scientifiques et de projets urbains construits, qui investiguent la place de la nature en ville, sa structuration, son dimensionnement et ses caractéristiques techniques, mais aussi ses conditions économiques, réglementaires et le jeu d’acteur qui les influencent.

Au travers d'exemples choisis par chacun des groupes constitués, il s’agira donc d’élaborer un regard critique sur la notion de « nature en ville », permettant ainsi aux étudiants de construire leur pensée.

Enfin, ce séminaire a pour objectif d’apporter aux étudiants des outils méthodologiques de la recherche scientifique. Pour ce faire, un travail sur la constitution d’un état de l’art, sur la formulation d’une problématique de recherche et sur l’analyse d’un ou plusieurs cas d’études à partir d’une grille d’analyse est demandé aux étudiants.

Contenu

Les séances seront organisées en deux temps :

1- Cours ou conférences préparés par les enseignants du séminaire et les personnalités extérieures invitées, suivi d’un débat.

2- Présentations par les étudiants de l’avancée de leurs travaux d’études de cas et de mémoire

En effet, est demandé aux étudiants d’effectuer un exercice, qui consiste à choisir un sujet de recherche, puis de le développer à partir de différentes lectures scientifiques, fondant le travail d’état de l’art nécessaire au mémoire, tout en le confrontant à l’analyse d’un cas d’étude de projet urbain sélectionné par les étudiants, à partir d’une grille d’analyse que nous leur soumettons, qu’ils peuvent réinterpréter. Il s’agit pour les étudiants d’approfondir un sujet spécifique à partir des deux outils méthodologiques que sont la lecture de textes scientifiques, conduisant à l’établissement d’un état de l’art, puis à l’analyse scientifique d’un cas d’étude. L’objectif est de permettre aux étudiants de structurer une pensée autour d’une thématique qu’ils auront choisie et qui sera préalablement validée par les enseignants. Enfin, nous insistons tout particulièrement sur l’utilisation du dessin comme outil de connaissance, pas seulement comme simple illustration, à travers notamment une demande de redessin des projets analysés et de conceptualisation des éléments analysés, afin de mettre en exergue les « dispositifs urbains » qui sont à l’œuvre.

A partir de ce positionnement théorique fixant les objectifs pédagogiques et les outils méthodologiques de l’enseignement, nous choisissons tous les ans une thématique générale du séminaire, permettant de mettre en exergue les dispositifs urbains qui sont à l’œuvre par rapport à la thématique générale de l’année. Ainsi, nous avons abordés trois thématiques générales durant les trois dernières années : la question environnementale, celle de la réversibilité, puis celle du logement. Pour cette année, la thématique générale du semestre sera celle de la « nature en ville ».

Travaux

1/ Lecture d’ouvrages scientifiques, accompagné de la constitution de fiches de lectures thématiques.

 

2/ Visite puis analyse de cas d’études choisis par les étudiants, en lien avec la thématique générale du semestre et du choix du sujet abordé par les étudiants.

 

3/ Production d’un livrable, sous la forme d’un article PDF accompagné d’une présentation PWP, qui reprend les éléments suivants :

a- Présentation du choix du thème de recherche et de la problématique de recherche, accompagnée d’un sommaire

b- Lecture d’ouvrages scientifique sur la thématique de recherche abordée, constituant le travail d’état de l’art conduisant à la problématique

c- Présentation des cas d’études analysés à partir de la grille d’analyse soumise aux étudiants.

Bibliographie

ASCHER François, Les Nouveaux Principes de l’urbanisme, Paris: éditions de l'Aube, 2004, 110p

 

DAVIS Mike, City of quartz, Los Angeles capitale du futur, Paris, édition La Découverte

 

BOISSONADE Jérôme (sous la direction de), La ville durable controversée - Les dynamiques urbaines dans le mouvement critique, Paris : éditions Petra, mars 2015, 486p.

 

CHOAY Françoise, L'urbanisme, utopies et réalités. Une anthologie, Paris: éditions Points Seuil, 2014 (1ère édition en 1965), 464p.

 

CORBOZ André, Le territoire comme palimpseste et autres essais, Paris : éditions de l'Imprimeur, 2001, 281p.

 

DEGREYTER Xavier After sprawl, NAI Producteur 2002 Rotterdam

 

EMELIANOFF Cyria, STEGASSY Ruth, Les pionniers de la ville durable : récits d’acteurs, portraits de villes en Europe, Paris : éditions autrement, collection Villes en mouvement, 2010, 294 p.

 

KOOLHAAS Rem New York Delire , Edition Parenthèses 2001

Junkspace Repenser radicalement l’espace urbain Payot 2011

 

LARRÈRE Catherine, LARRÈRE Raphaël Larrère, Du bon usage de la nature, Champ essai, 1997

 

LUCAN Jacques Où va la ville aujourd’hui ? Formes urbaines et mixité, Edition de la Villette 2012

 

MANGIN David La ville franchisée Formes et structures de la ville contemporaine, Edition de la Villette - Paris 2004

 

MCHARG Ian, Design With Nature, New York : John Wiley et Sons, 1995 (1ère édition en 1969), 208p.

 

NORBERG-SCHULZ Christian, Genius Loci - paysage, ambiance, architecture, Sprimont : éditions Mardaga, 1981 (1ère édition : Milan : Gruppo editioriale Electa, 1979, traduit en français par Odile Seyler), 216 p.

 

GRETHER François, Allons en ville, ESA- Production – 2004

 

PANERAI Philippe CASTEX Jean DEPAULE Jean Charles, Formes urbaine,s de l’îlot à la barre, Editions Parenthèses

 

ROWE Colin Collage City, Edit. Supplémentaires CCI Centre Georges Pompidou, 1993.

 

ROGERS Richard GUMUCHDJAN Philip , Des villes durables pour une petite planète, Edition Le Moniteur

 

SECCHI Bernardo, Première leçon d’urbanisme, Paris : éditions Parenthèses, 2006 ( texte original 2000), 155p

 

SITTE Camillo, L’art de bâtir les villes, Edit Points

 

VIGANO Paola, Les Territoires de l'Urbanisme : Le projet comme producteur de connaissance, éditions Métis Presses, 2016 (1ère édition 2010), 256p

 

VILMIN Thierry, L'aménagement urbain, acteurs et système, Paris : éditions Parenthèses, 2015, 140p

 

YOUNES Chris (sous la direction de), Ville contre-nature, Philosophie et architecture, Paris : La Découverte, 1999, 281p

Informations supplémentaires

Projection numérique

Intervention d’experts et d’acteurs opérationnels sur la thématique de la « nature en ville »