Retour

  • S9-P3 PROJET ARCHITECTURAL ET URBAIN

DE 3 : La ville résiliente - D. Serero, Y. Blanchi, L. Debs, E. Akiki, D. Toubanos

Semestre 9

Responsable(s) : David Serero, Yann Blanchi

Enseignant(s) : Dimitri Toubanos, Lionel Debs, Edith Akiki

  • Année : 5
  • Semestre : 9
  • E.C.T.S : 14
  • Coefficient : 6,00
  • Compensable : non
  • Stage : non
  • Session de rattrapage : non
  • Mode : option
  • Affilié à un groupe : non

Objectifs pédagogiques

Ce programme pédagogique pose pour principe que la ville est aujourd’hui un écosystème d’innovation ouverte,

où la question des ressources, de la mise en relation des données massives et la participation des citoyens sont

au coeur de son développement et de son organisation. Les compétences visées sont les suivantes :

• Savoir énoncer une vision prospective de l’architecture, la ville et du territoire

• Acquérir une compréhension critique de la relation architecture et technologie

• Interroger la transdisciplinarité en architecture, au travers du projet

• Comprendre la complexité d’un contexte en réalisant à la fois des captations de données in situ et une

recherche de données issues de l’open data

• Identifier les cycles de matières, d’énergies et d’informations

• Enoncer un processus de transformation du site par des diagrammes

• Valider les hypothèses prospectives par le projet d’architecture

• Manipuler des données au sein du processus de conception

• Manipuler la matière par des maquettes en mobilisant des outils analogiques que numériques

• Constituer et analyser un corpus de références pour construire une connaissance collective au sein du groupe

Contenu

La ville telle que nous la connaissons aujourd’hui peut se transformer en profondeur en devenant plus soutenable,

plus vivante et plus solidaire. Les étudiants imaginent le futur de la ville et de l’architecture en utilisant des méthodes

de conception inspirées des sciences du vivant, des sciences des matériaux et du numérique. Les concepts de

résilience, d’intelligence et la dimension collaborative sont interrogés au service d’un futur souhaité.

 

Résiliente

Face aux enjeux de l’épuisement de nos ressources et du changement climatique, la résilience appelle

fondamentalement un changement de paradigme en matière d’aménagement et de conception de la ville. La ville

se construit désormais sur la ville, en circuits courts. En créant un écosystème de partage et d’échange de

ressources locales, des nouveaux cycles peuvent émerger : cycle de la matière avec un réemploi massif de produits

et de matériaux, cycle de l’énergie avec des architectures zéro énergie, cycle de vie permettant de quantifier

l’impact global de chacun de nos artefacts.

 

Intelligente

Nos villes intègrent déjà un ensemble d’équipements urbains intelligents : capteurs, caméras de télésurveillance,

station météo, réseaux Wi-Fi, antennes 5G, satellites, puces, cartes multiservices, écrans publics, QR-Codes,

portails d’information municipaux, cartes enrichies de commentaires… Il n’y a qu’à regarder autour de nous : la ville

est, en réalité, déjà numérique. Mais comment urbaniser les technologies, plutôt qu’elles désurbanisent nos villes

Saskia Sassen ?

 

Collaborative

Au-delà des risques d’une menace de surveillance généralisée, l’interaction de ces systèmes, leur mise en

communication, permet d’envisager une pléthore de nouveaux usages collaboratifs stimulants et inédits.

L’ouverture de ces données nous permet de repenser les villes pour un urbanisme collaboratif et coopératif. Elle

n’est pas déshumanisée, bien au contraire les habitants en sont des co-auteurs. Quel serait alors le nouveau statut

de l’architecte dans ce contexte ?

 

Déroulé :

En S9 :

• Choix du site libre, permettant facilement un travail de terrain

• Représentation des caractéristiques du site en tant qu’écosystème complexe (données in situ et open data)

• Enonciation des stratégies de transformation du site en proposant des nouveaux cycles de matière, d’énergie

et d’information.

• Identification précise du lieu d’intervention et de sa programmation

En S10 :

• Développement du projet architectural concrétisant les cycles de matières, d’énergies et d’informations

• Cohérence du projet à toute les échelles, du territoire au détail constructif

Un workshop à Incheon en Corée du Sud est prévu (sous réserve de la validation de la commission internationale

et de l’évolution des conditions sanitaires)

Travaux

- Diagrammes des cycles de matières, d’énergies et d’informations

- Géométraux classiques à toutes les échelles (du 1/1000° au 1/1°)

- Vidéo des modèles analogiques et numériques

Bibliographie

• Carpo, M., 2017. The second digital turn: design beyond intelligence, Writing architecture. The MIT Press,

Cambridge, Massachusetts.

• Châtelet, V., 2007. Interactive cities. Anomos/Êditions HYX, Orléans, France.

• Collectif The Metapolis Dictionary of Advanced Architecture : City, Technology and Society in the Information

Age. éd. Actar, 2002.

• Collectif, Architectures expérimentales, 1950-2012. Collection du Frac Centre

• éd. HYX, 2003

• Fox, M., 2016. Interactive Architecture: Adaptive World (Architecture Briefs). Princeton Architectural Press.

• Guallart, V., 2014. The self-sufficient city. Actar Publ, New York, NY.

• Huygen, J.-M., 2008. La poubelle et l’architecte : vers le réemploi des matériaux, L’impensé. Actes sud, Arles.

• Picon, A., 2015. Smart cities: a spatialised intelligence, Ad primers. John Wiley, Chicester.

• Ratti, C., Claudel, M., 2016. The city of tomorrow: sensors, networks, hackers, and the future of urban life.

Yale University Press, New Haven ; London.