Retour

  • S8-S2 PREPARATION A LA RECHERCHE

(DE2)-DE3 : Changement climatique et inégalités en temps troublés - F. Delaunay, N. Roudil

Semestre 8

Responsable(s) : Nadine Roudil, Fanny Delaunay

Enseignant(s) : Catherine Rannou, Emmanuelle Bouyer, Viviane Andre, Sandra Ancelot

  • Année : 4
  • Semestre : 8
  • E.C.T.S : 7
  • Coefficient : 8,00
  • Compensable : oui
  • Stage : non
  • Session de rattrapage : oui
  • Mode : option
  • Affilié à un groupe : non

Objectifs pédagogiques

Objectifs généraux des séminaires en S7 et S8 et de l’encadrement mémoires en S9 : un rappel ces trois moments sont chainés.

L'inscription en S7 engage l'inscription en S8 et l'encadrement du mémoire pendant deux semestres

 

• Ouvrir des questionnements de mémoire sur le monde contemporain ayant pour toile de fond le changement climatique et la crise environnementale.

• Accompagner la construction du mémoire d’initiation à la recherche de manière interdisciplinaire.

• Inscrire sa démarche de recherche à l’intersection des méthodes de sciences humaines et sociale et de recherche création.

Contenu

Ce séminaire en S7 et S8 propose des ateliers en cours, une résidence de recherche, des conférences.

Partenariats envisagés : Académie du Climat de Paris – Collectivités locales – Bétonsalon – Université de Poly Pomona (Los Angelès, USA)

Trois objectifs :

1) Accompagner à construction du mémoire d’initiation à la recherche

En S7 :

• Découvrir la démarche scientifique en SHS et en recherche création en lien avec les activités du Centre de Recherche sur l’Habitat, laboratoire de l’école.

• État de l’art bibliographique

• Problématisation d’un sujet.

• Carnet de bord dessiné : une réflexion sur la contribution des outils de l’architecte à la démarche scientifique.

• Choix du terrain d’enquête

• Choix de la directrice ou du directeur du mémoire

En S8

• Enquête de terrain ethnographique – expérimentale

• Choix et mise en œuvre des outils de l’enquête

• Apprentissage de l’analyse des données

• Apprendre une démarche réflexive à l’articulation de plusieurs disciplines : l’architecture, l’art et les SHS

En S9 :

• Encadrement de mémoire à partir d’un choix thématique et d’une orientation méthodologique prise et développée en S7 et S8.

 

2) Aborder le contexte des enjeux climatiques et environnementaux et comment ils engagent des inégalités.

De manière transversale aux deux semestres, il s’agit de construire des connaissances qui permettent de penser et d’agir en tant qu’architecte à partir de situations troublées tout en apportant une réponse bienveillante à la nécessité d’habiter le monde en temps de crises.

Les principaux thèmes (liste non exhaustive) débouchant sur le travail du mémoire seront :

• Les inégalités environnementales.

• La pollution des espaces urbains.

• Nouvelles technologies au service de la fabrique de la ville face à l’enjeu climatique.

• Réexamen des cohabitations humains-non humain.

• Habiter les villes à l’ère des catastrophes (incendies, inondations, pénuries d’eau, de ressources.

• Habiter avec l’amplitude de températures extrême (de -50° à +50°)

• Place des habitants et ce que signifie habiter la ville.

• Processus participatifs pour fabriquer et habiter la ville autrement.

= ces enjeux : sources de questionnements inédits.

Terrain d’expérimentation du séminaire :

Les étudiants inscrits dans le séminaire expérimenteront leurs outils d’enquête sur le territoire de la ville de Saint Avold en Loraine. La commune accueille la seule centrale thermique au charbon de France qui va être remise en fonction. Cette situation est en prise avec les thématiques du séminaire. En S7, une résidence d’enquête de trois jours permettra aux étudiants de tester leurs outils de recherche. En S8, la restitution des exercices de la première résidence devant les acteurs des collectivités territoriales permettra aux étudiants d’expérimenter des situations de rendus de recherche (Présentation de problématiques de recherche, poster, performances, installations….).

 

3) Permettre un encadrement de mémoire en continuité des travaux engagés en séminaire S7 et S8.

Les 20 semaines du séminaire déclinées en S7 et S8 seront le support de réalisation du mémoire. Ce séminaire souhaite produire des mémoires expérimentaux générateurs de réponses aux situations de crises qui nous entourent

 

Questionnement :

Ce séminaire abordera le monde contemporain en proie au changement climatique et à la crise environnementale, ère anthropocène de changement global (Larrère et Beau, 2018). Cette période déjà productrice d’inégalités engendre des vulnérabilités auxquelles toutes les populations doivent faire face. Elle nous enjoint à habiter une « Terre vulnérable et blessée » et à trouver les modalités de « commencements » (Haraway, 2014, p.24-25 cité par Piéron, 2019, p.18) face à un monde ravagé par son exploitation néolibérale.

Il devient nécessaire pour les étudiant.es en architecture de réinterroger le partage entre nature et culture à partir du postulat d’une société faites d’objets hybrides à la fois naturels et culturels. La société dans laquelle les architectes de demains vivent se compose d’un enchevêtrement de processus dans lesquels les humains ne sont qu’inclus (Larrère et Larrère, 2015, p.11) et où les cohabitation humains - non humain doivent être reconsidérée en déconstruisant les dispositions prédatrices d’un monde androcentré.

La dimension contemporaine de notre présence au monde, les modes de conceptions et d’habiter sont situés dans « un environnement technoscientifique où les frontières entre le vivant et l’artefact ont toujours été incertaines » (Gardey 2013, p. 173). Sortir du trouble consiste alors pour les étudiant.es en architecture à penser et à agir depuis les situations troublées (Caeymaex, 2019 p 40) en acceptant leur complexité et en faisant avec.

 

Enseignements du DE 3 associés au séminaire :

• Cours optionnel S7 « Ouessant vu par The limits of control » + workshop (Emmanuelle Bouyer).

• Workshop « Thickness of the living boundaries' (Sandra Ancelot)

Travaux

Travail individuel et collectif d'une séance à l'autre

Bibliographie

Boutinet J-P., 1990, Anthropologie du projet, Paris, Puf

Caeymaex F., Despret V., Pieron J, 2019, Habiter le trouble avec Donna Haraway, Paris, Editions Dehors.

Gardey D., 2013, « Donna Haraway : poétique et politique du vivant », Cahier du genre, 2013/2, n°55, p.171-194.

Haraway D., 2014, « Jeux de ficelles avec les espèces compagnes. Rester avec le trouble », in Despret V. et Larrère R., Les animaux. Deux ou trois choses que nous savons d’eux, Paris, Hermann.

Larrère C. et Larrère R., 2015, Penser et agir avec la nature. Une enquête philosophique, Paris, La découverte.

Larrère C. et Beau R. (dir.), 2018, Penser l'anthropocène, Paris, Les Presses de Sciences Po.

Haraway D, 2020, « Vivre avec le trouble » trad. Vivien Garcia, Vaulx-en-Velin, Éditions des mondes à faire.