Retour

  • S5- 40 Expériences pour le projet

Enseignement optionnels intensif ou parcours libre

Semestre 5

Capter, décaler, transformer - Emmanuelle Bouyer et Sandrine Dubouilh

Responsable(s) : Sandrine Dubouilh, Emmanuelle Bouyer

  • Année : 3
  • Semestre : 5
  • Affilié à un groupe : non

Objectifs pédagogiques

Nous interrogerons ici la question de la transformation au sein du processus de conception même, avec comme angle d’attaque la notation:

Face à un environnement on se posera la question du phénomène à saisir:

Qu’est-ce qui m’arrive? Qu’est-ce que je vois? Qu’est-ce que j’entends? Qu’est-ce que je perçois?

Comment le noter? Qu’est-ce que cela produit?…

 

Ce workshop a pour objectif d’ouvrir le champ de leur perception à travers des outils de notation pour élargir leur champ d’investigation.

Contenu

Ce workshop en accord avec la thématique du semestre, propose d’explorer la question de la transformation par le biais des gestes, des protocoles et des outils à partir de l’observation d’un lieu en lien avec des pratiques de plasticiens ou de chorégraphes.

Nous nous appuierons sur le travail de John Cage sur le jardin du Rioanji à Kyoto: de la partition musicale à l’invention de protocoles de dessins mis en place aux ateliers de Montain lake avec « Where R=Rioanji ».

Pour poursuivre cette recherche, nous nous appuierons sur le travail contemporain de l’artiste plasticien Diogo Pimentao dont la pratique se déploie du dessin au geste à l’espace, que nous croiserons avec les pratiques de notations et transpositions de différents chorégraphes, Anna Halprin avec ses « task performance »qui propose l’entrée dans le travail par une action, Pina Baush dans son travail de captation sensible des villes ou Trisha Brown dans ses dispositifs de dessins performances et d’interventions dans des lieux.

Les étudiants exploreront leurs propres dispositifs - notations/partitions, puis interprétations - à partir d’un lieu proche de l’école. Ce travail sera documenté.

 

Ce workshop nécessite une grande salle vide. Un travail d'exploration de notations s'effectuera à différentes échelles, associé à des exercices d'écoute et de spatialité, réalisés à distance comme préconisé par les mesures sanitaires dans un espace

 

ce cour peut se faire partiellement en anglais.

Travaux

presence , dessins et notations, production d'un dispositif échelle 1 de notations/partitions,-transcription à partir d'un lieu proche de l'école.

Bibliographie

Danses Tracées : Dessins et Notation des Chorégraphes de L. Louppe, D. Dobbels , P. Virilio, R. Thom, JN.Laurenti Ed Dis voir 1991

Ecrire sur l'eau. L'esthétique de John Cage. Ulrike Kasper. Ed Hermann 2005

Trisha Brown. Danse, précis de liberté.Marseille, Réunion des Musées Nationaux 1998

Roven Numéro 10 de la revue critique sur le dessin contemporain, consacré aux liens entre dessin et performance.2014

Roven Numéro 15 de la revue critique sur le dessin contemporain, consacré aux liens entre dessin et son.2020

Danse et art contemporain. R.Boisseau et C.Gattinoni. ed Scala 2011

Informations supplémentaires

Des exercices d'exploration de notations s'effectueront à différentes échelles, associé à des exercices d'écoute et de spatialité, réalisés à distance comme préconisé par les mesures sanitaires dans un espace.

visionnage et présentation théorique de travaux d'artistes relatifs à la question.