Retour

  • S7-P1 PROJET ARCHITECTURAL ET URBAIN

DE 2 : Pierre et Terre : Expérimentations durables. - Dominique Pinon

Semestre 7

Responsable(s) : Dominique Pinon

Enseignant(s) : Bruno Thomas, Anne-Laure Herry

  • Année : 4
  • Semestre : 7
  • E.C.T.S : 14
  • Coefficient : 6,00
  • Compensable : non
  • Stage : non
  • Session de rattrapage : non
  • Mode : option
  • Affilié à un groupe : non

Objectifs pédagogiques

L’enseignement propose aux étudiants une réflexion sur les enjeux environnementaux et sociaux d’un programme et d’un projet, une réflexion à l’échelle urbaine et à l’échelle architecturale.

 

Deux actions complémentaires seront développées au cours du semestre :

- Une expérimentation urbaine qui interroge les sens possibles d’un écoquartier, notion aujourd’hui partagée par tant d’opérations de développement et de réhabilitation urbaines. Plus précisément les questions du « vide » entre les architectures, des fonctions d’un sol, de son statut (public, commun ou privé), de la nature d’un « rez-de-chaussée », feront l’objet d’une réflexion approfondie.

- Une expérimentation architecturale qui pose la question de l’impact environnemental du projet, notamment par les matériaux employés et leur mise en œuvre dans sa construction.

 

Par le focus particulier que proposent les enseignants sur la pierre et la terre, matériaux « géo sourcés », dit premiers, qui demandent peu de transformation, à faible énergie, cet approfondissement permettra de s’interroger sur les enjeux environnementaux du projet et l’impact écologique de sa construction. Quelques soient les choix urbains, architecturaux, constructifs que l’étudiant sera amené à faire dans la conception de son projet, cet enseignement veut lui permettre, par une « certaine mesure », une prise de conscience du « Bilan Carbone » vers lequel conduisent ses choix de projet, architecturaux et constructifs.

 

L’utilisation de la pierre et/ou de la terre sera privilégiée, mais pas exclusive. D’autres matériaux ou types de structure pourront être associés afin de susciter un dialogue et un métissage technique au service d’un projet architectural cohérent.

 

Une attention particulière à la thermique des bâtiments tout comme la qualité des espaces urbains et ses dispositions écologiques (ensoleillement, ilot de chaleur, eau, végétal...) sera soutenue tout au long des projets avec des apports théoriques et pratiques des enseignants.

 

L'enseignement se présente sous forme de questions successives qui abordent des échelles différentes et des problématiques identifiées. L’étudiant, seul et en groupe, travaille sur un ou plusieurs thèmes qu’il revisite au fur et à mesure de l’avancement du projet. Il s’agit d’une expérimentation longue au sens où elle se développe durant tout le semestre mais cet apprentissage est rythmé en une série d’étapes qui permettent d’approfondir les notions. Progressivement, le travail convoque simultanément des échelles très différentes : l’espace commun et l’espace privé, le sol et l’édifice, l’ensemble et le détail…

Contenu

Un programme général sera soumis aux étudiants pour apporter au site un caractère résidentiel principal. Lieu de résidence pour des étudiants, des personnes âgées et pour des personnes de passage, Il s’agira moins de penser un quartier de logements que d’imaginer une cohabitation douce entre différentes générations, différentes temporalités. A ce programme résidentiel, viendront se joindre quelques petits équipements ouverts au public : une crèche, un café, une petite salle de spectacle…

 

Une densité bâtie volontairement limitée permettra néanmoins une réflexion ouverte sur des typologies d’édifices variées en même temps que le développement de projets architecturaux maitrisés et détaillés, en cohérence (et en complicité) étroite avec les espaces extérieurs, les « vides » … Chaque édifice, chaque pièce de l’édifice, ouvre sur son voisin, vers un paysage proche et lointain.

 

Ce programme général doit inciter les étudiants à l’interpréter, à imaginer relations, combinaisons, articulations entre les éléments de ce programme, et à conduire ainsi le projet architectural sur l’ensemble du site.

 

1er temps / approche urbaine du projet : Un site commun du Grand Paris sera proposé à l’ensemble du groupe. Ce site, d’une ampleur suffisante pour susciter une réflexion urbaine et écologique, sera l’objet d’un travail développé en petits groupes. Il sera représenté en plans, coupes, perspectives, maquettes, à toutes les échelles pertinentes (du 1/1000° au 1/50°).

 

2ème temps / approche constructive du projet : A l’issu de ce travail, chaque étudiant sera invité à développer sur le site la construction de l’un des édifices esquissés dans l’étape précédente. Travail représenté en plans, coupes, façades, perspectives, maquettes, à toutes les échelles (1/1000° au 1/50°).

Travaux

Une attention particulière est attendue des étudiants quant à la rigueur et la qualité des modes de représentation et d'expression de leur projet, à chaque étape du semestre. A chaque séance les documents de travail et leur commentaire oral, quel qu’en soit l'objet, seront précis et concis, présentés avec efficacité.

 

Par ailleurs un travail d’analyse se fera par petits groupes d’étudiants : analyse de réalisations urbaines et/ou architecturales qui permettra d’accompagner le travail de projet, d’explorer et mieux comprendre ces enjeux environnementaux, les réponses (programmatiques, techniques, paysagères…) apportées par ces aménagements et constructions, ainsi que les possibilités et les contraintes de la pierre et de la terre dans la construction aujourd’hui.

 

Collectivement un recueil de projets de références (édifices, espaces publics), sélectionnés, décryptés présentés et discutées en séance, sera élaboré. La mise en œuvre du matériau sera abordée et explicitée. Des visites in situ ou des recherches en bibliothèques seront nécessaires. Une mise en page commune sera adoptée ainsi qu’une nomenclature des documents graphiques à produire.

Bibliographie

- La revue Urbanisme > Numéro 414 / Juillet-août-septembre 2019 / Dossier : Le droit au rez-de-ville

- issuu.com/remiferrand/docs/rezdeville2020_jpg

- Habiter écologique. Quelles architectures pour une ville durable ? | Ouvrage collectif sous la direction de Dominique Gauzin-Müller, Actes Sud / Cité de l’Architecture et du Patrimoine, Paris, 2009

- Materiology | D.Kula et E.Ternaux, Birkhäuser Verlag, Basel, 2009

- Pierre naturelle | JY Oury e alii, RGRA, Paris, 2010

- Fernand Pouillon | JL Bonillo, Imbernon, Marseille, 2001

- The stone of Fernand Pouillon | Adam Caruso et Helen Thomas, gta Verlag, Zurich, 2015

- Traité de construction en terre | CRATerre, Parenthèses, 2006

- Construire en terre crue | Ulrich Röhlen, ChristofZiegert, Éditions du Moniteur, 2013

- Martin Rauch, Refined Earth: Construction et Design with Rammed Earth| Otto Kapfinger, Marko Sauer, Detail, 2015

- Terres de Paris, de la matière au matériau | Exposition sous la direction de l’agence d’architecture Jolyet Loiret, Pavillon de l’Arsenal, Paris, 2016 (conf. www.pavillon-arsenal.com/fr/arsenal-tv/conferences/hors-cycle/10509-terres-de-paris.html )

- Architecture en terre d’aujourd’hui | Dominique Gauzin-Muller, Museo, 2017

- La revue d'a > N° 285 - Novembre 2020 / Le dossier du mois : CONSTRUIRE EN PISÉ : État des lieux par ceux qui le pratiquent