Retour

  • S7-S2 Séminaires 2

(DE 4) - DE 5 : Habiter - Géraldine Viellepeau, Yankel Fijalkow, Marie-Hélène Badia

Semestre 7

Responsable(s) : Yankel Fijalkow, Geraldine Viellepeau

Enseignant(s) : Marie-Hélène Badia

  • Année : 4
  • Semestre : 7
  • E.C.T.S : 7
  • Coefficient : 8,00
  • Compensable : oui
  • Stage : non
  • Session de rattrapage : oui
  • Mode : option
  • Affilié à un groupe : non

Objectifs pédagogiques

La question de la qualité des logements se repose aujourd’hui dans un contexte de crise sanitaire et environnementale. A la suite des critères qui ont présidé à l’architecture hygiénique au 19eme siècle, de nouvelles normes apparaissent avec la construction de bâtiments collectifs et le défi écologique. Dans un contexte de production de logements, en construction et en réhabilitation, marqué par la financiarisation et la « crise », penser la qualité de l’habitat est un nouveau défi pour les architectes, en termes d’adaptabilité ou de flexibilité, pour intégrer les pratiques de l’habitat et les modes de vie en évolution. Le séminaire permettra ainsi de repenser la question des besoins en logement et de mettre en perspective les pratiques des architectes avec notamment ceux d’autres praticiens spécialistes de la santé physique et mentale, de sobriété énergétique, de gérontologie, etc.

 

Les compétences attendues à l’issue de ce séminaire sont donc à la fois d’ordres théoriques (objectivation et catégorisation des données, définition et compréhension des modèles génériques, historiques, etc) mais aussi pratiques puisqu’ils nécessitent la compréhension des mécanismes de composition et de fabrication et engagent parallèlement la production de schémas et dispositifs réutilisables pour le projet.

 

 

Ainsi, cette analyse critique, nous permet dans le cadre du TD :

 

• Engager une réflexion prospective quant à l’innovation et l’expérimentation dans la production du logement collectif visant à améliorer la qualité de ce dernier.

• Constituer un Atlas des formes et dispositifs, mémoire d'une expérimentation riche et diverse sur le logement favorisant la production de schémas et dispositifs extrapolables (réutilisables) pour le projet.

• Appréhender, dans une démarche dialectique générique/prototype, les mécanismes et logiques d'une production courante du logement.

• Diversifier les points de vue et envisager les pratiques des architectes au prisme d’autres champs disciplinaires tels ceux de la santé (physique et mentale), de la sobriété énergétique, de gérontologie.

Contenu

Le séminaire articule différents moments pédagogiques permettant d’investir la question de la qualité du logement et des lieux de l’innovation. Les séances s’organiseront autour :

- D’interventions dispensées sous forme de cours ou de conférences qui se dérouleront en interne et sont à destination des étudiants du séminaire.

- De travaux de restitution des travaux de recherches des étudiants.

Les séances de séminaire se tiendront le mercredi après-midi, par une série d’interventions/débats avec des invités spécialistes sur la question de la santé, du vieillissement, des normes de confort des techniques de relevé habité

 

Travaux dirigés

 

Dans l'histoire du logement collectif, la nécessité de penser la qualité et l'innovation n'est pas chose nouvelle. Ainsi, au sortir de la production des « grands ensembles », la création du Plan Construction vise à “rendre possible un habitat mieux adapté, dans le présent et pour l’avenir, aux exigences profondes de notre société ”. Les propositions émanant des différents plans logements (PAN, REX, etc) sont, par leurs diversités d'approches, riches d'enseignement ; ainsi le TD exploratoire associé au séminaire sera consacré à l’analyse d’un corpus d’édifice de logements, tous issus du PAN (1972-1987) et présentant de fait un caractère innovant.

 

Ce travail d’analyse, éclairé par de nombreuses interventions (architectes, médecins, doctorants, etc) permet de comprendre les enjeux techniques, morphologiques, typologiques comme les valeurs d'usages et qualités d'habiter de ces réalisations tant au regard du contexte de leurs commandes originelles que dans les innovations ou filiations projectuelles qu'elles ont pu engendrées.

Dans cette même logique, le retour d’expérience (visite des réalisation, entretien avec les architectes,etc), comme l'appréciation de ces expérimentations à l'épreuve des évolutions sociétales, techniques, environnementales et économiques permettront d'évaluer la pertinence des démarches et leur possible extrapolation.

 

Il convient donc de préciser que ce séminaire n’a pas pour objectif de formuler une analyse historique de la typologie, mais tend à investiguer la notion de qualité et les différents mécanismes d’élaboration du projet de logement, au travers d’une série de conférences-débats et d'analyses d’exemples sélectionnés pour leurs caractères innovants, leurs qualités spatiales et valeurs d’usages.

 

Ce travail de recherche mené au sein du séminaire a pour objectif de comprendre comment les architectes s’emparent des typologies, des modèles comme des techniques d’édification dans leur processus de conception pour répondre autant à des besoins universels (se loger) que des enjeux contemporains (notamment ceux de la santé, du bien être et du cadre de vie) et comment ces interprétations conduisent à une forme d’invention.

 

Cette lecture critique de la production du PAN croisant systématiquement sources archivistiques et réalité de terrain sera formalisée dans un travail graphique, de maquettes, d'entretiens et/ou d’articles, lesquelles seront compilés au sein d’un atlas. L’atlas serait ici envisagé comme un outil ayant des visées prospectives quant aux leviers favorisant la qualité du logement (autant dans ses dimensions techniques, urbaines, écologiques que sociales).

 

 

Protocole des travaux dirigés

 

Nous analyserons des projets contemporains qui ont tous pour point commun d’investir la question du logement. Ils sont à la fois des architectures en acte, réalisées ou projetées en d’autres circonstances, et à la fois des formes partiellement abstraites que le concepteur, confronté à un nouveau problème, peut ajuster, adapter, détourner, réemployer dans les circonstances du moment.

 

Il sera demandé aux étudiants à travers leurs analyses de considérer les œuvres d’une liste qui leur sera proposée comme des objets techniques et se saisir d’eux à partir des mécanismes qui les commandent et les composent, un démontage systématique des rouages de l’horloge pour comprendre le temps, « comment ne pas admettre que, pour savoir ce que c’est que le temps, il faut aller voir comment marche l’horloge de maman ? » (G.Didi-Huberman).

 

L’ambition est qu’à terme l’archivage des documents suivant une même chartre graphique ; iconographies, textes et dessins d’analyse, entretien, constitue une iconologie dont chaque séminaire est partie, volumes d’une collection critique permettant d’envisager l’atlas comme partie prenante du processus de conception de projet.

 

Accumulation et Re-dessin

« L’accumulation de données formelles renvoie au concept d’atlas tel qu’il a été élaboré par Aby Warburg à travers le projet inachevé de L'Atlas mnémosyne, procédant d’affinités iconologiques au fil desquelles les raisonnements formels et conceptuels s’entremêlent, propose ainsi, soit la libre association des idées soit une esquisse du savoir (et une mise en mouvement de celui-ci). Faisant référence à la mémoire des images, Mnémosyne ne porte plus sur des objets mais sur des tensions, des analogies, contraste ou contradictions ».

La méthodologie nécessaire à l’établissement d’un atlas relève de celui d’une collection voire d’un inventaire. Sa constitution mobilise notre capacité à identifier, extraire, montrer, détourner, extrapoler, autant d’actions qui nécessitent une lecture critique des objets construits.

 

Relectures

 

Dans cette phase de relecture, les étudiants feront l’analyse d’un dispositif qu’ils soumettront à l’agrément des enseignants. Il est précisé qu’un dispositif n’est ni une architecture particulière, ni un concept abstrait, mais la forme ré-employable d’une architecture quelconque.

Nous nous attacherons à identifier les occurrences de ses dispositifs dans la production architecturale, d’en interroger la permanence et d’en éprouver les capacités d’ajustements, d’adaptation et de transformation au regard de nouvelles problématiques contemporaines.

 

Le déroulé sommaire (à préciser lors de la séance introductive) pourrait être celui-ci :

- Identification des thématiques /PAN sélectionnés et contextualisation de la production.

- Recherche documentaire et compilation des éléments graphiques et textuelles_ Projet initiale

- Identification des dispositifs singuliers

- Collecte des éléments graphiques, textuelles et relevés (enquête) sur site – Projet réalisé

- Retour d’expérience : entretiens _ Analyse critique

- « Filiations et extrapolations » contemporaines.

Travaux

Les étudiants travailleront au cours du semestre par groupe sur la production d’un atlas qui présentera la compilation des travaux de recherches sur les PAN logements.

Les attendus des rendus seront précisés en atelier, ils comprennent un livret expliquant par des schémas et des textes, les processus de conception et dispositifs remarquables voire innovants.

Bibliographie

Biau, V., et Lautier, F. (Eds.). (2009). La qualité architecturale: acteurs et enjeux. Éd. de la Villette.

Crowley, J. -E (2003), The invention of comfort. Sensibilities and design in early modern Britain and early America, John Hopkins University Press.

Déoux, S., Massot, O., et Girard, V. (2011). L'habitat, facteur de santé des trente dernières années de vie des aînés?. Gérontologie et société, 34(1), 91-103.

Eleb Monique, Châtelet Anne-Marie et Mandoul Thierry, (1992) Penser l'habité : le logement en questions, PAN 14, Paris, éditions Mardega

Eleb, M., et Simon, P. (2014). Le logement contemporain: Entre confort, désir et normes (1995-2012). Primento, PUCA.

Fijalkow Yankel et Bruno Maresca (2019), « Normes de chauffe et transition énergétique : les transactions des habitants », Natures Sciences Sociétés, 2019, vol. 27, no 4, p. 410-421.

Fijalkow Yankel ( 2017), « Du confort au bonheur d’habiter » , Sciences et Bonheur, sciences-et-bonheur.org/2017/09/18/yankel-fijalkow-du-confort-au-bonheur-dhabiter/

Fijalkow Yankel, Anne Laure Jourdheuil, Alexandre Neagu (2021) « Le relevé habité face à la vulnérabilité résidentielle : intérêts et limites », SociologieS, novembre 2021 hal.archives-ouvertes.fr/hal-03327809

Guy Lambert (2012), « La première décennie du Plan Construction (1971- 1982) : Stratégie éditoriale et représentations. Histoire de l’art n°59, octobre 2006, p. 141-151. Coll. Rendre possible. Du plan construction au PUCA : 40 ans de réalisations expérimentales, PUCA.

Guy Lambert, (2008) “Une spécificité des publications du Plan Construction (1971-1988)”, in Garric, J.-P. Nègre, V., Thomine, A.,(dir.), La Construction savante. Les avatars de la littérature technique, Paris, Éditions Picard, INHA, p. 319-330.

Ille-Roussel, M., et André, V. (2021). Les politiques d’adaptation de l’habitat des séniors en France et en Allemagne. Gérontologie et Société.

Jourdheuil, Anne-Laure (2020). Qualité (s) architecturale (s) des logements sociaux produits par les promoteurs immobiliers: une question qui fait débat. Les Cahiers de la recherche architecturale urbaine et paysagère, (8).

Le Goff O. (2019), L’invention du confort: naissance d’une forme sociale, Lyon, Presses universitaires de Lyon.

Lucan Jacques (2021) Habiter, ville et architecture, Paris, PU Polytechnique.

Moley Christian (1979), L’innovation architecturale dans la production du logement social (1972- 1978), Paris, Plan Construction, ministère de l’Équipement

Plan Construction et Architecture, (1990) Le Plan construction et architecture. Résultats - acquis - projets, Paris, PCA.

Plan Construction et Architecture, (1992) Programme Architecture nouvelle PA 20 ans de réalisations, Paris, Techniques et architecture, PCA.

Sennett, R. (2019). Bâtir et habiter: Pour une éthique de la ville. Albin Michel.

Subrémon H. (2010), « Le climat du chez-soi », Ethnologie française, 40,4, 707-714.

Ware, Ch. (2012), Building stories, New York, Pantheon Books.

Informations supplémentaires

Le séminaire articule différents moments pédagogiques permettant d’investir la question de la qualité du logement et des lieux de l’innovation. Les séances s’organiseront autour :

- D’interventions dispensées sous forme de cours ou de conférences qui se dérouleront en interne et sont à destination des étudiants du séminaire.

- De travaux de restitution des travaux de recherches des étudiants.

Les séances de séminaire se tiendront le mercredi après-midi, par une série d’interventions/débats avec des invités spécialistes sur la question de la santé, du vieillissement, des normes de confort des techniques de relevé habité