La formation conduisant au diplôme d’État d’architecte conférant le grade de Master en apprentissage est proposée par l’ENSA Paris-Val de Seine en partenariat avec le CFA SUP 2000. Elle se compose de 3 jours en entreprise et 2 jours à l’École. Les formations dispensées dans ce second cycle s'inscrivent simultanément dans des perspectives d'insertion dans le monde du travail, dans celles de la maîtrise d'œuvre et de la recherche.

NIVEAU :

Master / Bac+5 

DURÉE DE LA FORMATION :

2 083h dont 863h encadrées / 3 ans
1ère année : 686h dont 296h encadrées
2ème année : 660h dont 280h encadrées
3ème année : 737h dont 287h encadrées 

TYPE DE CONTRAT :

Contrat d’Apprentissage

QUELS OBJECTIFS DU DEUXIÈME CYCLE EN APPRENTISSAGE CONDUISANT AU DIPLÔME D’ÉTAT D’ARCHITECTE (DEA) ?

Le deuxième cycle en apprentissage conduit au diplôme d’État d’architecte conférant le grade de master.
Le programme pédagogique offre aux étudiants de deuxième cycle la possibilité de définir un parcours personnalisé parmi la diversité des enseignements proposés au sein de différents domaines d'études. Les formations dispensées dans ce second cycle s'inscrivent simultanément dans des perspectives d'insertion dans le monde du travail, dans celles de la maîtrise d'œuvre et de la recherche. Le deuxième cycle conduisant au diplôme d'État d'architecte confère le grade de master.

L'acquisition des connaissances et du savoir-faire mis en œuvre dans le projet, d'un socle culturel solide, associée à l'encouragement d'un regard critique assure aux futurs diplômés la capacité d'exercer d'une manière inventive et responsable des missions diversifiées relevant des métiers de l’architecture.

GUIDE DE L'APPRENTI

Mode d’emploi du deuxième cycle en apprentissage

CONDITIONS D’ACCÈS
Diplôme d’études en architecture (DEEA) conférant le grade de Licence (Bac+3, 180 ECTS)
Admission : sur dossier
Dépôt de candidature : jusqu’au 21 juin 2020

RYTHME D’ALTERNANCE
2 jours à l’Ecole / 3 jours en entreprise
Jours de formation à l’école : jeudi et vendredi
Début des cours : 5 octobre 2020

FRAIS DE FORMATION
Pris en charge par l'organisme d'accueil

LIEU DE FORMATION
École nationale supérieure d’architecture Paris-Val de Seine 3-15 quai Panhard et Levassor – 75013 Paris

RESPONSABLE PÉDAGOGIQUE
Noël CARAT

RESPONSABLES ADMINISTRATIVES
Peguy TERRAM
Marion MERLIAUD 

Modalités d'admission

L’accès à la formation est possible pour les candidats jusqu’à 29 ans révolus, titulaires du Diplôme d’études en architecture (DEEA) conférant le grade de Licence. Cette formation exigeante est destinée à des étudiants fortement motivés et pouvant faire preuve d’une capacité de travail élevée.

LA CANDIDATURE

La procédure d’admission pour la rentrée 2020-2021 est réalisée sur la base d’un dossier de candidature dématérialisé, comportant les éléments suivants :

  • le dossier complété,
  • une lettre de motivation,
  • un curriculum vitae,
  • la copie des relevés des notes de Licence*,
  • un dossier de travaux format A4 ou A3 de 5 pages recto maximum,
  • tout autre document jugé utile par le candidat.

*Si vous êtes en train de finir votre Licence, il faudra fournir tous les relevés de notes disponibles (donc hors S6). Si votre candidature est retenue, vous serez admis sous réserve de l'obtention de la Licence.

Le dossier complet (un seul fichier au format pdf comprenant tous les documents) est à adresser à Madame Peguy Terram, coordinatrice administrative de l’ENSAPVS, au plus tard le 21 juin 2020 : peguy.terram@paris-valdeseine.archi.fr

L’examen des demandes d’admission est réalisé par la commission de validation des études, expériences professionnelles ou acquis personnels (VEEPAP), à laquelle un représentant du CFA SUP 2000 est invité.

Dès lors qu’il a trouvé une entreprise pour l’accueillir, l’apprenti devra faire valider les missions par la VEEPAP avant toute signature de contrat.

L’INSCRIPTION ADMINISTRATIVE

Un dossier d’inscription administrative sera envoyé en juillet aux étudiants admis à suivre la formation. L’apprenti est exonéré des frais d’inscription.

Dossier d'inscription à télécharger, pdf, 3mo

QUELLES COMPÉTENCES VISÉES ?

Les compétences attendues se rapportent à la capacité à “projeter”, c’est-à-dire à :

  • analyser et comprendre une situation de projet (étude d’un programme, appréhension d’un contexte géographique, social, historique)
  • formuler une hypothèse (raisonnement, conceptualisation) ;
  • maîtriser les principaux outils de conception et de représentation de l’espace architectural ;
  • dominer l’expression graphique, écrite et orale ;
  • traduire la démarche dans une mise en forme ou une mise en espace. 

INSERTION PROFESSIONNELLE

Les études d’architecture permettent l’accès à de nombreux métiers.
Le diplôme d'État d'architecte (DEA) permet ainsi d'accéder, outre la conception, à toutes les fonctions de conseil, d'assistance à la maîtrise d'ouvrage, d'études techniques, d'urbanisme et d'aménagement en qualité de salarié. Et donc aux professions d’architecte, d’urbaniste, de paysagiste, d’architecte ou décorateur intérieur, de médiateur en architecture, d’enseignant-chercheur en architecture… Il permet également de devenir agent public de l'État ou des collectivités territoriales (architecte-conseil, architecte urbaniste de l’Etat).

Le diplôme d’État d’architecte permet enfin de s’inscrire à la formation conduisant à l’habilitation de l’architecte diplômé d’Etat à l’exercice de la maîtrise d’œuvre en son nom propre (HMONP). 

PROGRAMME PÉDAGOGIQUE

Master – 1ère année

  • Semestre d’automne : enseignement de projet, cours de processus de conception, séminaire
  • Semestre de printemps : cours théorique, séminaire, anglais

Master – 2ème année

  • Semestre d’automne : mémoire, cours théorique
  • Semestre de printemps : enseignement de projet, cours de processus de conception, cours théorique

Master – 3ème année

  • Semestre d’automne : enseignement de projet, cours de processus de conception, cours spécifique
  • Semestre de printemps : projet de fin d’études 

QUELLES MISSIONS EN AGENCE ?

La mise en situation professionnelle dans l’entreprise doit donner à l’apprenti des savoirs, savoir-faire, savoir-être complémentaires à l’enseignement dispensé, lui permettre de confronter ses connaissances pratiques réelles de conception et de réalisation d’édifices, de découvrir différents aspects de la maîtrise d’œuvre et de la maîtrise d’ouvrage, ainsi que les acteurs et jeux d'acteurs de l'édification ou du projet urbain.

L’apprenti pourra être amené à participer à la phase de conception d’un projet, à réaliser des présentations de conception tels que des plans, des élévations, des plans de site, des sections des modèles, des croquis, des rendus. Il pourra également participer à des visites de chantiers, au suivi administratif de projets.