Retour

  • S3- 10 La fabrique du projet

Projet 3

Groupe 04 - Mathieu Grenier, Nicolas Mallet et Jean-François Monnier [E0311040]

Responsable(s) : Mathieu Grenier, Nicolas Mallet

Enseignant(s) : Jean-François Monnier, Marie-Hélène Badia

  • Année : 2
  • Semestre : 3
  • Affilié à un groupe : non

Objectifs pédagogiques

PERMANENCE ET EVOLUTIVITE DE LA LIMITE EN ARCHITECTURE

 

La premier̀ e des contraintes imposeé à un architecte est celle de la limite, que ce soit la limite d’une parcelle, celle entre le dedans et le dehors, la limite d’un territoire, la limite du regard. Pour Francesco Boromini, «la limite (est) une entité autonome situeé entre deux reáliteś distinctes».

 

Le premier acte dans une construction est, avant mem̂ e d’eŕ iger un mur, de tracer un sillon dans le sol qui marque le dedans et le dehors. Apres̀ apparait̂ le toit qui privera l’inteŕ ieur de la lumier̀ e du ciel. Pour y vivre il faudra enrichir l’espace d’une nouvelle limite, pour permettre à la lumier̀ e d’en transformer notre perception. Comme l’a si bien exprimé Louis Kahn dans Structure and Form, en 1960 : «Mem̂ e un espace concu̧ pour être sombre devrait avoir juste assez de lumier̀ e par quelque ouverture mysteŕ ieuse pour nous dire a,̀ quel point, en reá lite,́ il est sombre».

 

Mais la limite pourrait aussi et̂ re abordeé de manier̀ e plus eq́ uivoque, on parlera alors aux et́ udiants de ref́ eŕ ences telles que : le pavillon de Barcelone par Mies van der Rohe, la maison de vacances au bord du lac d’Alvar Aalto à Muuratsalo, les maisons sur cour de Jørn Utzon au Danemark. Dans tous ces projets, la notion de limite entremel̂ e dedans et dehors ; on peut et̂ re dans l’enceinte mais dehors, dans la cour entrouverte sur le paysage, mais proteǵé des vues. On peut être face au bassin ouvert sur le ciel, et fermé sur l’exteŕ ieur du pavillon de Barcelone, sans jamais avoir franchi de porte pour sortir.

 

OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

Au-delà de la contrainte la limite peut devenir un élément architectonique de composition, que nous vous proposerons de découvrir à travers 4 exercices durant le semestre. L’objectif de notre atelier propose de découvrir une pensée constructive du projet, comment le détail d’architecture peut nourrir une pensée du projet et à l’inverse comment la cohérence de l’ensemble peut tenir grâce à l’attention porté aux détails.

 

Pour cela nous articulerons 4 temps d’apprentissage :

1/ Composer une halle de marché à l’aide de 3 poteaux, 2 Murs, 1 Toit ;

2/ Assembler une figure autonome, au sein d’un tissu lâche ;

3/ Manipuler une référence architecturale ;

4/ Insérer un atelier de fabrication de meuble dans un tissu dense.

Contenu

Contenus et sujets

 

Le premier semestre sera encadré par :

Mathieu GRENNIER (TPCAU)

Nicolas MALLET (TPCAU)

Mario POIRIER (STA)

Jean François MONNIER (STA-OMI)

 

CONTENU

Chacun des 4 exercices croisera des enseignements du champs TPCAU avec le champ STA tantôt sur la dimension constructive, tantôt sur la question de la représentation. Cette transversalité et complémentarité des apports vous permettra d’enrichir à la fois votre culture architecturale et constructive par le projet ou l’analyse, et d’autre part de constituer une expérience riche sur les modes de représentation du relevé sur site, dessin à la main, modélisation numérique, maquette radicale, ou maquette d’échantillon ou de détails d’architecture.

 

- Exercice 1 (28 Sept. au 19 Oct.)

Une petite école sur le campus de la Cité Universitaire à Paris

Assembler un programme simple de 4 classes, assimiler les notions de servant / servi, découvrir un détail de l’enveloppe avec le choix de pose d’une menuiserie. L’environnement ouvert du projet confère à l’architecture une autonomie pour organiser le programme de façon plus libre, le travail de composition géométrique sera donc important. Cet exercice donnera lieu à une première visite d’architecture sur le site.

 

- Exercice 2 (du 19 Oct. au 22 Nov.)

Manipuler : A partir d’une référence analysée sur le thème de la limite spatiale, les étudiants

doivent ensuite la radicaliser et réinterpréter le projet. Cet exercice court doit vous inviter à prendre conscience de la richesse et des subtilités dans les dispositifs architectonique qui fabrique une limite spatiale.

 

- Exercice 3 (du 22 Nov. au 1 Fév.)

Insérer et situer le projet : Dans une dent creuse Parisienne les étudiants devront imaginer une manufacture de meuble. Ce petit équipement de 500 à 600m2 réunira un lieu d’exposition et de vente, un atelier de fabrication, des bureaux, et 1 logement. Nous évoquerons les notions de Rapport au Sol / Rapport au Ciel, nous aborderons tour à tour la relation entre l’espace-structure- lumière, pour approfondir les expériences des 3 premiers exercices au travers une mise en pratique.

 

Un rendu intermédiaire ponctuera l’exercice, la dimension constructive sera là aussi importante, car le principe constructif devra nourrir la prise de position dans le site, pour construire un dialogue avec l’environnement proche...

Travaux

L’organisation des séances salle 406

 

 

Principes pédagogiques :

 

Cette année intègre l'apprentissage du dessin et de sa représentation au moyen des outils informatiques.

Tenu d’un carnet de bord, avec notes, croquis, photos, schémas, conception projet en CAO 2D ou 3D, logiciel de mise en page, réalisation de maquette radicale, de maquette de rendu au 1/200° jusqu’au 1/20°.

Bibliographie

- Andrea Desplazes, Construire l’Architecture - Birkhäuser Basel 2013 |

- Jean Pierre Durand, La représentation du Projet – Ed. La Villette – 2003 |

- Louis Kahn, Silence et Lumière – Ed. du Linteau-1996 |

- Adolf Loos, Ornement et Crime – Ed. Rivages - 2015 |

- Jacques Lucan, Composition – non Composition – Presse Polytechnique Romande - 2009 |

- Livio Vacchini, Capolavori – Ed. du Linteau-2006 |

- Pierre Von Meis, De la forme au lieu – Presse Polytechnique Romande - 1993 |

- Peter Zumthor Penser l'architecture Birkhäuser Basel 2010 |

Informations supplémentaires

Relations avec les autres disciplines :

 

Interaction permanente avec les TD de structure qui servent à approfondir les aspects techniques du projet.

 

Théorie,histoire de l’architecture construction, informatique, arts plastiques, sciences sociales