Retour

  • S4- 10 La fabrique du projet

Projet 4 -

Semestre 4

Groupe 06 - Stéphane Thomasson, Michel Jacotey (partiellement en anglais) [E0411060]

Responsable(s) : Stéphane Thomasson, Anne-Sophie Brychcy

Enseignant(s) : Michel Jacotey

  • Année : 2
  • Semestre : 4
  • Affilié à un groupe : non

Objectifs pédagogiques

FICHE PÉDAGOGIQUE / GROUPE 6 (S4) / UEL 4.11

THÉORIE ET PRATIQUE DU PROJET ARCHITECTURAL ET URBAIN

CONSTRUIRE MATÉRIALISER VALIDER (L2) / AMBIANCES MILIEUX (S4)

(AUBERGE DE JEUNESSE / ÉCOLE MATERNELLE)

 

 

ENSEIGNANTS

 

L’équipe pédagogique est constituée de:

• Michel JACOTEY, architecte DPLG et enseignant titulaire (responsable [20 H]);

• Anne-Sophie BRYCHCY, architecte DPLG et enseignante associée (70 H) ;

• Stéphane THOMASSON, architecte DPLG et enseignant contractuel (70 H).

 

 

ORIENTATIONS PRINCIPALES

 

Le semestre est l’occasion d’aborder la transition entre les premiers outils de conception et de traduction de l’usage, acquis en première année, et les programmes plus complexes abordés en troisième année.

 

En s’insérant dans le cadre du programme d’études de l’atelier G6 et celui de l’ENSAPVS, en L2 (CONSTRUIRE / MATÉRIALISER / VALIDER), le semestre s’organise avec un rythme binaire de deux projets avec une alternance entre des programmes de logement et d’équipement, calés sur les thématiques semestrielles.

 

En deuxième année, le temps d’environ un demi-semestre par projet permet une approche dynamique et motivante du processus de conception.

 

Le semestre 4 s’articule autour de la thématique AMBIANCES / MILIEUX qui est déclinée dans deux projets distincts (le premier en mode mineur et le second en mode majeur):

• (projet S4.1) un programme situé d’auberge de jeunesse, d’une échelle maîtrisable en S4, qui, en termes d’orientation pédagogique, est l’occasion:

•• d’approfondir, dans le cadre d’une seconde mise en pratique, les outils de conception du logement collectif;

•• de développer la réflexion sur la valeur d’usage dans le logement collectif, abordée en S3, dans le cadre d’un ensemble plus complexe, construit autour de la cellule d’habitation et de ses variations en terme d’accueil;

•• de s’intéresser, sous la forme d’une recherche appliquée, à l’innovation dans les domaines de la configuration spatiale et de la durabilité environnementale, structurelle et sociale (modularité, évolutivité, reconvertibilité, etc.);

•• d’aborder la question de l’ambiance dans le traitement des différents espaces (sommeil, restauration, activité, cafétéria, etc.) avec une forte coloration environnementale, qu’il s’agisse du contexte ou de la dimension énergétique, déterminante et incontournable, aujourd’hui, dans la conception architecturale;

•• d’explorer, dans le cadre du projet architectural, la question de l’insertion urbaine dans un des sites du concours de RÉINVENTER PARIS ou RÉINVENTER PARIS 2, dont les enjeux complexes induisent une méthode d’analyse plus sophistiquée;

• (projet S4.2) un programme situé d’école maternelle, d’une échelle maîtrisable en S4, qui, en termes d’orientation pédagogique, est l’occasion:

•• d’approfondir, dans le cadre d’une seconde mise en pratique, les outils de conception de l’équipement public;

•• de développer la réflexion sur l’organisation et la hiérarchie des espaces et sur la différenciation entre les locaux publics et les locaux scolaires;

•• de travailler sur la question des ambiances, en liaison avec la valeur d’usage, en mettant l’accent tout particulièrement, autour de l’interaction de l’école maternelle avec son environnement, sur la relation des espaces internes et externes et le traitement thématisé des espaces extérieurs (cours de récréation, jardins, parvis, etc.);

•• d’orienter la démarche de conception vers une approche environnementale (bâtiment à énergie positive) en invitant à rechercher des procédés constructifs innovants et des systèmes de traitement des ambiances les plus frugaux possible.

 

Pour ces deux projets, constituant une propédeutique de la 3ème année, l’objectif pédagogique est :

• d’aborder la représentation architecturale sous l’ensemble de ses aspects (croquis et schémas d’intention, dessin d’étude et de vérification et dessin de présentation);

• d’insister sur l’expérimentation encadrée d’une méthode de projet faisant une large part au rationnel et à la recherche de sens à chacune des étapes de l’étude;

• d’initier les étudiants à la pratique du projet sous certains de ses aspects opérationnels (méthode de travail, techniques de construction, insertion dans le réel, etc.) en considérant la réalité du construire comme moteur de la conception;

• d’installer, aussi souvent que possible, l’étudiant dans une perspective professionnelle en renforçant le lien entre les deux dimensions de l’architecture, discipline et métier.

 

En outre, ces deux projets, développés pendant tout le semestre, engagent chaque étudiant à:

• aborder des programmes marqués par l’actualité et l’évolution des villes et des territoires (densification urbaine, maillage urbain métropolitain) en lien direct avec l’évolution la plus récente des usages;

• renouveler la typologie, souvent figée pour des raisons multiples, du logement collectif et de l’équipement en introduisant des degrés de liberté et des pistes d’innovation absents des programmes courants;

• réfléchir, à l’occasion de ces deux programmes, au statut de l’occupant et à l’interactivité directe entre l’organisation du lieu de vie et le comportement social;

• étudier des références historiques ou d’actualité de bâtiments de même nature, à travers une analyse encadrée d’une sélection de réalisations;

• s’initier, en pratique, aux principales réglementations applicables à ces types de programme (notamment celle relative à l’accessibilité des personnes handicapées) et à ces types de site;

• explorer, dans une démarche écoresponsable, toutes les dimensions du projet sous l’angle du développement durable (initiation à la notion de certification);

• amorcer, dans le champ architectural, un travail sur l’espace urbain de prise en compte de sites aux contraintes variées et d’intervention sur la densité.

Contenu

MÉTHODE DE TRAVAIL

 

Est recherchée l’acquisition d’une méthode personnelle d’élaboration du projet, organisée en trois phases d’études:

• une première phase de définition d’un contexte (site, programme et références):

•• analyse du site, avec une approche objective (topographie, système végétal, bâti et tissu urbain, morphologie urbaine, etc.) et une approche subjective (sensations, symbolique, « génie du lieu », etc.) débouchant sur une synthèse exploitable;

•• analyse du programme sous l’angle quantitatif et qualitatif (y compris réglementaire) avec, si besoin, une dimension critique et l’élaboration de schémas fonctionnels et organisationnels programmatiques (outils de synthétisation de la pensée);

•• analyse d’une référence architecturale en rapport avec le sujet, choisie parmi celles sélectionnées par les enseignants, et menée suivant des critères préétablis (programme, structure et mode constructif du bâtiment, schéma de principe du parti ou concept, mise en perspective historique, etc.);

• une deuxième phase de définition et présentation du concept, du parti du projet:

•• recherche d’une ligne directrice claire, voire évidente, de l’architecture du projet tant du point de vue de son organisation que de ses espaces (travail sur l’intuition);

•• développement sélectif de cette idée directrice dans les différents champs d’étude du projet (usage, volumétrie, mode constructif, expression, rapport au lieu, insertion urbaine, etc.);

•• vérification de la pertinence et de la justesse du système proposé au regard des conclusions de la phase précédente (transformation de l’intuition en conviction);

• une troisième phase de développement du projet et traduction fidèle des principes arrêtés à la phase précédente:

•• étude de l’organisation et des espaces intérieurs et extérieurs (notions de composition, de dimensionnement, de figure, de hiérarchie, d’ordre, etc.);

•• étude de l’enveloppe (5 ou 6 faces) sous l’angle de ses fonctions (technique, symbolique, expressive, harmonique, etc.) et de ses dialectiques (percements et parois, ambiances et filtres, opacité et lumière, etc.);

•• étude des modes constructifs des différents constituants du projet (structure, enveloppe, second œuvre, réseaux, extérieurs, etc.) et traduction en détails de son système fédérateur.

 

La méthode de travail repose également sur une alternance entre:

• l’encadrement pratique du projet comprenant la correction individuelle hebdomadaire de chaque étudiant présent par l’un des enseignants du groupe et l’évaluation collective des projets par les enseignants avec une confrontation commentée des travaux;

• l’encadrement théorique du projet à l’étude sous forme de synthèses méthodologiques, d’exposés théoriques et thématiques (traitement des ambiances, notamment), de projections de documentaires, suivies de débats animés par les enseignants ainsi que de visites de projets réalisés ou d’expositions thématiques (Cité de l’Architecture, Pavillon de l’Arsenal).

 

RELATIONS AUTRES DISCIPLINES (TRANSVERSALITÉ)

 

Dans l’esprit de transversalité du programme réformé de l’ENSAPVS, une articulation étroite est recherchée entre les projets à l’étude et les enseignements théoriques et pratiques (TD notamment) des autres champs tels que (collaborations en cours de confirmation):

• dans le champ STA:

•• (avec Bruno THOMAS ou Jean-François COIGNOUX ou Sébastien MÉMET) le travail de structure et de construction (élaboration et vérification des schémas structurels et des détails du projet des étudiants regroupés par familles);

•• (avec Fazia ALI-TOUDERT ou David SERERO) le travail sur les ambiances (étude des principes énergétiques [lumière, chaleur, isolation, ventilation, etc.] et des fluides dans le cadre des projets des étudiants regroupés par familles);

• dans le champ ATR :

•• (avec Pierre VINCENT ou Nader BOUTROS) le travail informatique (familiarisation avec les techniques de conception et de représentation assistées [CAO et DAO] du projet de chaque étudiant);

•• (avec Florence GILLET) le travail d’art plastique (insertion de recherches plastiques [couleur, graphisme, composition, etc.] dans les projets en cours.

 

Dans le même esprit, un partage de l’un ou des deux projets du semestre avec d’autres groupes de projet est également recherché en vue, notamment, de l’évaluation croisée des différentes phases de chacun des deux projets (prise de contact en cours).

Travaux

CONTENUS ET SUJETS

 

Le semestre concentre le travail sur deux projets architecturaux et urbains situés (S4.1 et S4.2), d’une durée de 5 semaines pour le premier et de 8 semaines pour le second:

• un premier projet (S4.1) d’auberge de jeunesse, sur un site urbain, qui consiste en la conception d’un bâtiment de logement collectif d’une surface d’environ 2 500 m2 DP (40 chambres individuelles, 10 chambres doubles, 15 chambres de groupes de 5 à 10 lits et 5 dortoirs de 10 lits), sur l’un des sites urbains, denses, du concours de RÉINVENTER PARIS ou RÉINVENTER PARIS 2;

• un second projet (S4.2) d’école maternelle, qui consiste en la conception d’un bâtiment d’une surface d’environ 1 500 m2 DP (3 à 6 classes), sur un site péri-urbain, en entrée est de la ville de Bruyères-Sur-Oise, dans une zone d’aménagement réservée par la ville, bordée par des terrains agricoles et des logements individuels et collectifs récents.

 

Le travail théorique, en rapport direct avec le développement du projet à l’étude, comporte:

• des synthèses des points d’intérêt collectif issus des corrections individuelles et centrées sur la méthode de projet (organisation, représentation, conception, étude, etc.);

• des exposés succincts sur les sujets abordés dans le cadre du projet touchant la réglementation (sécurité incendie, accessibilité handicapés, urbanisme appliqué [PLU], surfaces H, U et DP [ex HO], etc.), la construction (façades, HQE, comportement thermique, structure, vocabulaire technique, matériaux, etc.) et la méthode de travail (déontologie, maîtrise d’œuvre, etc.);

• des projections/débats sur des bâtiments de référence et des visites de projets réalisés ou d’expositions thématiques (Cité de l’Architecture, Pavillon de l’Arsenal).

 

 

ORGANISATION SÉANCES

 

Le travail sur chaque projet est réparti sur 5 séances de travail (du 09/03/21 au 16/04/21 [S4.1]), pour le premier, et 8 séances de travail (du 20/03/21 au 25/06/21 [S4.2]), pour le second, dont 2 ou 3 séances d’évaluation pour chaque projet, et son déroulement est précisé, dès le démarrage du semestre, sous la forme d’un calendrier détaillé.

 

Les séances sont organisées, avec un rythme soutenu, qui comprend chaque semaine:

• le mardi, de 14H30 à 20H30, une correction individuelle de 20 à 30 minutes du projet de chaque étudiant par l’un des enseignants du groupe;

• le vendredi:

•• pour 2 séances sur 5 (S4.1) et 5 séances sur 8 (S4.2), de 14H30 à 19H30, un travail collectif (synthèse des points d’intérêt commun, exposé théorique ou projection/débat et revue collective de certains projets représentatifs);

•• pour 3 séances sur 5 (S4.1) et 3 séances sur 8 (S4.2), de 10H30 et/ou 14H30 à 19H30, un travail collectif d’évaluation de chacune des 3 phases du projet et de confrontation commentée des travaux.

Bibliographie

Pavillon de l’Arsenal:

• Sports, portrait d’une métropole – Thierry Mandoul, NP2F – Ed. Pavillon de l’Arsenal.

• Hôtel Métropole Depuis 1818 – Catherine Sabbah et Olivier Namias – Ed. Pavillon de l’Arsenal.

• Matières grises MATERIAUX/REEMPLOI/ARCHITECTURE - Ed. Pavillon de l’Arsenal.

• Cycle de conférences et débats : www.pavillon-arsenal.com/fr/conferences-debats.

• Capitale agricole - 3ème édition - Décembre 2019 - Ed. Pavillon de l’Arsenal.

• Homy COLIVING, COHABITER - Christelle Gautreau et Stéphanie Morio, Bond Society - Ed. Pavillon de l’Arsenal.

 

Le Moniteur:

• AMC Hors Série Logement 03 Novembre 2011 – ALOG11.

• AMC Hors série Habitat Octobre 2019 – AHAB2019.

• AMC Hors série Lumière- 2017 – ALUM 2017.

• Concevoir et construire des logements sociaux – Michel Platzer – Ed. Le Moniteur.

• Construire avec le bois – Julien Mussier, Matthieu Fuchs - Ed. Le Moniteur.

• Nouveaux détails de maisons contemporaines – David Phillips, Megumi Yamashita - Collection Plans, coupes, élévations - Ed. Le Moniteur.

• Détails de maisons contemporaines – Virginia McLeod - Collection Plans, coupes, élévations - Ed. Le Moniteur.

 

Cité de l’architecture:

www.citedelarchitecture.fr/fr/evenement/le-logement-toujours-un-laboratoire-darchitecture.

 

Divers:

• Apprendre à voir l’architecture – Bruno Zevi – Ed. de Minuit.

• Vers une architecture – Le Corbusier – Ed. Champs art.

• La désobéissance de l’architecte – Renzo Piano – Ed. Arles.

• Reporting from the front – Biennale d’architecture Venise 2016, Alejandro Aravena.

• S, M, L, XL - Rem Koolhaas, Bruce Mau, Hans Werlemann, Jennifer Sigler - Ed. The Monacelli Press.

• New-York Délire - Rem Koolhass, Un manifeste rétroactif pour Manhattan - Ed. Parenthèses.

• Formes urbaines de l'îlot à la barre - Philippe Panerai, Jean Castex, Jean-Charles Depaule - Ed. Parenthèses.

• La poétique de l'espace - Gaston Bachelard - Collec. Quadrige grands textes - Ed. Puf.

• Mémoires d’un architecte - Fernand Pouillon – Ed. du Seuil – 2019.

• L’enseignement de Las Vegas - Robert Venturi, Denise Scott Brown, Steven Izenour - Ed. Margauda.

• L'école de Chicago : Naissance de l'écologie urbaine - Yves Grafmeyer, Isaac Joseph, Collectif - Ed. Champs Essais.