Retour

  • S6- 10 La fabrique du projet

E.T. - Enseignement Transversal : Ville et société VT

Semestre 6

Groupe 13 VT - Dimitri Toubanos

Enseignant(s) : Dimitri Toubanos

  • Année : 3
  • Semestre : 6
  • Affilié à un groupe : non

Objectifs pédagogiques

Le cycle de licence constitue le socle commun des connaissances.

 

Dans cette perspective, le S6 est le moment consacré aux apprentissages du projet urbain. Il intervient en fin de cycle (3ème année), car il s’appuie sur les connaissances que les étudiants auront, en principe, pu acquérir dans les semestres précédents : en termes de pratiques du projet, mais aussi de savoir-faire spécifiques notamment sur la question du logement collectif et de l’équipement.

 

Objectifs pédagogiques

 

L’objectif particulier du S6 est la maîtrise des processus de transformation d’un territoire. Dans cette perspective, un TD sous la forme d’un enseignement intensif et transversal entre les champs SHS et VT sera l’occasion de travailler, en les pensant ensemble, sur les différentes formes urbaines, les espaces publics qu’elles produisent et les usages spatialisés de la ville et des territoires qu’elles induisent ou empêchent.

 

Par forme urbaine, on entend la question de la morphologie du tissu urbain et son processus de production dans lequel s’articule la relation entre la ville et l’édifice, l’espace public et l’espace privé.

 

Dans ce sens, le TD (44 heures sur le semestre) a pour objectifs principaux d’initier les étudiants aux savoir-faire de l’analyse urbaine, dans sa dimension typo-morphologique comme sur les enjeux liés aux usages des espaces publics.

 

A une échelle plus resserrée, le TD vous permettra d'expérimenter les méthodes des sciences sociales d’appréhension et compréhension de la ville, et plus spécifiquement des espaces publics. Nous verrons que ce qu'il s'y passe va bien au-delà des questions de « flux », qu'il s'agit d'espaces conçus, vécus, perçus, et qu'il peut y avoir de nombreux écarts entre ces trois dimensions. Cela approfondira votre regard sur l'espace en général et vous permettra de penser vos bâtiments, leur accroche à leur environnement et les « vides » de vos plans avec une conscience affinée de leur contexte urbain comme des modes d'appropriation des usager.e.s qui y prendront place.

Contenu

La contribution transversale en SHS/VT à cet enseignement interdisciplinaire repose sur une enquête architecturale et urbaine par immersion dans et aux entours des différents projets de conception et d’aménagement de l’espace public. L'organisation de sorties de terrain avec les étudiant.es, à définir à différentes échelles (édifice, coin de la rue, quartier, métropole), a d’abord pour objectif de soutenir une démarche réflexive « située » entre conception et conceptualisation de l’espace public et des territoires urbains. Elle doit conduire les étudiant.es à mesurer finement les possibles écarts et adaptations entre intentions urbaines du concepteur ou de l’aménageur, pratiques ou appropriations sociales et culturelles effectives, enjeux en réception.

 

Le travail d’enquête collective (par groupes de 4 à 6 étudiant.es) prévoit une période d’immersion « intensive ». Il sera centré sur la définition de situations architecturales et urbaines typiques, toujours en prise directe avec l’expérience pratique, l’observation et la réflexivité́ des étudiant.es sur les divers espaces publics conçus et investis dans une ville en train de se faire : appropriations territoriales, conflits d’usage, accessibilité́ et mobilités urbaines, mobiliers, textures et ambiances, géographie du site, trame verte, trame bleue, trame viaire, trame urbaine, morphologies urbaines et typologies architecturales, valeur patrimoniale et paysagères.

 

Dans l’articulation du processus de projet au long du semestre avec les champs VT et SHS, il s’agit pour les étudiant(e)s de mettre en perspective à la fois sous forme de cours et de TD une initiation parallèle aux problématiques associées à cette initiation au projet urbain à partir de la question du logement collectif :

 

1. La question des règles d’urbanisme : histoire des règles et des cultures de formes urbaines associées à ces règles dans la ville européenne au premier chef, mais aussi sur d’autres continents dans l’exploration particulière de la règle des hauteurs en Amérique du Nord ou en Asie). Travail exploratoire de TD sur une redéfinition associée au projet de chaque étudiant(e) d’un ensemble de règles dans lequel trois règles seraient modifiées, voire supprimées, avec les conséquences mesurées sur le projet d’édification et sur l’espace public de référence

2. La question de l’analyse du contexte et des tissus existants dans lesquels le projet prend place, à la fois à partir de cours mais aussi d’un travail de retranscription particulier préalable permettant à l’étudiant(e) de fonder de façon argumentée les hypothèses et les lignes de force de la partition envisagée (vide/plein, édifices/ espace public) dans la profondeur du territoire exploré, au-delà des strictes limites de la parcelle.

3. La question de l’espace public à la fois en termes de référence (histoire de l’espace public au fil des siècles (depuis Hippodamos, la ville européenne, l’espace baroque, la ville-grille de l’étendue nord-américaine, le Junkspace,…), mais aussi en termes d’initiation à la double question des « pratiques » urbaines et des « usages » associés à l’espace public (Hannah Arendt, the space of public appearence).

4. La question des statuts des sols de l’espace public de référence des projets, dans l’analyse de la gradation du parcours allant de l’espace le plus public à l’espace le plus privé du logement, avec tous les statuts intermédiaires des sols traversés dans ce parcours, et une initiation aux pratiques et usages associés, ainsi qu’aux conditions particulières de gestion de chacun de ces espaces.

5. La question « plein/vide » et de l’économie de moyens nécessaire à la quantité d’espace public produit, à partir d’une analyse de la densité nécessaire permettant un équilibre à terme de l’ensemble, avec en parallèle une rapide initiation aux outils d’aménagement (ZAC , Macro-Lots, PLU…) et aux acteurs de cette transformation de la ville sur elle-même.

6. La place de la nature dans la Ville : Une réflexion associée à la démarche éco-systémique de morphogénèse (plein/vide) sur la place à structure très en amont du « parc central » planté dans le projet.

 

Déroulement

 

a. Séance d’introduction (4 heures) 11.03

- Lancement du TD : présentation des attendus, du déroulement, etc.

- Introduction sur l’acquisition des outils de description ethnographique, d’observation participante, d’entretiens informels, de lecture de la ville et du territoire, de relevés et de restitution graphique.

- Débat autour des 6 points évoqués précédemment (règles d’urbanisme, analyse du contexte et du tissu, espace public et pratiques, statuts des sols de l’espace public et de sa pratique, économie de moyens et analyse de la densité, place de la nature en ville.

- Préparation du travail de terrain : méthodologie d’exploration et d’enquête de terrain à mettre en place

 

b. Journée de terrain – 19.03 : en immersion sous la forme d’un atelier intensif sur site. Cette journée devra permettre d'élaborer des typologies d'espaces, de temporalités et de populations, tout en privilégiant le rapport entre ces trois dimensions. Cette phase aura lieu en trois temps :

- 1) Exposé des choix méthodologiques et du déroulé́ de l’enquête de terrain par groupe (1 heures) ;

- 2) Phase d’enquête intensive sur site (6 heures) ;

- 3) Analyse et synthèse en fin de journée (1 heures).

- L’exploration sur le terrain à partir de la méthodologie préalablement établie, permettra également de récolter des données et enquête permettant de nourrir les 6 points précédemment évoqués

 

c. Séances de travail (2 séances) : Séances collectives de travaux par groupe (3 heures) :

- 26.03 : Traitement, analyse et mobilisation des données de terrain début de la mise en forme écrite

- Travail des étudiants sur les 6 points évoqués précédemment

- 02.04 : mise en forme graphique, travail de narration (écrite et graphique) pour le rendu final

- Perspectives pour le travail de conception et d’aménagement

- Travail des étudiants sur les 6 points évoqués précédemment

 

d. Restitution / synthèse : (4 heures) consacrées au rendu et à la présentation d’une Note Synthétique de Recherche (SHS/VT) qui devra rendre compte de la démarche et des étapes de la réflexion en lien avec le projet au terme de cet enseignement, ainsi que des observations et analyses retranscrites sous forme de réçit textuel et graphique. Cette dernière séance sera organisée avec l’ensemble des enseignant.es en charge du groupe pour cette Unité́ d’Enseignement (TPCAU/VT/SHS).

Travaux

Attendus - Livrables pour la partie VT

 

1. Règles d’urbanisme (Références et projet) :

- Planche représentant les références analysées

- Planche représentant les expérimentations et les règles urbaines définies dans le projet

 

2. Analyse du contexte et des tissus (existant) :

- Planche représentant les tissus et le contexte analysés : formes urbaines, edifice/espace public, infrastructures du territoire, public/privé, généalogie, etc.

 

3. Espace public (références) :

- Planche représentant les références analysées

 

4. Statuts des sols de l’espace public (existant et projet) :

- Plan de l’espace public : état existant

- Plan de l’espace public : état projeté

- Coupe sur les espaces publics (infrastructures et traitement du sol) : état existant

- Coupe sur les espaces publics (infrastructures et traitement du sol) : état projeté

- Plan situant les usages de l’espace public

- Storyboard d’usages : depuis la bouche du métro jusqu’à l’intérieur d’un appartement

 

5. Plein/vide, densité, économie de moyens (projet) :

- Planche regroupant les schémas illustrant les expérimentations et la conceptualisation sur le rapport plein/vide, la densité et l’économie de moyens

 

6. Place de la nature en ville (projet) :

- Plans et coupes illustrant la présence de nature en ville

- Schéma des continuités TVB

- Coupe sur les espaces de « nature » (infrastructures et traitement du sol)

- Plan situant les usages de la nature en ville

- Storyboard d’usages

 

 

Attendus - Livrables pour la partie SHS

 

Il s'agira de la rédaction d'une Note de Recherche Synthétique comme mentionné précédemment, ainsi que d'une édition axée sur un travail poussé de retranscription de ces observations et analyse sous forme de récit, que nous définirons au cas par cas au fil du semestre. Le but est de vous permettre d'expérimenter avec les différents outils et styles d'illustration et d'écriture possibles, pour faire un pas de côté avec le projet, tout en le nourrissant.