Retour

  • S5- 10 La fabrique du projet

Projet 5

Semestre 5

Groupe 01 - Etienne Lena [E0511010]

Responsable(s) : Etienne Lena

  • Année : 3
  • Semestre : 5
  • Affilié à un groupe : non

Objectifs pédagogiques

Construire une conversation avec l'existant.

Exploration Continuité et Discontinuité

 

Pour que le projet d'architecture contemporain puisse rencontrer un édifice existant, il faut établir les bases d'une conversation, où chacun des deux protagonistes peut à la fois exister dans son identité propre, et trouver la possibilité de se répondre sans forcément chercher l'accord. Ainsi le projet cherchera à faire résonner l'édifice existant, qui a son tour contribuera à enrichir le projet. Cela suppose tisser des continuités entre l'existant et le projet, pour se donner des libertés d'invention dans les discontinuités.

L'objectif pédagogique du semestre est dans un premier temps de donner les clefs méthodologiques d'établissement de la reconnaissance de l'édifice existant, et en lien avec l'histoire et l'accès qu'elle donne à la compréhension de notre société contemporaine, constituer les enjeux du projet contemporain. Dans un deuxième temps, la recherche portera sur la rencontre du projet et de l'édifice existant, comme jeu de conversation pour la construction d'une architecture non pas respectueuse du patrimoine, mais nourrie de ce dernier, consciente de ce qu'il apporte à notre projet contemporain.

 

Pour cela le travail comprend les objectifs pédagogiques suivants :

 

- Lire et décrire une architecture : analyse formelle, constructive et spatiale

- Identifier les valeurs architecturales d’un édifice : usuelles, compositionnelles, constructives, ambiantiales et géographiques

- Initier à la question de la notion de patrimoine

- Identifier les enjeux d'une intervention sur un édifice existant

- S’initier aux doctrines et techniques de l’intervention sur du patrimoine bâti

- Penser avec l’édifice : usage, structure, espaces, ambiances

- Penser avec le monde contemporain : établir les bases d'un programme en lien avec les enjeux compositionnels et constructifs

Contenu

L’édifice étant l’archive première, la transdisciplinarité permettra de mettre en place les articulations suivantes :

- Relevé architectural, et compréhension des systèmes constructifs, histoire de la construction

- Enquête en archives, systèmes constructifs, histoire du chantier, histoire matérielle

- Analyse spatiale et ambiantiale, relation à la structure et aux matériaux, histoire sociale

- Analyse architecturale et urbaine, relation de l’édifice à l'ensemble dont il fait partie, histoire sociale

- Analyse architecturale et programmatique, relation des lieux à leurs usages

 

Le semestre sera organisé avec un premier temps court autour du relevé et de l’enquête architecturale, débouchant sur l'identification de références historiques ou contemporaines en lien avec l'édifice, sa fonction initiale, et sa construction. Ce premier temps impliquera plus spécifiquement les enseignants HCA pour construire la connaissance et la compréhension de l'édifice.

 

Le second temps débutera par un exercice de « démolition théorique » pour dégager les valeurs de l’édifice, qui serviront de guide pour le développement du projet d'architecture. Ce second temps sera aussi dédié à l'exploration des qualités constructives et leurs conséquences en terme d'espace et d'ambiance, en lien plus spécifiquement avec les enseignants du champs STA.

Les temps de transdisciplinarité seront organisés avec des intensifs (temps majeurs) et du suivi sur la durée (temps mineurs).

 

L'édifice étudié pour l'année 2020-2021 se situe sur le domaine Chérioux à Vitry-sur-Seine. Il s'agit du bâtiment qui abritait les cuisines de l'internat de jeunes filles, bâtiment aujourd'hui amputé d'une aile (le réfectoire) qui le reliait à l'internat. Le programme tournera autour de la fonction première de l'édifice (cuisine) et des enjeux contemporains liés à la question de la nourriture et du repas pris en commun.

Travaux

Le travail d'identification de l'édifice sera mené en groupe (à déterminer suivant l'effectif global), le travail de relevé sera effectué en binôme, et l'élaboration du projet sera individuelle.

 

Le travail d'identification de l'édifice et des pistes ouvertes par l'approche historique donnera lieu à un document rédigé et mis en page.

 

Une part importante sera accordée au travail de représentation, en lien avec les questions constructives et les questions d'ambiances.

Les maquettes seront convoquées pour les étapes d'élaboration du projet.

Une des approches du studio est la demande systématique de variantes pour établir les conditions d'une recherche ouverte.

 

Un carnet de suivi spécifique au studio sera réalisé et sa constitution sera considérée dans l'évaluation finale. Il sera demandé un archivage réguliers des travaux sur le serveur de l'école.

 

Les travaux feront l'objet d'affichages réguliers dans la salle de studio. En cas de nécessité de travail / correction à distance, les documents produits seront mis en ligne sur le serveur de l'école. Le travail de recherche valorisera le dessin manuel (exploration), le travail de restitution impliquera le dessin informatique et manuel (précision, et recherche des ambiances).

Bibliographie

BORIE Alain, MICHELONI Pierre et PINON Pierre, 2006, Forme et déformation des objets architecturaux et urbains, Nouv. éd., Marseille, Parenthèses (coll. « Collection Eupalinos. Architecture et urbanisme »), 200 p.

 

CHOAY Françoise, 1999, L’allégorie du patrimoine, Paris, Éditions du Seuil.

 

FREDET Jacques, LAURENT Jean-Christophe, LATTUCA Catherine, BOUTEVEILLE Alain, BOUTEVEILLE Ursula, MORQUIN Fanny, PERRAUD Marie-Alexandre et STDI, 2018, Guide du diagnostic des structures dans les bâtiments d’habitation anciens: ouvrages types, capacité structurale, pathologies, s.l.

 

 

LUCAN Jacques, 2010, Composition, non-composition: architecture et théories, XIXe - XXe siècles, 1. éd., réimpr., Lausanne, Presses Polytechniques et Universitaires Romandes (coll. « Architecture »), 607 p.

 

PANERAI Philippe, DEPAULE Jean-Charles, CASTEX Jean, Formes urbaines, de l’îlot à la barre, Marseille, éd. Parenthèses, 2012

 

ROSA Hartmut et Mannoni Olivier, 2020, Rendre le monde indisponible, s.l.

 

ROUILLARD Dominique, Architectures contemporaines et monuments historiques: guide des réalisations en France depuis 1980, Paris, Éditions Le moniteur, 2006, 341 p.