Retour

  • S3- 40 Expériences pour le projet

Cours optionnel ou parcours libre

Option 2 - Percevoir-Décrire-Traduire-Représenter - Sylvia Lacaisse [E0341030]

Responsable(s) : Sylvia Lacaisse

  • Année : 2
  • Semestre : 3
  • Affilié à un groupe : oui

Objectifs pédagogiques

Cet optionnel est ouvert pour 17 étudiants maximum et est mené en alternance avec l'optionnel d'André Avril

'Construire / dé-construire / re-construire sa pensée'

 

PERCEVOIR / DÉCRIRE / TRADUIRE / REPRÉSENTER : la présence du réel dans l’image

 

Durant ce semestre 3, nous allons tenter de réfléchir, à partir de films et/ou courts métrages d'auteurs, à ce qui ressort de la perception, de la description, de la traduction et enfin de la représentation en élaborant sa propre vision de ce qui est en train de se faire sous la forme d'un récit visuel (vidéo).

 

Cet enseignement a pour objectif de confronter les étudiants à la question de l’élaboration d’un projet lorsque l’on pense avoir une idée.

Comment déployer sa pensée ? Comment trouver des intercesseurs qui peuvent enrichir le projet ? Comment élaborer des modes de représentation en dehors des représentations de sa propre discipline ? Comment poser des questions pour déplacer les problèmes et ouvrir sur d’autres questions ?

Une manière de penser un projet non pas comme un objet à construire mais plutôt comme une matière à partir de laquelle un projet est possible.

Contenu

Ce cours se propose à partir de films ou de courts métrages mettant en jeu des systèmes de narration, d'explorer différentes manières d'élaboration d'un projet dans un travail créatif. On peut s'attarder sur un travail d’écriture (scenario), jouer sur des situations inattendues, voire imprévues (performances) ou encore sélectionner des lieux, des actions (visions historiques - commandes).

 

A partir des engagements et des questions posées par des réalisateurs au sein de leur recherche nous tenterons de parcourir leur pensée telle qu’elle se présente pour percevoir la dimension essentiellement transversale de leurs créations.

 

Dans un premier temps, nous regarderons et commenterons :

• Des films de commande : sur les attentats du 11 septembre 2001 courts métrages réalisés par 11 réalisateurs,donnant leurs visions de ces attentats,

• Des courts métrages sur le rapport du texte à l'image : Martin Scorsese (de 5mn – 9mn - 15mn )– et nous tenterons de comprendre l’espace-temps » dans l’espace d’une narration portée à l’écran, celle de la performance filmée.

• Le photo-roman : la jetée de Chris Marker ou Raoul Ruiz où nous aborderons l’espace de l’image fixe dans le récit.

• Le documentaire-fiction: Robert Flaherty entre faits réels et faits inventés, comment construire son récit

. Le film-documentaire historique : Octobre à Paris de Jacques Panijel composé de captations, d'interviews, de témoignages, de reconstitutions.

 

Dans un deuxième temps il est demandé aux étudiants de définir un angle de sujet à partir de leurs préoccupations immédiates dans leur projet d'architecture. Ceci sous forme d'un court métrage de 2 à 3 mn où chacun.e raconte son expérience dans une narration audiovisuelle avec des questions

d'écriture - de repérages, de sélections de lieux et d'actions, choisir ce qui sera dans le champ ou hors champ, imaginer une progression dramaturgique...

Une grande liberté est donnée aux étudiants bien qu'une attention de ce qui a été vu, perçu et compris en cours, selon les films visionnés est la bienvenue, car on n'existe pas seul mais avec les autres.

Travaux

Un carnet de notes – vidéos ou photo-roman

Informations supplémentaires

Films, images, textes.