Retour

  • S7-C2 ENSEIGNEMENTS OPTIONNELS

Cours Semestre 9 - 2 enseignements au choix parmi l'offre des 6 domaines d'études

Semestre 7

DE 6 : Comment parler des arts de l’espace ? Autour de l’exposition Charlotte Perriand à la fondation Vuitton

Responsable(s) : Marie Gaimard

  • Année : 4
  • Semestre : 7
  • Affilié à un groupe : non

Objectifs pédagogiques

Objectifs pédagogiques

Connaître l’œuvre de Charlotte Perriand dans son contexte et observer une mise à distance critique. Aborder les outils de la médiation et de la transmission de la culture architecturale.

Contenu

Contenu

Ce cours prend appui sur l’exposition consacrée à Charlotte Perriand qui ouvrira en automne 2019 à la fondation Vuitton. Charlotte Perriand (1903-1999) est une figure majeure de l’architecture et du design au XXe siècle. Elle a travaillé dans le monde entier, seule et aux côtés des grands “héros” de la modernité : Le Corbusier, Robert Mallet-Stevens, Jean Prouvé. Réalisée avec Pierre Jeanneret et Le Corbusier, la chaise longue basculante à réglage continu LC4 (1928) est une véritable icône du design, sans doute parmi les pièces les plus souvent prises en référence, rééditées, copiées. Charlotte Perriand a aménagé les intérieurs de nombreux bâtiments, allant de l’hôtel particulier (hôtel des frères Martel, 1929, Robert Mallet-Stevens arch. ; villa la Roche, 1928, Le Corbusier arch.) au logement social (chambres d’étudiants, pavillon suisse de la cité universitaire de Paris, 1930-1932, équipement de la cité de refuge, Paris XIIIe, Le Corbusier arch., 1932). Elle a aussi mené des projets architecturaux de bout en bout, en animant le bureau d’études d'architectes pour la construction des stations de sports d'hivers aux Arcs (1967-1988).

La (re)découverte de son œuvre, riche et pluriel, ouvre de nombreuses pistes de réflexion : les pratiques complémentaires de l’art, de l’architecture et du design, la place de la femme dans le monde de l’architecture, le projet de la modernité en vue d’un monde meilleur.

Au-delà d’un éclairage sur le parcours de Charlotte Perriand traversant une grande partie du XXe siècle, l’exposition fera l’objet d’un examen critique. Il s’agira de décrypter les partis pris et choix muséographiques, comme les reconstitutions de projets architecturaux dont certains étaient restés sur le papier. Comment les commissaires, les historiens et les architectes ont-ils travaillé ?

Le troisième objectif de ce cours vise à mieux former les étudiants à la transmission de la culture architecturale : comment parler d’architecture, et plus largement, des arts de l’espace ? Des exercices portant sur la médiation de l’architecture seront mis en place en collaboration avec le service des publics de la fondation Vuitton.

 

Effectif limité à 18 étudiants

Les séances se dérouleront alternativement à l’école et à la fondation Vuitton.

Bibliographie

Bibliographie

Sélection d’ouvrages disponibles à la bibliothèque de l’école, par ordre chronologique

 

Claude Loupiac, L’architecture moderne en France, Paris, Picard, 1997

Charlotte Perriand, Une vie de création, Paris, Odile Jacob, 1998

Patrick Favardin, Les décorateurs des années 50, Paris, Éditions Norma, 2002

Gérard Monnier, Le Corbusier et le Japon, Paris, Picard, 2007

Jacques Barsac, Charlotte Perriand et le Japon, Paris, Norma, 2008

Tony Côme, L’idée de confort, une anthologie : du zazen au tourisme spatial, Paris, éditions B42, 2016

Carmen Espegel Alonso, Women architects in the modern movement, New York, Taylor et Francis Ltd, 2018

 

Informations sur l’exposition « Le monde nouveau de Charlotte Perriand »

www.fondationlouisvuitton.fr/fr/expositions/exposition/charlotte-perriand.html