Retour

  • S6- 10 THEORIE ET PRATIQUE DE LA CONCEPTION ARCHITECTURALE ET URBAINE - Pratique du projet architectural - Le territoire et l’édifice

Méthodologie et encadrement du rapport de fin d'études

Semestre 6

Responsable(s) : Léonard Legendre, Nabil Beyhum

  • Année : 3
  • Semestre : 6
  • E.C.T.S : 4
  • Coefficient : 5,00
  • Compensable : oui
  • Stage : non
  • Session de rattrapage : oui
  • Mode : obligatoire
  • Affilié à un groupe : non

Objectifs pédagogiques

Le rapport d’études est un travail personnel de bilan critique du parcours effectué depuis la première année ; ce bilan doit toutefois être thématisé dans la perspective du choix de parcours en cycle de Master.

 

Le rapport d’études a pour objectif de conduire les étudiants à développer un regard critique et prospectif sur leurs pratiques dans la perspective du choix d’un domaine d’études. Ce travail doit permettre de revenir sur des notions-clé rencontrées ainsi que sur les instruments de figuration (écriture, dessin) et de communication qui accompagnent le projet architectural et urbain. Il doit aussi permettre de croiser les connaissances et les expériences issues de différents champs.

 

L’étudiant doit montrer sa capacité à isoler une thématique de travail personnelle, construire un objet d’étude personnel et clairement identifié, qu’il s’agisse d’un projet qu’il aura lui-même réalisé, ou d’un objet auquel il a été sensibilisé à l’occasion d’un enseignement reçu, de ses stages, ses voyages ou autres expériences professionnelles. Ensuite, l’étudiant doit faire la preuve de sa capacité de synthétiser et d’exposer à l’écrit et à l’oral ses idées, questionnements et premiers résultats.

 

De ce fait, le sujet du rapport d’études est laissé au libre choix de l’étudiant, mais il faut savoir que choisir son sujet n’est pas une mince affaire. L’étudiant sera encouragé à définir son questionnement, à se familiariser avec des travaux qui donnent des premières réponses à cette question et permettent de l’affiner. Enfin, il devra trouver les outils et les méthodes pertinentes qui lui permettront une approche critique du sujet choisi. Même si souvent l’étude s’appuie sur des travaux existants ou sur une expérience issue du réel, une réflexion personnelle est obligatoire.

Contenu

Cours magistral

 

Encadrement du rapport par les chargés de TP :

 

Séance 1 : Exposé de la thématique propre à chaque étudiant. Question centrale, questions secondaires, méthodologie envisagée, sources.

 

Séance 2 : Plan, bibliographie, introduction.

 

Séance 3 :Rendu partiel et recadrage.

 

Séance 4 : Finalisation, préparation à la soutenance.

Travaux

Rédaction et soutenance d'un rapport de Licence

Informations supplémentaires

Voir sur site internet de l'école le Cahier des charges du rapport d'étude

Informations annexes

L’arrêté du 20 juillet 2005 relatif aux cycles de formation des études d’architecture conduisant au diplôme d’études en architecture conférant le grade de licence et au diplôme d’Etat d’architecte conférant grade de master stipule :

« Art. 13 – Le rapport d’études est un travail personnel écrit (de synthèse et de réflexion) sur des questionnements menés à partir de travaux déjà effectués, d’enseignements reçus et/ou de stages suivis.

Art. 29 – Le rapport d’études tel que défini à l’article 13 du présent arrêté fait l’objet d’une présentation orale devant un jury qui comprend nécessairement des responsables d’autres unités d’enseignement. Le rapport d’études et sa soutenance équivalent à quatre crédits européens. ».

En conséquence, l’étudiant doit et peut puiser dans les enseignements reçus depuis la première année (à travers projets, exercices, cours, stages, livres) en y apportant sa réflexion et son expérience personnelle. C’est en outre une bonne préparation au mémoire de master.