Retour

  • S4-10 - UE transitoire - Projet la fabrique du projet

Projet 4 -

Semestre 4

Groupe 09 - Anne Roqueplo et Lionel Debs [E0411090]

Responsable(s) : Lionel Debs

Enseignant(s) : Anne Roqueplo

  • Année : 2
  • Semestre : 4
  • Affilié à un groupe : non

Objectifs pédagogiques

« HABITER UN ILOT. AMBIANCE, STRUCTURE ET MILIEU.»

 

Cet enseignement combine un cours de projet avec un enseignement transversal associant un ingénieur spécialiste des ambiances et un architecte spécialiste numérique. L’objectif de cette démarche est de renforcer les outils d’analyse et de conception des étudiants en assemblant au sein d’une même réflexion projet/ambiance/numérique.

 

L’enseignement de projet ambitionne de fournir aux étudiants les acquis nécessaires à la fabrique d’un logement de qualité au regard de l’usage, des dimensions, de la lumière, de la matérialité, de la distribution et de la spatialité tout en explicitant les enjeux urbains qu’il porte.

Le sujet du semestre concernera l’étude d’une opération de logements en îlot selon une logique de réciprocité par laquelle on considère que le milieu ambiant agit sur le logement et que le logement agit sur l’environnement.

Contenu

Seront explorés dans un premier temps les besoins auxquels doit répondre un logement par l’étude des aires d’usage et le recensement des activités. Nous questionnerons les critères de statut (public/privé), les critères temporels (jour/nuit), les critères d’hygiène (sec/humide) déterminant les modes de partitions conventionnels du logement pour interroger la plus-value et la souplesse apportées par de nombreux architectes à travers des études de cas. Des pistes d’évolution à l’égard des modes de vie et de l’expérience contemporaine de l’habiter seront investies par l’étudiant en s’appuyant sur des modes de représentations sensibles ainsi que sur des références issues de son vécu et de sa culture. Les stratégies visuelles, les stratégies d’éclairages naturels, les stratégies de parcours orienteront la conception du logement vers une appréhension « topologique » des espaces identifiés selon une ambiance adaptée. Ce soin apporté au logement s’étendra au traitement des espaces extérieurs privés, partagés et intermédiaires. L’étude de la structure, considérée comme dispositif reliant potentiellement l’échelle intime à celle de la forme urbaine, fera l’objet d’une attention particulière ainsi que l’enveloppe considérée dans ses potentielles interactivités. Le bon sens et la connaissance des notions élémentaires de certains éléments techniques et fondamentaux permettent d’engager le projet architectural dans une voie sereine, parfaitement maîtrisée et participant aux fondements de la conception du projet architectural. Ainsi, certaines notions pouvant paraître en premier lieu exclusivement techniques, environnementales ou autres ne sont pas des freins à la conception ou des contraintes à subir, mais peuvent offrir des spécificités au projet et lui conférer une véritable posture.

Travaux

L’atelier se concentrera sur un projet long de la durée du semestre. ( Lundi toute la journée. Les 3 jurys pourront se dérouler le jeudi et le mardi)

Sera privilégié la régularité du travail , conformément aux étapes décrites selon le planning du semestre ( voir fiche dossier teams groupe 09) :

 

« Lecture du contexte »

« L’espace du logement »

« Le logement dans sa parcelle »

« Structure urbaine et milieu »

«Espaces intermédiaires, espaces extérieurs, distribution et dispositifs »

« Structure/ enveloppe »

« Synthèse»

Bibliographie

‐ Steen Eiler Rasmussen, Découvrir l’architecture, Le linteau, 2002, (1ère édition 1959), 287 p.

‐ Chaljub ( Bénédicte ), La politesse des maisons. Renée Gailhoustet architecte, Paris, Actes Sud, 2009, 85p.

‐ Amold (Françoise), Le logement collectif. De la conception à la réhabilitation, Paris, Editions du Moniteur, 2005, 307 p.

‐ Cristiana Mazzoni, Les cours. De la renaissance italienne au Paris d’aujourd’hui, Arles, Actes sud, 2007, 308 p.

‐ Castex (Jean), Depaule (Jean‐Charles), Panerai (Philippe), Formes urbaines : de l'îlot à la barre, Marseille, Parenthèses, 2004, 199 p.

‐ M.la. Guinzbourg, Le rythme en architecture. 2010, Infolio, 138p.

‐ Colin Rowe et Robert Slutzky, Transparence réelle et virtuelle , Paris, les éditions du demi ‐cercle, 139 p. etc…