Retour

  • S1- 10 THEORIE ET PRATIQUE DE LA CONCEPTION ARCHITECTURALE ET URBAINE - Découverte expérimentale du projet architectural

Projet 1 - semaine intensive, exercices de projet

Groupe 13 - Nathalie Regnier-Kagan / Cyrille Faivre-Aublin

Responsable(s) : Nathalie Regnier-Kagan, Cyrille Faivre-Aublin

  • Année : 1
  • Semestre : 1
  • Affilié à un groupe : non

Objectifs pédagogiques

L’initiation au projet en première année consiste à dispenser progressivement le savoir de base

préalable à la pratique architecturale. Il s’agit de développer un savoir faire dans la mise en

forme de l’espace, en fonction d’un usage, d’un lieu, de sa construction. L’apprentissage passe par

la découverte et l’approfondissement de références architecturales pertinentes. Il inclut également

l’acquisition des outils de représentation, croquis, dessins, et maquettes, nécessaires pour

apprendre à voir, accompagner et vérifier la genèse du projet. L’usage de la géométrie, la prise en

considération de la dimension humaine, une maîtrise élémentaire des pratiques constructives sont les

supports essentiels pour la concrétisation des espaces, afin d’échapper à l’arbitraire.

Il importe avant tout, de développer une aptitude au projet spatial, au projet de structure et au

projet de lumière, à sa représentation, et de développer et d’expérimenter un vocabulaire qui lui

est spécifique. Projeter des espaces architecturaux, cela signifie agir sur leurs limites. Il s’agit

d’articuler des espaces dans leur relation horizontale, verticale, d’imaginer un parcours, un

enchaînement d’espaces, une relation entre mouvement et repos, entre dimension et composition, entre

parcours et lieu, sans perdre de vue le besoin d’unité.

Contenu

Une introduction sous forme de visites parisiennes : l’enseignement du projet, sera accompagné de

visites de bâtiments et de lieux exemplaires de l’architecture, afin d’explorer et d’approfondir les

différents outils de représentation, découvrir l’importance du regard, de l’observation. Un carnet

de croquis, avec dessins à la main, relevés sur place, sera demandé.

 

1) Exercice n°1 « Un parcours entre ville et nature »

Durée : 3/4 semaines

Cet exercice théorique, explore le territoire de l'espace architectural public et urbain: il

confronte l'étudiant aux problématiques suivantes: concevoir un changement de niveau, imaginer un

parcours, une séquence, en fonction de l'orientation solaire, de la position de l'oeil, de la ligne

d'horizon, à l'aide de quelques éléments d'architectures: un mur, un banc, un plan d'eau, un

abris... L’élémentarisation constitue un alphabet mais aussi un art, une part de la génèse du

processus créatif.

 

2) Exercice n°2 « Enracinement »

Durée : 5/6 semaines

objectifs principaux : élaborer un vocabulaire plastique de la lumière, éclairer un espace enterré :

cet exercice est l’occasion de prendre conscience de l’importance du sol comme fondement de toute

architecture, d’en saisir la matérialité, et aussi de considérer la lumière comme un travail

particulier. Il s’agit de concevoir une séquence d’entrée (transition intérieur/extérieur,

ouvert/fermé), imaginer un parcours, la transition entre 2 espaces, une différence de niveaux. La

conception d’un escalier, élément architectural fondamental, de mise en relation entre deux espaces,

constitue un point important de l’exercice.

L’apprentissage de la coupe, comme outil de conception privilégié du projet, est essentiel.

 

3) Exercice n°3 « Emergence urbaine »

Durée : 5/6 semaines

objectifs principaux : Il s’agit de la conception d’un petit espace public, avec un programme

particulier : pavillon d’accueil, pavillon d’exposition, café…, dans un contexte simple. Prendre

place dans une topographie entendue comme paysage, comme sol, et comme usage, constitue un enjeu

majeur de cet exercice, pour articuler les éléments d’architecture : surfaces minérales, végétales,

plans d’eau, composant des séquences en résonnance, des continuités intérieur/extérieur,

d’introduire la notion de rapport servant/servi, la hiérarchie des espaces. Pour cela, l’analyse et

la compréhension du site sont indispensables avant d’en élaborer la transformation, pour aboutir à

une « figure conceptuelle », permettant le positionnement des éléments pour la constitution d’un

projet urbain.

Travaux

Les étudiants doivent présenter à chaque exercice, un cahier de présentation des dessins,

croquis, esquisses, le projet en maquettes, plans et coupes, à une échelle allant du 1/100e au

1/50ème. Des représentations en perspectives et axonométries éclatées seront également demandées.

Bibliographie

LE CORBUSIER, Vers une architecture, éd. G. Crès, 1923

Steen Eiler RASMUSSEN, Découvrir l'architecture, éditions du Linteau, 2002 (Experiencing

architecture, 1ère édition, 1959)

Junijiko TANIZAKI, Éloge de l'Ombre, éd. Verdier, 2011

Livio VACCHINI, Capolavori (chefs d'oeuvre), éditions du Linteau, Paris 2006

Bruno ZEVI, Apprendre à voir l'architecture, Les éditions de Minuit, 1959