Retour

  • S1- 40 Expériences pour le projet

Penser avec le dessin

Groupe 02 - Réjane Lhote (partiellement ou intégralement en anglais selon étudiants)

Enseignant(s) : Réjane Lhote

  • Année : 1
  • Semestre : 1
  • Affilié à un groupe : non

Objectifs pédagogiques

La pratique du dessin,

c’est axer l’enseignement sur la prise de conscience de son environnement, sur le regard.

Manière de transcrire ou de représenter l’espace, le dessin est aussi un moyen de le créer et de l’inventer.

 

Les cours sont des séries d’exercices pratiques, appliquées à l’observation d’objets dans l’espace, de corps dans l’espace, d’espace intérieur et d’espace urbain et paysager à l’expérimentation de différents matériaux. Les approches du dessin se font par des appréhensions sensibles, sur nature, il s’agit de faire découvrir les relations complexes entre l’acte de dessiner et celui de voir, d'aborder la relation qu’a le dessin avec la couleur, les outils, les supports, les surfaces, les échelles, les gestes.

L'étudiant vérifie le réel et en rend compte, par le constat (trait, composition, point de vue), l’analyse et la restitution des objets d’observation (forme, volume, vide, matière, texture, lumière, relief, proportions, échelle).

Chaque séance est l’occasion d’une nouvelle proposition de travail, l’ensemble de ces approches permet d’enrichir et de questionner l’usage des outils, des supports, des formats et des échelles.

 

 

La majorité des séances se déroulent dans des musées parisiens ainsi que 3 séances avec modèle vivant.

Contenu

mes propositions pédagogiques sont plus appliquées à l’observation de l’espace urbain et paysager, de l’expérimentation de différents matériaux. Les approches du dessin se feront par des appréhensions sensibles, sur nature, il s’agira de vérifier le réel et en rendre compte, par le constat (trait, composition, point de vue...), l’analyse et la restitution des objets d’observation

(forme, volume, vide, matière, texture, relief, lumière, proportions, échelle...), traduit dans des espaces à la perspective italienne, orientale ou encore cavalière.

Des cours de modèle vivant seront indispensables pour l’apprentissage des notions d’échelle, de proportions, d’espace architectural.

Travaux

Un carnet de notes personnelles et quotidiennes sera exigé.

Bibliographie

Histoire de la peinture, Daniel Arasse ­ ed. Gallimard ­ collection Folio Essais, 2003

On n’y voit rien, Daniel Arasse ­ ed. Gallimard ­ collection Folio Essais, 2003

Le détail ­ pour une histoire rapprochée de la peinture, Daniel Arasse ­ ed. Flamarion ­

La Peinture incarnée, Georges Didi­-Huberman

Ce que nous voyons, ce qui nous regarde, Georges Didi­-Huberman

Comme le rêve le dessin, Philippe­Alain Michaud, Louvre, Centre Pompidou.

Le plaisir au dessin, Jean­Luc Nancy, Musée des Beaux­arts de Lyon.

Savoirs secrets, David Hockney, Seuil.

Je suis ce que je vois, Alexandre Hollan

Roven, revue critique sur le dessin contemporain

Informations supplémentaires

- carnet de croquis (différentes tailles, grammages, texture de papier)

- travail de la couleur (crayon graphite, crayons de couleur, pastels secs et gras, encres, gouaches, terre, plâtre etc.), modelé, ombres, hachures...