Les workshops se déroulent à l’étranger ou en France dans le cadre d’une convention antérieurement établie avec un établissement d’enseignement supérieur étranger. Des règles spécifiques s’appliquent aux workshops internationaux, notamment en matière de rattachement à un enseignement, de planification sur l’année ou de frais de prise en charge.

Actions de l'été 2018 :

  • Workshop à Venise (Italie) en association avec le Dipartimento Culture del Progetto de l'Université IUAV de Venise.

Actions de l'automne 2018 :

  • Workshop à Tokyo (Japon), en partenariat avec la Meiji University.
  • Workshop à Wuhan (Chine), en partenariat avec la Huazhong University of Science and Technology.
  • Workshop à Rio de Janeiro, en partenariat avec la Universidade Federal do Rio de Janeiro.

Actions du printemps 2019 :

  • Workshop à Sao Paulo (Brésil), en partenariat avec la Universidade Presbiteriana Mackenzie.
  • Workshop à Rabat (Maroc), en partenariat avec l'Ecole Nationale d'Architecture de Rabat.
  • Workshop à Nagoya (Japon), en partenariat avec la Nagoya University

Actions prévues à l'automne 2019 :

  • Workshop à Tokyo (Japon), en partenariat avec la Meiji University.
  • Workshop à Wuhan (Chine), en partenariat avec la Huazhong University of Science and Technology.
  • Workshop au Cameroun

DÉCOUVREZ LES DIFFÉRENTS WORKSHOPS INTERNATIONAUX

Workshop "La Masterclass du grand prix national de l'architecture à Venise", Venise, Italie

Le Ministère de la Culture a confié à Jean-Marc Ibos et Myrto Vitart, lauréats 2016 du Grand prix national de l’architecture, l’organisation d’une Master Class qui s’inscrit dans le cadre de la Stratégie nationale pour l'architecture lancée en 2015 dont l’objectif est notamment de mieux articuler la formation, la recherche et les métiers de l'architecture. L’ENSA Paris-Val-de-Seine et l’ENSAP Lille organisent cet événement en lien avec les Grands prix 2016, en association avec le Dipartimento Culture del Progetto de l'Université IUAV de Venise.

Le programme de la Master Class comprend un Workshop au mois de juillet 2018 à Venise, et un événement "retour de Master Class" à la Cité de l’architecture et du patrimoine à Paris au mois de décembre 2018. 

Le Workshop s'est déroulé à Venise, dans le couvent des Terese, siège de l’Université IUAV. Les 24 étudiants de Master, issus d’écoles françaises et étrangères ont exploré la partie nord-occidentale de l’Arsenal de Venise, lieu exceptionnel de l’histoire industrielle de l’Europe. 

Dernière édition : juillet 2018

Workshop "Génération numérique, expérimenter en milieu urbain", Incheon/Séoul, Corée

 

Établissement partenaire : Inha University

Enseignants porteurs : E. Mortamais (ENSAPVS), Y. M. Koo (Inha University)

Enseignement : Génération numérique, expérimenter en milieu urbain (Master 1, S7)

Contexte : Le Workshop international en partenariat avec Inha University s'appuie sur des accords de coopération établis depuis 2006. Il complète un dispositif régulier d'échanges enseignants et étudiants. 8 à 10 étudiants de l'ENSA Paris-Val de Seine sont concernées chaque année.

Descriptif synthétique de l'action : Ce workshop s'inscrit dans la continuité de l'enseignement de projet " génération numérique, expérimenter en milieu urbain ", (S7, M1). Il porte sur l'expérimentation du travail collaboratif dans l'étude d'une approche du centre de Séoul. Le dernier workshop, par le biais d'une exploration de la ville via deux itinéraires, a permis de retranscrire par un transect global, la totalité du parcours, en y incorporant les points de vue et les perceptions partagées. Ce co-travail franco-coréen fait l'objet d'une restitution permettant de présenter les croquis, diagrammes, photos, vidéos et maquettes réalisés. La visite de sites emblématiques et de réalisations architecturales est également organisée durant le séjour.

En parallèle du Workshop : Le partenariat avec Inha University est un triple échange enseignants-enseignements-étudiants : travail préparatoire par le biais de l'accueil d'étudiants coréens (S7) ; échanges d'enseignants (conférences, contribution à des cours, séminaires ou groupes de projet) ; workshop permettant de produire un travail étudiant en Corée.

Dernière édition : Avril 2018

Workshop "Projet constructif, innovation et risques majeurs", Nagoya/Tokyo, Japon

Établissements partenaires : Nagoya University, Tianjin University et Tohoku Institute

Enseignants porteurs : B. Weliachew (ENSAPVS), Pr. Fukuwa (Université de Nagoya), Pr ikago (Tohoku Institute), Pr Zheng (Université de Tianjin)

Enseignement : Projet constructif, innovation et risques majeurs (Master 1, S7)

Contexte : Ce workshop Franco-sino-japonais en est à sa 19ème édition. Il a lieu dans le cadre d’échanges pédagogiques et scientifiques plusieurs fois renouvelés. Le Workshop de printemps se déroule au Japon, tandis que celui d'automne prend place à l'ENSAPVS.

Descriptif synthétique de l'action : Ce Workshop s'inscrit dans la continuité de l'enseignement de projet " Projet constructif, innovation et risques majeurs", (S7, M1). Il prend la forme d’un atelier intensif de deux semaines autour d’un projet urbain et architectural en milieu à risques avec pour dessein de permettre une meilleure perception et compréhension des spécificités d’un urbanisme et d’une architecture hors du commun, une forte sensibilisation à des problématiques d’actualité avec le Japon comme véritable laboratoire à ciel ouvert, mais également un partage de savoir-faire entre étudiants de cultures et de cursus éloignés.

En parallèle du Workshop : Ce workshop alimente chaque année nombre de Mémoires et de PFE. Il incite également une bonne partie des étudiants participant à retourner sur place, en M2, pour y effectuer un stage et parfois pour y poursuivre des études de 3ème cycle. Enfin cette action a permis le déploiement d’un échange académique de 2 étudiants avec la Nagoya University.

Dernière édition : avril 2019

Workshop "Conception architecturale et risques majeurs environnementaux et urbains", Alger, Algérie

Établissement partenaire : Ecole Polytechnique d'Architecture et d'Urbanisme

Enseignant porteur : B. Thomas (ENSAPVS)

Enseignement : Conception architecturale et risques majeurs environnementaux et urbains (Master 1, S8)

Contexte : Les actions académiques développées actuellement entre l'Ecole Polytechnique d'Architecture et d'Urbanisme d'Alger (EPAU) et l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture Paris-Val de Seine (ENSAPVS) s'inscrivent dans une coopération débutée en 2001 et définie par une convention en 2002. Cette dernière est reconduite régulièrement depuis sa création.

Descriptif synthétique de l'action : Chaque année, deux ateliers intensifs communs ont lieu, l'un à l'ENSAPVS et l'autre à l'EPAU. Cette méthodologie permet d'aborder une même problématique sous deux angles différents en fonction des territoires dans lesquels ils s'inscrivent. Les deux groupes, algériens et français auront auparavant développé des travaux en lien avec les thèmes de la conception architecturale et de la conservation et valorisation patrimoniale faces aux risques. Cette forme pédagogique permet d'ancrer les échanges sur les compétences et les objectifs des structures d'enseignement qui leur sont spécifiques, et qui feront l'objet d'une production commune et partagée.

En parallèle du Workshop : Ce workshop est une seule des facettes de la convention qui lie l'ENSAPVS à l'EPAU d'Alger. Depuis de nombreuses années, ce workshop est complété d'échanges enseignants réguliers, de participations croisées à des jurys de diplômes (PFE), d'échanges étudiants et de la participation au Réseau mixte des Ecoles (RME).

Dernière édition : mai 2018

Workshop "Aux confins de la Chine urbaine", Wuhan, Chine

Établissement partenaire : Huazhong University of Science and Technology

Enseignants porteurs : Martine Bouchier (ENSAPVS), Stéphanie Boufflet (ENSAPVS), Pierre Vincent (ENSAPVS), Zhao Shouliang (HUST), Wang Yuan (HUST)

Enseignement : Aux confins de la Chine urbaine (Master 2, S9-S10-PFE)

Contexte : L'ENSA Paris Val de Seine propose un échange avec l'école d'architecture de l'université Huazhong en Chine centrale depuis 8 ans. Il s'agit dés le départ d'un workshop réciproque d'une dizaine de jours, alternant une année sur l'autre la venue des étudiants chinois en France et l'autre année celle des étudiants français en Chine.

Depuis deux ans, ce workshop est intégré au sein d'une structure de projet en master 2 préparant les étudiants à leur diplôme de PFE (Présentation de Fin d'Etude).

Descriptif synthétique de l'action : Le site du travail commun entre étudiants chinois et français porte sur un territoire en mutation reflétant la ville de l'ordinaire à la croisée de trois typologies ; un village urbain, des quartiers communautaires des années 80 et un ensemble de condominiums.

Répartis en groupe de 6 à 8 personnes, les étudiants arpentent le site, l'appréhendent, en proposent une première retranscription via leur ressenti. Après avoir établi un certain nombre de pistes ou d'intuitions, de nouveaux arpentages permettent de mieux évaluer les premières hypothèses. C'est une phase de réappropriation qui commence : interviews puis esquisses de projets sont au programme. Enfin ces projets font l'objet d'une présentation devant un jury.

En parallèle du workshop : Les étudiants partent individuellement à la découverte de leurs intuitions de site accompagnés par les enseignants français au gré des opportunités de parcours. Ainsi s'offre aux étudiants la possibilité de découvrir ou re-découvrir le site qui fera l'objet de leur travail de PFE.

Dernière édition : octobre 2018

Workshop "L’architecture à l’ère des mobilités durables", Tokyo, Japon

Établissement partenaire : Meiji University

Enseignants porteurs : A. Guiheux (ENSAPVS), M. Tardits (Meiji University) et M. Kobayashi (Meiji University)

Enseignement : L’architecture à l’ère des mobilités durables (Master 2, S9)

Contexte : L'enseignement support traite des architectures urbaines et des réseaux de mobilité contemporains. Tokyo et le Japon multimodal, en tant que grandes métropole ou grands pôles urbains, sont les sites de références, de comparaison et d'études les plus adaptés aux travaux actuels et futurs sur cette thématique. Des liens tissés avec la Meiji University donnent l'opportunité d'une étude et d'un workshop sur place. 

Descriptif synthétique de l'action : L'objectif du projet est de concevoir un bâtiment "multiprogramme" dans la zone de la gare de Shinagawa, qui deviendra le terminal du "Linear Chu Shinkansen", reliant Tokyo et Nagoya en seulement 40 minutes autour de l'année 2027. Le bâtiment ou bloc devra être la combinaison de toutes les mobilités, des loisirs, du logement et du tertiaire.

Les bâtiments "multiprogrammes" étant fréquents au Japon, et plus rares en Europe et en France, l'étude de cas de Tokyo jette les bases d'une comparaison Paris-Tokyo et permet des comparaisons et des projets d'expérimentation dans le cadre des stations du Grand Paris Express.

Dernière édition : novembre 2018

Workshop "Villes émergentes", Lomé, Togo

Etablissement associé : Ecole Africaine des Métiers de l'architecture et de l'Urbanisme

Enseignants porteurs : H. Dubois et M.-C. Piot (ENSAPVS)

Enseignement : Villes émergentes (Master 1, S7)

Contexte : Le Workshop s'intègre dans le cadre de l'atelier de projet architectural sur le thème des " Villes émergentes ", dans le cadre du domaine d'études A-LTO.

Le sujet proposé est la mise en valeur urbaine et paysagère de la lagune de Lomé. La lagune de Lomé est le principal système de drainage des eaux de pluie de la ville. Elle a été aménagée pendant les années 1960 et fait partie d'un ensemble lagunaire complexe et très vaste qui se prolonge sur une bonne partie du Golfe de Guinée. Les différentes parties de la lagune sont, par endroits, entièrement recouvertes de plantes envahissantes. Côté Nord, elles sont jonchées de décharges sauvages. La rive Nord présente en outre des versants abrupts, sujets à l'érosion, l'éboulement et l'envasement du lac. Le côté sud est donc plus accessible et plus qualitatif.

Descriptif synthétique de l'action : L'objectif du Workshop est de permettre aux étudiants, à travers une visite de terrain et des échanges sur place, de confronter leurs analyses théoriques avec leur perception du site, de mieux appréhender les enjeux propres à la zone d'étude et d'affiner leur approche de projet urbain et architectural.Différentes thématiques de travail sont abordées :

  • Mettre en œuvre une réhabilitation écologique emblématique de la lagune
  • Ouvrir la lagune sur la ville et la rendre plus poreuse (" traversable "),
  • Programmer la lagune et y développer une mixité d'usages,
  • Identifier et valoriser des futurs espaces publics structurants,
  • Envisager des scénarios de densification urbaine

Dernière édition : Décembre 2017

Workshop "Résistances, refuges et gisements", Sao Paulo, Brésil

Établissement partenaire : Universidade Presbiteriana Mackenzie

Enseignant porteur : S. Bresson, V. Laureau et C. Rannou (ENSAPVS), L. Rubano, N. Somekh et I. Villac (UPM)

Enseignement : &co Systèmes (Master 2, S10)

Contexte : Créées en 2008, les relations avec la Universidade Presbiteriana Mackenzie ont pris un nouvel élan en 2018 par le biais d'échanges pédagogiques et scientifiques entre étudiants, enseignants et chercheurs français et brésiliens. Dans le cadre de ce partenariat et de contacts entre le CRH-LAVUE, représenté par Sabrina Bresson, et la FAU Mackenzie, représentée par Nadia Somekh, de premières rencontres ont eu lieu en 2018 à Paris et à São Paulo pour renforcer les collaborations et planifier des activités communes (workshops, séminaires, programmes de recherche, publications).

Descriptif synthétique de l'action : Dans le cadre de leur groupe de projet &Co-Systèmes en master, Vincent Laureau et Catherine Rannou, architectes et maitres de conférences en TPCAU à l'ENSAPVS, ont organisé avec Isabel Villac et Lizete Rubano, enseignantes à la FAU Mackenzie, toute la partie « projet » du workshop. Ce travail avait pour objectif de partager et d’expérimenter in situ les moyens et méthodes du groupe de projet &Co-Systèmes. Les enseignantes brésiliennes ont proposé un site à São Paulo pour mener le travail, le quartier Campos Elíseos, sur lequel des études (recherches, travaux d’étudiants) sont en cours à la FAU Mackenzie.

Le quartier Campos Elíseos a été choisi par les enseignantes brésiliennes pour sa proximité avec l’université Mackenzie, implantée dans le centre de São Paulo, mais surtout pour les enjeux sociaux et urbains, à la fois de déprises et de transformations, que connait ce quartier. Campos Elíseos est un quartier historique anciennement cossu, lié au commerce du café, mais désormais paupérisé. Il est aujourd'hui constitué de logements formels et informels, de petits commerces, de parkings aériens privés et de quelques vestiges, édifices historiques. Des enseignantes de la FAU Mackenzie sont engagées à titre personnel dans des actions à caractère social, d’associations de quartier qui visent l’amélioration des qualités de vie des habitants de Campos Elíseos.

En parallèle du Workshop : L'ENSAPVS et l'UPM échangent chaque année un total de 4 étudiants (2 brésiliens et 2 français). Cet échange a permis de voir perdurer cette convention et d'asseoir la collaboration dans le temps.

Dernière édition : février 2019

"Mieux voir le Patrimoine avec votre portable", Rabat, Maroc

Établissement partenaire : ENA Rabat

Enseignants porteurs : H. Herré (ENSAPVS), S. El Mandjra (ENA Rabat)

Enseignement : Mieux voir le Patrimoine avec votre portable (Master 1, S7)

Contexte : Le Workshop international en partenariat avec l'ENA Rabat s'appuie sur des accords de coopération établis de longue date. Il complète un dispositif régulier d'échanges enseignants et étudiants.

Descriptif synthétique de l'action : Ce workshop s'inscrit dans la continuité de l'enseignement "Mieux voir le Patrimoine avec votre portable", (S7, M1). Cet enseignement propose une réappropriation du patrimoine parisien en le filmant avec le téléphone portable : pour en analyser les détails, investiguer les strates de matérialité, observer les usures du temps et du tourisme, mettre à l'épreuve votre corps face à la monumentalité. Une méthode d'introspection pour un peu mieux savoir qui vous êtes (étudiants en architecture sensibles au patrimoine) face à l'autorité des monuments historiques.

Dans le cadre de ce déplacement à Rabat, l'enseignant a souhaité exporter la méthode éprouvée en France afin de questionner aussi bien l'étudiant français que l'étudiant marocain. Des travaux en binômes ont également permis de dégager un regard croisé sur le Patrimoine rabati.

Un debriefing de fin de workshop a permis d'analyser certains points saillants :

-Filmer pour se poser des questions (et non pas produire une démonstration).

-Garder des traces de toutes les strates (temporelles, physiques) de la perception.

-Se donner le temps de déplier le lieu (avant de le figer par du savoir et des décisions).

-Aller vers les usagers pour qui le Patrimoine est une histoire personnelle.

-Etre toujours en alerte sur le fait que l'usager ne voit que ce à quoi il accorde du sens. 

En parallèle du Workshop : échanges d'enseignants et d'étudiants ;

Dernière édition : Avril 2019