Retour

  • PFE

Amélia GAZZO

Un parc pour faire revivre l'Argentella- Musée des mines

2019

Haute-Corse

Directeur(s) d'étude(s) : Alain PELISSIER

 

Mon projet consiste en la réhabilitation du site de l’ancienne exploitation minière de l’Argentella en Haute-Corse. Je choisi de réhabiliter l’ancienne usine de la mine de l’Argentella (2 218 m²) ainsi que l’ancien bâtiment de l’administration (310m²) et un petit bâtiment (70m²) qui servait de logement aux ouvriers. 

Ces trois bâtiments construits en pierres locales sont actuellement en état de ruine. Il s’agit de conserver cet ensemble tout en le stabilisant, puis d’y ajouter une intervention contemporaine. Le site est marqué par une succession de ruines depuis la mer à la carrière. Témoin de l’exploitation de la baie de Crovani. Des ruines agricoles sont également présentent : des aghja (air de battage du blé) sont encore visibles. 

Un parc sera aménagé autour de ces trois bâtiments. La flore endémique sera privilégiée, les essences d’arbres choisis seront des oliviers et des chênes. Les limites du parc sont définies par rapport aux lignes hautes des crêtes. Il s’agit de mettre en valeur le paysage, mais aussi de redonner vie aux ruines tout en exposant l’histoire et le processus industriel. Il permettrait de redynamiser la région et d’offrir des emplois aux locaux, mais également de créer un lieu de découverte et d’échange autour de l’histoire de la baie.

 

La problématique de ce projet est : comment s’insérer dans des ruines tout en les valorisant ?

 

Sous-questions : 

-      Comment valoriser un site abandonné pour exposer l’histoire de celui-ci ?

-      Par quels dispositifs et aménagements ?