Retour

  • DE1 Alto - Architecture-Laboratoire des Territoires Ouverts
  • PFE

Soumaya ABAJJANE

Naissance d'un quartier olympique à Orléans

2019

ORLEANS

Directeur(s) d'étude(s) : Alain PELISSIER

Le projet se situe à Orléans, métropole la plus proche de Paris. Un quartier proche du centre-ville d’Orléans, prénommé quartier Gare, fait partie des projets actuels de la ville avec notamment le projet de rénovation de l’ancienne Maison d’Arrêt. Orléans nourrit en ce moment des ambitions pour des projets plutôt aquatiques. Le site de la prison étant fermé, possède une situation stratégique, puisqu’il se trouve tout proche de la gare, des écoles et des logements. L’idée serait donc de profiter de l’évènement des Jeux Olympiques de 2024 à Paris pour opérer une transformation de cet îlot en quartier olympique. Il s’agirait de créer un projet en opposition avec le lieu d’enfermement qu’il fut autrefois avec la volonté de bâtir un projet sportif pour ainsi générer de nouvelles circulations et surtout de nouvelles animations. Par la suite cette nouvelle infrastructure sera redonnée à la ville et ses habitants. D’un point de vue urbain, il s’agit de redéfinir le quartier Gare et d’ouvrir le projet sur celui-ci et sur la ville dans le but de réintégrer dans le tissu urbain cette zone totalement délaissée. D’un point de vue architectural, il s’agit de redonner à la ville l’identité de « ville attractive » grâce à un programme olympique destiné aux jeunes comme aux adultes. La réalisation d’un quartier olympique en son cœur permettrait donc d’apporter une nouvelle attractivité à la ville d’Orléans, de re-dynamiser les alentours du centre-ville et de répondre à un besoin d’une structure de qualité pour exercer des activités sportives et de remise en forme. Cet espace « vide » en plein centre, offre l’opportunité d’apporter un lieu ouvert à la ville, aux habitants et au tourisme, mais plus particulièrement un lieu à l’image de l’avenir de la ville et en adéquation avec ses objectifs.