Retour

  • DE3 Expérimental
  • PFE

DAHAM Rouba - DEVAUX Léa

Journal de France

2019

Brou

Directeur d'études : Catherine RANNOU

Les communes rurales représentent aujourd'hui 70% du territoire français(JANIN, Rémi, La ville agricole, 2017) et sont peu investies dans les projets d'école. Il nous tenait donc à cœur d'arpenter les campagnes et de les investir tout en se questionnant à comment tenter d'inverser la tendance démographique qui est en baisse. Nous avons souhaité travailler autour d'une réorganisation des campagnes, dessinant une transition écologique et environnementale, un projet collectif et respectueux de l'environnement et de tous. Nous nous sommes intéressé à la région naturelle de la Beauce, son paysage particulier de terres agricoles très fertiles et exploitées de manière intensive. À Brou, " ville-soufflé ", ville rythmée par l'activité des différents profils étudiés, nous avons mis en place le système " ville & campagne " tout en pratiquant une démarche élaborée au cours de cette année et qui est la suivante :

- arpenter le territoire, le regarder, le contempler, s'y perdre, le photographier, s'y poser, courrir, repartir, revenir ;

- partir à la découverte de ses habitants et partager au maximum avec eux à travers des échanges, des discussions, des dîners, etc ;

- entrevoir les saisons, les habitudes, les mœurs, les ragots, les conflits, les rencontres, les fêtes, une infime partie de la vie locale et quotidienne ;

- rencontrer les acteurs locaux et les professionnels afin de dessiner un projet s'inscrivant dans un circuit court et valorisant les savoirs-faire spécifiques à chaque territoire ;

- laisser le projet se dessiner à partir de ces rencontres et ne jamais l'entrevoir comme fini mais comme un ensemble d'esquisses intermédiaires, plus ou moins finies, temporaires, qui ne cesseront d'évoluer au fil des rencontres, des besoins, des saisons, etc.

Dans ce système "ville & campagne", nos quartiers de travail se situent en périphérie de la ville : le quartier du centre de loisirs, le quartier de la gare et le quartier de la zone industrielle et commerciale. Ces choix nous ont paru évidents suite à notre travail en plan et en coupe de la " ville-soufflé " et nos visites sur place, aux rencontres et échanges avec la communauté locale. Les quartiers auront pour principe de réunir les thèmes de l'énergie, de la production (agricole, matières premières), de la transformation et du recyclage, du stockage, du transport et de l'hébergement. Ces programmes, qui peuvent varier dans le temps, se manifestent différemment en intensité en fonction du quartier et de ses spécificités pour justement favoriser l'entraide et la communication entre ces derniers. Ces derniers sont connectés aux autres quartiers existants, celui du centre ville, de la commune limitrophe de Yèvres, des fermes alentours, de Chartres, et encore beaucoup d'autres ; tous se trouvant dépendants les uns des autres en s'apportant des ressources diverses et nécessaires dans un système en engrenage.