L’École nationale supérieure d’architecture Paris-Val de Seine est née en 2001 de la fusion de quatre écoles d’architecture mais il faut attendre 2007 pour qu’elles soient réunies sous un même toit situé dans le 13ème arrondissement. Plus précisément dans la zone d’aménagement concertée (ZAC) Paris Rive Gauche qui est un remarquable exemple de développement urbain édifié sur un ancien site industriel qui borde la Seine depuis la gare d’Austerlitz jusqu’à Ivry-sur-Seine. 

Sept étages pour 15 000 m2

L’ENSA Paris-Val de Seine se compose d’un bâtiment contemporain de sept étages qui dresse sa silhouette à côté de la SUDAC, ancienne usine d’air comprimé du XIXe siècle. Un ensemble architectural qui a vu le jour en 2007 et dont le maître d’œuvre est l’architecte Frédéric Borel. Dans le bâtiment neuf se trouvent les espaces consacrés à la pédagogie (amphithéâtre, salles de cours, ateliers) et les bureaux de l’administration. Le bâtiment ancien accueille principalement des salles dédiées notamment aux expositions ainsi qu’une vaste bibliothèque.

Un bâtiment réhabilité

En 1879, l’autrichien Victor Popp propose à la Ville de Paris un procédé de fonctionnement synchrone d’horloges lié à un réseau de distribution d’air de comprimé, dont il détient les brevets. Son idée est d’appliquer cette énergie aux horloges publiques pour mettre tout Paris à la même heure en s’appuyant sur les canalisations des égouts. La Compagnie Parisienne d’Air Comprimé puis la SUDAC, est née. L’usine s’installe quai de la Gare (actuel quai Panhard et Levassor). La halle de métal et de briques de la SUDAC est édifiée en 1891 par l’architecte Guy Le Bus et l’ingénieur Joseph Leclaire. En 1994, l’usine de production d’air comprimé de la SUDAC ferme. La halle et la cheminée sont inscrites le 19 juin 1994 à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques.

Un concours d’architecture

À la fermeture de l’usine, le site devient une friche industrielle. Quand, dans le cadre de la restructuration et de la modernisation des écoles d’architecture, le ministère de la Culture et de la Communication crée l’Ecole nationale supérieure d’architecture Paris-Val de Seine par décret du 9 janvier 2001. Le site retenu est celui de la SUDAC. Un concours d’architecture est lancé. Frédéric Borel est lauréat. En novembre 2004, les travaux démarrent. Le 23 avril 2007, L’ENSA Paris-Val de Seine ouvre ses portes. 

Photos historiques

INTERVIEW DE BERNARD ET PATRICK GOUGAUD OUVRIERS DE LA SUDAC