Retour

Léonore LOSSERAND

Champ disciplinaire : Histoire et cultures architecturales (HCA)

Statut : Maître de Conférences associé

Formation / diplômes

  • 2017: Thèse de doctorat en histoire de l’art des Temps modernes, à Sorbonne université (Paris). Sujet : Les chantiers d’églises paroissiales à Paris aux XVIIe et XVIIIe siècles, sous la direction de Claude Mignot. Mention très honorable à l’unanimité. Jury : Hélène Rousteau-Chambon (présidente, rapporteur, Professeur HDR, université de Nantes), Robert Carvais (rapporteur, CNRS), Laurence Croq (MCF HDR en histoire, université de Nanterre), Alexandre Gady (professeur, Sorbonne université), Claude Mignot (professeur émérite).



Publications

  • « Le clocher de l’église Saint-Louis-en-l’Île, à Paris (1765) : une œuvre de François Antoine Babuty-Desgodets (1716-1766) », Bulletin Monumental, Tome 178-4, décembre 2020, p. 481-492.
  • avec Alexandra Michaud, « Les embellissements du chœur de Saint-Germain l’Auxerrois (1755-1767) et leurs prémices : entre architecture et sculpture », dans Matthieu Lett, Carl Magnusson and Léonie Marquaille (éd.), Décor et architecture (XVIe-XVIIIe siècles) : entre union et séparation des arts, Berne, Peter Lang, 2020, p. 57-69.
  • « Servandoni en héritage : précisions et rectifications sur le rôle d’Oudot de Mac Laurin dans le chantier de Saint-Sulpice », dans Yvon Plouzennec (dir.), Le métier de l’architecte au XVIIIe siècle. Études croisées, Les Publications en ligne du GHAMU. Annales du Centre Ledoux (Nouvelle série), n°1, Vanves : Groupe Histoire Architecture et Mentalités Urbaines, 2020, p. 57-70 www.ghamu.org/leonore-losserand-servandoni-en-heritage-precisions-et-rectifications-sur-le-role-doudot-de-mac-laurin-dans-le-chantier-de-saint-sulpice/
  • « Transmettre sur le temps long : pour une archéologie de papier du chantier de l’église Saint-Sulpice de Paris (1645-1836) », dans François Blary et Jean-Pierre Gély (dir.), Ressources et constructions Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (CTHS), 2020, books.openedition.org/cths/11042
  • « Contribution à l’histoire des entrepreneurs : Guillaume de la Vergne, un exemple parisien (? – 1710) », Ædificare, revue internationale d’histoire de la construction, 2019-1, n°5, p. 77-92. DOI: 10.15122/isbn.978-2-406-10058-4.p.0077
  • « Un autre son de cloche : le rôle des marguilliers dans les chantiers des églises paroissiales de Paris sous l’Ancien régime », dans Bâtir pour Dieu : l’œuvre des religieux et religieuses architectes (XVIIe-XVIIIe siècles), Chrétiens et sociétés, Documents et Mémoires n°38, Lyon, LARHRA, 2019, p. 133-156. Disponible sur Internet : <http://books.openedition.org/larhra/6587>. ISBN : 9791036566417.
  •  « Dessins inédits pour les portes du transept de l’église Saint-Roch à Paris (1707) », dans Alexandre Gady (dir.), Jules Hardouin-Mansart. Le chantier infini. Actes du colloque international Jules Hardouin-Mansart, Paris, Editions Le Passage, 2019, p. 289-296.
  • « La commodité en architecture religieuse : les "réparations et adjustemens" du chœur et du sanctuaire de Saint-Benoît-le-Bétourné entre 1677 et 1680 », dans Alexandre Gady (dir.), « Fort docte aux lettres et en l’architecture » Mélanges en l'honneur de Claude Mignot, Sorbonne université Presses, Paris, 2019, p. 343-358.
  • Eglise Saint-Joseph-des-Carmes, [brochure], Paris, 2019, 32 p.
  • « La maison générale des prêtres de la congrégation de la Mission à Paris (1632 – 1792) », dans Frédéric Jiméno, Karen Bowie et Florence Bourillon (dir.), Du clos Saint-Lazare à la gare du Nord, publié par le Comité d'histoire de la ville de Paris, Presses universitaires de Rennes, 2018, p. 83-109, ill.
  • « L’hôtel-Dieu de Carpentras à travers ses archives, 1750-1769 », Actes de la Journée d'étude « Patrimoine et Santé : de Soufflot à nos jours » Dijon et Mâcon, 9 et 10 octobre 2013, dans In Situ [En ligne], 31 | 2017, mis en ligne le 28 février 2017. URL : insitu.revues.org/13941 ; DOI : 10.4000/insitu.13941.
  • Paris et ses églises, du Grand siècle aux Lumières, ouvrage dirigé par Mathieu Lours, avec la collaboration de Sébastien Bontemps, Laurent Lecomte et Nicole Lemaître. Préface d’Alexandre Gady, Paris, Editions Picard, 2016, 400 p.
  • « Levage et transport des pierres au chantier de l’église Saint-Sulpice de Paris. Un témoignage sur le quotidien d’un chantier au milieu du XVIIIe siècle », dans [Collectif], Les temps de la construction : processus acteurs, matériaux, Actes du 2e Congrès francophone d'histoire de la construction, 29-31 janvier 2014, Paris, Editions Picard, 2016, p. 793-802.

Réalisations

Conférences :

  • Séminaire Carrières et Construction, Université Paris 1 (LAMOP), sous la direction de Jean-Pierre Gély et Marc Viré :
    • 2 décembre 2020 : avec Renaud Chaumont (Entreprise Lefèvre en charge de la restauration du clocher) et en partenariat avec l’ENSA Paris-Belleville Le clocher et la flèche de Saint-Louis-en-l’Isle à Paris (1765) : des archives à la restauration en cours, nouvelles découvertes.
  • "Construire à Paris aux XVIIe et XVIIIe siècles. Texte et archéologie monumentale" Ecole pratique des Hautes Etudes - EPHE-PSL du 19 janvier au 25 mai 2021. Cycle de dix conférences proposant une première approche des chantiers et des modes de construction à travers les outils à disposition de l’historien : archives certes, mais aussi vestiges archéologiques et étude des matériaux et techniques de mise en œuvre, étudiés grâce à l’archéologie du bâti.

Etudes historiques préalables à restauration :

  • Hôtel des Invalides, pour Paul Barnoud, architecte du patrimoine (2019)
  • Hôpital des Trois-ïlets, chapelle de la Calidad et Habitation de l'usine sucrière Vivé, pour la Direction des Affaires culturelles de Martinique (2018),
  • Hôtel particulier Botterel-Quintin (Paris IXe) (XVIIIe-XIXe si), pour l'agence immobilière Ciloger (2018)
  • Maison forte à Beaufort (Savoie) (XVIIe-XXe si), pour un particulier (2018),
  • Immeuble 22 rue Geoffroy l'Asnier (Paris IVe) (maison XVIIe siècle) et 55 rue de Vaugirard (hôtel particulier XVIIIe siècle), pour Marie-Amélie Tek, architecte du patrimoine (2017),
  • Hôtel de Broglie (Paris VIIe), pour le SIAP de l'Assemblée nationale, Marie-Danièle Pessard, architecte (2017).
  • Petit hôtel de Lassay (Assemblée nationale), pour le SIAP de l'Assemblée nationale,Odile Scwerrer, architecte (2016).
  • etc.

Autres domaines de compétences / activités

  • Chercheuse associée au laboratoire EA 7347 HISTARA (PSL – EPHE)
  • 2019 à courant : Ingénieure de recherche en analyse des sources historiques (contrat post-doctoral en temps partiel) dans le cadre de l’ANR « EXPERTS (Pratiques des savoirs entre jugement et innovation. Experts, expertises du bâtiment, Paris 1690-1790) », pour l’UMR8533 IDHES (CNRS), sous la direction de Michela Barbot (ENS - IDHES), Robert Carvais (CNRS), Emmanuel Château (Université de Montréal) et Valérie Nègre (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne).
  • 2017-2018 : participation à une mission financée par le GIP Justice sous la direction Robert Carvais (CNRS) : lecture analytique et saisie en formulaire normé des procès-verbaux d’expertise des jurés architectes et jurés entrepreneurs des années 1726 et 1776. Préparatoire à un projet d’ANR débutant en 2019 (ci-dessus).
  • Association d’histoire de l’architecture (AHA) : membre actif, animatrice sur les réseaux sociaux.
  • Association GHAMU : membre du conseil d’administration. Responsable du cycle des visites « Paris, de dôme en dôme » depuis 2015, gestion du site internet et des réseaux sociaux.
  • Société française d’archéologie (SFA) et Association francophone d’histoire de la construction (AFHC), Association des Amis des Archives (AdAdA) : membre actif.