Retour

  • DE1 Alto
  • PFE

ROSSEL VILLARREAL Camila

UN NOUVEAU PHARE ENTRE LA PAZ ET EL ALTO, BOLIVIE

2019

La Paz et El Alto, Bolivie

Directeur d'études : Hervé DUBOIS

Centre artisanal, culturel et sportif. Comment habiter la verticalité dans la pente : Créer un lien entre l’horizontalité de la ville haute et la ville basse.

Le projet se situe en Bolivie, dans les villes de El Alto et La Paz, à 300 m de la station Tiquira du réseau urbain de téléphériques. Ce réseau rapproche les deux villes et crée des nouveaux centres d'intérêt dans les zones qui entourent ses stations. Le projet traite la relation entre une ville haute (le haut plateau : El Alto) et une ville basse (la cuvette : La Paz). Il se situe sur la ligne de crête qui divise ces deux villes, se trouvant ainsi dans une situation de belvédère. Cet entre-deux est un espace de transition d'une population qui traverse la frontière entre les deux villes quotidiennement.

La conception du projet a pour objectif de créer une liaison entre la ville haute et plate, et la ville basse en pente en habitant le dénivelé. D'où la problématique architecturale suivante : comment habiter la verticalité dans la pente et créer un lien entre l'horizontalité de la ville haute et la ville basse? L'objectif est donc de relier les différents niveaux de sols que les villes présentent à travers un bâtiment où l'espace public est important. Un espace public qui se prolonge à l'intérieur du bâtiment pour inviter les individus à descendre ou à monter.

Le programme choisi vise à favoriser la rencontre, le partage de moments de loisir et de connaissance entre la population de El Alto et de La Paz. Il s'agit d'attirer les individus et de permettre leur rencontre. Le projet est un centre d'intégration des deux villes, comme un nouveau phare entre les deux villes.