Retour

  • DE5 Territoires
  • PFE

Pierre GUITTON

TRAVERSE ARDOISIERE - Donner à voir le tiers paysage de Trélazé

2019

TRELAZE_ANGERS

Directeur d'études : Bruno TONFONI

La friche industrielle des Ardoisières est la résultante d’un territoire défini par sa géologie. Aujourd’hui, les carrières d’extraction et de transformation d’ardoise d’Angers-Trélazé dessinent un délaissé urbain de 200 hectares dans la partie sud-est de l’agglomération d’Angers. 

Actuellement, d’Ouest en Est, les Ardoisières d’Angers-Trélazé ont été reconverties en une usine de transformation de rebuts d’ardoise, en un parc ouvert à la commune de Trélazé, puis à l’est en une future base de loisirs dédiée aux sports nautiques. 

Dans l’imposante friche urbaine en reconversion, un site est laissé-pour-compte depuis 5 ans, celui des Petits et Grands Carreaux, une friche industrielle entre délaisser urbain et tiers paysage. À sa lisière passe une cyclo-route européenne, la Loire à vélo. 

Face à l’héritage industrielle des Petits et Grands, à son tiers paysage nouvellement formé et au passage proche de la Loire à vélo qu’est-il possible de faire pour préserver ce lieu endémique de la ville et ainsi ménager le futur ? 

La réponse se veut économique et simple face aux substrats du lieu.