Retour

  • DE6 Transformation
  • PFE

BAILBY Tiphaine

Traces et Mémoire d'un tissu industriel : reconversion de l'Usine des Eaux d'Ivry-sur-Seine

2019

Ivry-sur-Seine

Directeur d'études : Alessandro MOSCA

Ce travail s'inscrit dans la continuité du travail de mémoire réalisé sur la trace et la mémoire dans la ville, appliqué au cas de Berlin après la chute du Mur.

Il s'agit dans ce travail de PFE Recherche d'appliquer le processus de conception de la réécriture, décelé à Berlin, sur le site de l'Usine des Eaux d'Ivry-sur-Seine.

L'Usine des Eaux d'Ivry-sur-Seine, patrimoine industriel du XIXe siècle, est un lieu privilégié par sa situation sur les berges de la Seine. Le territoire se compose de strates, de traces et de tracés qui le façonnent et témoignent des temporalités qu'il a vécu.

Plusieurs enjeux caractérisent ce site. Le premier enjeu est de redéfinir la limite du site, aujourd'hui divisée. Puis, il s'agira de désenclaver le plateau de l'Usine des Eaux, aujourd'hui isolé du reste de la ville, dû à sa topographie. Le troisième enjeu concerne la mise en valeur de ce patrimoine industriel et son insertion au sein du paysage ivryen. De plus, la rupture marquée dans le tissu d'Ivry-sur-Seine nous dévoile le besoin de développer un tissu résidentiel dans le quartier d'Ivry-Port. Pour finir, ce site unique, offre un paysage privilégié depuis la Seine à développer.

Le site de l'Usine des Eaux d'Ivry-sur-Seine est aujourd'hui un laboratoire pour la ville, illustrant dans ce travail des réponses à une recherche sur la trace comme processus de conception et de dynamisation urbaine.