Retour

  • DE3 Expérimental
  • PFE

Salma M'HAIDRA - Clara MISSIRLIU

LE 5E ÉLÉMENT

2019

La Madrague de Montredon - Marseille - France

Directeur d'études : Marc DILET

Le 5e élément épouse la temporalité du paysage puis celle de l'architecture. Il s'agit de prendre ce territoire dans son état actuel, dans son abandon et son délaissement. Il est devenu friche, tiers-paysage et ruine. En prenant en compte ce nouveau paysage comme notre point de référence nous voulons être en rupture avec un passé industriel dont nous ne sommes pas témoin.

Nous voulons être en rupture avec le modèle de reconversion de friches industrielles. Nous voulons être en rupture avec la fascination pour le passé industriel. Nous ne voulons pas que cette friche industrielle soit perçue comme un jardin d'exposition et encore moins comme un musée. Ce territoire est une expérimentation dans le temps et avec le temps. Le 5e élément est révélateur de ce paysage mis en attente. Il est sa propre ressource. Tout fait objet de recyclage. Il replace dans l’environnement, l’énergie qu’on lui prend et le fait sans disqualifier l’énergie utilisée. Le 5e élément intègre un équipement publique, celui d'une caserne de pompier Il est créateur de nouveaux acteurs, de nouveaux cycles. Il permet d'émerger de nouvelles manières d’interagir et de prendre soin du paysage.

Dans le 5e élément, le pompier est à la fois secouriste des hommes et du territoire, jardinier, paysan, surveillant. Il est le seul à pouvoir appréhender le feu. Il habite la ruine comme on habite le paysage dans le temps et crée un nouvel équilibre.