Retour

  • DE2 EcologieS
  • PFE

MOHNS Charlotte

Au-delà du mur, une hétérotopie berlinoise

2019

Berlin

Directeur(s) d'étude(s) : Brigit DE KOSMI

" Au-delà du mur " résonne autant comme au-delà du mur de Berlin qu'au-delà du mur de bureaux prévu sur la parcelle Cuvry-Brache.

Brache signifiant friche urbaine, la friche de Cuvry fut longtemps un lieu social et expérimental phare du quartier de Wrangelkiez, au sein de Kreuzberg. Marginaux, artistes, immigrés et habitants du quartier s'y côtoyaient autour d'un barbecue ou encore d'une performance improvisée. En 2014, un feu s'annonce sur la parcelle alors vendue à une grande multinationale qui y prévoit actuellement deux grandes barres de bureaux, l'isolant du reste du quartier.

Le projet s'insère dans une optique de contre-projet et a pour but de redonner la parcelle au quartier et à ses habitants. Le chant engagé 99 Luftballons du groupe allemand Nena ainsi que l'évasion en montgolfière d'une famille d'Allemagne de l'Est inspira l'idée d'une montgolfière traversant les murs de l'ignorance en quête de liberté.

Cette dernière, représentant ici les rêves et intuitions de l'architecte, descend et forme progressivement un projet urbain rejoignant au niveau de la Spree une promenade qui relie les différents lieux expérimentaux du quartier. La forme allongée du projet relie sous une promenade une coopérative en début de parcelle, des ateliers participatifs au centre et une bibliothèque au niveau de l'émergence.

La Cuvry-Brache n'est alors plus une friche indéterminée et devient Cuvry-Drache (le dragon de Cuvry) reflétant le caractère flamboyant du quartier. Un mur séquencé vient constituer l'échine structurelle du dragon. Cependant, au lieu de séparer, ce mur cherche à rassembler (lieu de trocs au niveau de la coopérative, d'expression et de jeux au niveau des ateliers, d'échanges de livres et d'idées dans la bibliothèque), recréant l'atmosphère sociale et participative qui fédérait la parcelle.