Un jeune acceuillis au seins de l'école

L’ENSA Paris-Val de Seine s’inscrit dans la politique générale du parcours Éducation artistique et culturelle (EAC), priorité gouvernementale en proposant ou en accueillant des activités destinées aux jeunes publics.

Pour les publics scolaires, le service de la communication et de la valorisation propose des visites du bâtiment et des centres de ressources. Les parcours ou les thématiques peuvent être adaptées à la demande de l’enseignant en fonction du niveau de la classe et du programme étudié.

L’ENSA Paris-Val de Seine participe à la journée Les enfants du patrimoine, qui se tient le 3ème vendredi de septembre et aux journées nationales de l'architecture pour les classes qui ont lieu courant octobre. Ces actions sont organisées par le CAUE d’Île de France.

Pourquoi l’éducation artistique et culturelle à l’ENSA Paris-Val de Seine ?

« Expliquer que l’architecture, ce ne sont pas seulement des monuments. Ce sont aussi nos lieux de vie ou de travail ; c’est ce qui nous entoure, partout dans nos territoires, à tout moment. » Discours de Franck Riester, ministre de la Culture, prononcé à l'occasion de la remise du Grand Prix national de l’architecture, le 19 octobre 2018.

L’ENSA Paris-Val de Seine mène des actions en faveur de l’éducation artistique et culturelle (EAC). Des élèves sont reçus pour des visites patrimoniales qui permettent de découvrir non seulement les bâtiments mais aussi un mode de fonctionnement, un métier, un environnement. En parallèle des ateliers destinés au jeune public se sont développés.

Quelques actions d’éducation artistique et culturelle à l’ENSA Paris-Val de Seine

L’ENSA Paris-Val de Seine est partenaire du CAUE de Paris pour les stages organisés dans le cadre de L’école d’architecture pour enfants. Trois fois par an à la période des petites vacances scolaires, le CAUE réunit des enfants de 8 à 18 ans, pour 4 ou 5 jours de stage. Les travaux se calquent sur le fonctionnement du projet architectural avec un thème imposé. Par exemple « Imagine ta cabane » pour les plus jeunes et « Voir et comprendre la ville » pour les plus âgés. Ainsi à l’issue du stage les participants doivent produire et présenter une maquette afin de les aider à acquérir une culture de la ville, à porter un regard curieux sur leur environnement bâti et à se préparer à devenir des citoyens éclairés, conscients de l’importance de leur cadre de vie.