Retour

  • S9-P3 PROJET ARCHITECTURAL ET URBAIN

DE 4 : Processus de conception

Semestre 9

Enseignant(s) : Jean-Yves Guegan

  • Année : 5
  • Semestre : 9
  • E.C.T.S : 2
  • Coefficient : 1,00
  • Compensable : oui
  • Stage : non
  • Session de rattrapage : oui
  • Mode : option
  • Affilié à un groupe : non

Objectifs pédagogiques

Ce cours a comme objectif de donner aux étudiants, les outils conceptuels, techniques, morphologiques et signifiants, pour entrer dans le processus de conception architectural. La spécificité de ce cheminement de l’esprit appartient à un système de pensée qui est proche de l’élaboration de l’œuvre artistique, mais nécessite également une méthodologie s’apparentant à la recherche scientifique. Ce mode de conception hybride qui est spécifique au système de production architectonique, permet d’aborder un mode organisationnel complexe et de définir un système d’activité particulier de l’esprit.

Contenu

Au cours de cet enseignement les thèmes abordés se décomposent en quatre grandes parties, qui se subdivisent en sous-parties, correspondant à un cours spécifique, à savoir:

 

1ère partie: De l’esthétique.

Cette introduction à orientation philosophique, permet d’aborder l’ensemble des thèmes constituant le corpus de l’esthétique, à travers des œuvres de philosophes ayant abordé des problématiques qui intéressent l’architecture, notamment à travers divers concepts, tels que la perception, l’imitation, le goût, le beau etc… Cette approche, indispensable au niveau de la maîtrise, est peu abordée dans le cursus traditionnel des architectes, alors qu’il constitue une base essentielle à la réflexion architecturale.

 

2ème partie: De l’espace.

Il s’agit de définir la notion d’espace, sa corrélation avec le temps, et en quoi se substrat physique permet de développer une possible matérialité construite. L’interaction entre espace public, espace privé et intimité définit une relation qualitative de l’homme dans son milieu, en mettant en confrontation son individualité à la multiplicité du contexte social. Il convient aussi de définir comment l’inscription ontologique dans l’espace nécessite une réflexion sur la qualité sensorielle et poétique de l’existence humaine.

 

3ème partie: De la création.

Le projet architectural et la matérialité de l’œuvre construite, présuppose un savoir faire, une connaissance des usages et du procédé de fabrication technique, mais renvoie à une ambition créatrice, contenu dans l’inconscient collectif et largement référencée dans l’histoire de l’art. Il s’agit de préciser comment à travers la composition architecturale: géométrie, matière et formalisation, conduisent à l’établissement d’une œuvre dite de création.

 

4ème partie: Du vécu à l’habité.

L’édifice architectural tire sa légitimité de l’occupation humaine de l’espace matérialisé, d’une manière antinomique aux autres formes d’art, qui sont distanciés par rapport au vécu intériorisé de l’espace. Cette spécificité, appelée aussi « habité », constitue une caractéristique essentielle de l’architecture. Il correspond aux modes de vies de l’homme, renvoyant à sa culture ou à ses aspirations. Il convient de préciser de quelle manière le construit peut renseigner sur l’essence de l’être humain et sur sa les prospectives d’une possible évolution.

Travaux

Au cours de chaque séance, il est demandé à l'étudiant:

- de prendre des notes sur le cours;

- de préparer une recherche en concordance avec les thèmes définis par le programme pédagogique;

- de présenter des documents ou des petits travaux demandés;

- de participer aux échanges de réflexion;

- de préparer l’évolution propre de conception de son projet, à l'aide de schémas, de dessins et de documents graphiques, consignés dans un carnet de croquis dédié;

- d’expliciter sa réflexion lors d'une présentation orale, fixée en fin de semestre.

Bibliographie

Une fiche de références bibliographiques sera distribuée lors de la première séance.

Informations supplémentaires

Le support de cours sera constitué:

- d’une fiche de contenu thématique du cours distribuée lors de la première séance;

- d’un tableau récapitulatif du programme pédagogique distribué lors de la première séance;

- d’une fiche de références bibliographiques distribuée lors de la première séance;

- d’un livret polycopié remis en fin de cours, retraçant l'essentiel du parcours pédagogique réalisé;

- d’un site dédié correspondant à l'ensemble des pièces photographiques, textuelles et autres liens ou références pédagogiques (accessible sur TAÏGA).