Retour

  • S9-P3 PROJET ARCHITECTURAL ET URBAIN

DE 1 : Identité constructive 2 - T. David et S. Rodriguez-Pagès

Semestre 9

Responsable(s) : Simon Rodriguez-Pages, Thibaut David

  • Année : 5
  • Semestre : 9
  • E.C.T.S : 14
  • Coefficient : 5,00
  • Compensable : non
  • Stage : non
  • Session de rattrapage : non
  • Mode : option
  • Affilié à un groupe : non

Objectifs pédagogiques

« Il m’est apparu très tôt que la principale vertu de l’architecture était sa pérennité et son devoir de transmission. Car la permanence du bâti l’oblige à signifier. Remy BUTLER in « Réflexion sur la question architecturale »

 

L’affirmation d’un « univers architectural » sera l’objectif central de ce semestre.

Pour ce faire nous proposons de nous concentrer sur les questions ayant trait à « l’atmosphère du lieu », à l’alchimie de la transformation du vide en lien avec la dimension constructive, structurelle et matérielle des édifices.

Cette focale pédagogique s’articulera nécessairement autour d’un sujet ancré dans une réalité sociale.

 

Elle s’appuiera sur l’élaboration d’un projet architectural et posera par ailleurs les bases du sujet de PFE du semestre 10.

Contenu

ATMOSPHERE DU LIEU - ALCHIMIE DE LA TRANSFORMATION DU VIDE

 

En égrenant, les yeux clos, des auteurs comme SCARPA, CHARREAU, ZUMTHOR, KAHN, PROUVE, MURCUTT, CAMPO BAEZA, PAWSON, BARRAGAN (…), défilent des images de lieux d’où émergent avant tout la subtilité, la spécificité, la singularité et la justesse du rapport établi entre la matière et sa finalité Architecturale.

 

Comme une sorte d’évidence où l’espace est mis en musique par le jeu du dimensionnement, de l’assemblage, de la mise en lumière, du calibrage, des détails constructifs (…), et se matérialise in fine par un savoir-faire.

Où intérieur et extérieur se conjuguent, se retournent et s’interpénètrent sans heurts ni discontinuité.

Où la singularité du matériau entre en résonnance avec l’atmosphère du lieu.

 

S’interroger avec humilité et persévérance sur ces phénomènes peut être le commencement d’une réflexion sur la notion d’identité constructive qui révèle de la façon la plus juste, la plus irréfutable les intentions spatiales.

 

 

LA DIMENSION CONSTRUCTIVE

 

La question constructive sera interrogée en considérant qu'il s'agit pour le projet de confronter l'ordre qui l’anime avec les règles que lui impose la matière. Face à la multitude des techniques de construction contemporaines, l’étudiant justifiera en toute conscience, d’un système structurel et des matériaux qui lui sont associés. Et ce en cohérence avec les intentions architecturales, les « combinatoires » à destination d’ambiances spécifiques, les usages propres à l’édifice, et les volontés d’inscription dans un site.

 

 

LA QUESTION DE LA MATIERE

 

Alors que l’espace est son objectif principal, l’architecture se préoccupe aussitôt du « non-espace », de la matière qui l’incarne et l’influence en retour, aussi bien vers l’intérieur que depuis l’extérieur. La matière, issue de ressources naturelles et de l’ingéniosité de l’homme, du travail de sa main ou de ses outils, est source d’une réflexion qui va au-delà du seul « art de bâtir ». Qu’elle soit structure ou enveloppe, elle est ce par quoi l’architecture se cristallise.

 

 

LA STRUCTURE - LES STRUCTURES

 

Une grande attention sera accordée aux structures - entendues au sens large - en tant qu’assemblages, articulations, supports de continuité ou discontinuité, que l’objet soit physique, social ou culturel.

Cette attention s'inscrit dans une volonté d’approche pédagogique des mécanismes de la pensée, convaincu que notre organisation cérébrale, faite d'affectivité, d'intelligence, de références et parfois d’automatismes, favorise l’accès au 'schématisme'. Et qu'à partir de cette faculté nous assurons notre capacité productive. C'est par elle que s'accomplit le chemin inductif qui conduit à l’anticipation de l'objet visé.

Travaux

Entrée en matière :

Trois travaux préparatoires contribuent à lancer le semestre :

1- Analyse approfondie de réalisations d’architectes chez lesquels la question de la matérialité joue un rôle primordial. Présentation à l’ensemble du groupe sous forme de débat.

2- Les étudiants établissent à la mode d’Oligatti un répertoire d’images auquel il se réfèreront tout au long du semestre lors de l’avancement de leur projet.

3- Les étudiants associent à leur recherche les modes d’expression les plus en phases avec leur sensibilité et les plus pertinents en regard du « sujet ».

 

Sujet :

L’objet visé par le projet est celui d’un établissement destiné à recevoir une population fragile dont l’hypersensibilité au monde oblige à une attention aiguë de leur cadre de vie. Cet édifice est situé à Paris dans le quartier de la Muette à deux pas d’icônes de la modernité.

Cet établissement est à la fois un lieu d’éducation et de long séjour, par certains côtés il peut être considéré comme une grande maison commune, dans laquelle patients et personnel soignant doivent pouvoir vivre en harmonie

Bibliographie

3 ouvrages à lire dans le cadre de ce S9:

 

- Précisions sur un état présent de l'architecture - Jacques LUCAN - PPUR Collection architecture

- El Muro - Jesùs APARICIO GUISADO

- The images of architects - Valerio OLGIATI

 

Un 4ème ouvrage sera à proposer par l'étudiant à l'issue des séances de début de semestre