Retour

  • S8-S2 PREPARATION A LA RECHERCHE

DE 3 : Constellations - Milieux du commun (partiellement en anglais)

Semestre 8

Responsable(s) : Emmanuel Doutriaux

Enseignant(s) : Carolina Menezes Ferreira

  • Année : 4
  • Semestre : 8
  • E.C.T.S : 7
  • Coefficient : 8,00
  • Compensable : oui
  • Stage : non
  • Session de rattrapage : oui
  • Mode : option
  • Affilié à un groupe : non

Objectifs pédagogiques

CONSTELLATIONS – MILIEUX DU COMMUN - Places et ronds-points, squats et friches, landes et forêts

 

Autour de la table du séminaire s’échange de la connaissance (théorique et méthodologique), se vit une expérience collaborative de recherche, et s’ébauche, en ce semestre 8, un projet personnel de mémoire (à poursuivre en semestre 9).

 

Pour ceux/celles qui le souhaitent et sont admissibles au terme de sa soutenance, le mémoire peut donner lieu à l’obtention du Pfe mention recherche.

Contenu

CONSTELLATIONS : FIGURES SENSÉES, IMAGES SENSIBLES

 

Le séminaire doit son nom à cette figure de la constellation – association momentanée d’étoiles appartenant à des « profondeurs spatiales » et à des « temporalités » différentes – soit une économie de la recherche pensée ouverte, discontinue, non stable. Qui procède par agencement, autour de polarités notionnelles fluides, d’objets (bâtiments, « visuels », textes) d’origines et de natures hétérogènes. Où le discours fait image. Où l’image fait sens.

 

COMMUN et COMMUNS : UN RETOUR « EXPLOSIF »

 

Appropriations de places. Occupation de ronds-points. Usage transitoire de friches et habitats participatifs au long cours. Coproduction collaborative vs collaboratifs militants – ubérisation vs coopérativisme… Forêts en coupe réglée ou en gestion raisonnée. Nuitdeboutistes, bonnets rouges et gilets jaunes… Forums hybrides et actions citoyennes. Démocraties représentative et/ou dialogique…

 

Les communs sont de retour. Le commun fait (à nouveau) sens. Et débat.

 

Singulier posé comme principe et projet contre « l’idéologie propriétaire ». Pluriel aussi divers que sont possibles les expériences de partage de ressources, de droits et obligations, et de gouvernance.

Qu’ils soient tangibles (milieux de la ville, de l’architecture, du paysage) ou virtuels (réseaux de la connaissance et de l’information), ces communs permettent aussi de penser le sort des traditionnels « biens communs » (air, mer, littoraux, etc.) menacés à l’âge de l’anthropocène.

 

Dans ces travaux récents le séminaire s’est intéressé à des « communs déclaratifs » (Grands Voisins, La Louve, Coop des communs, jardins partagés, coopératives de travail, habitat participatif, plateformes numériques comme Wikipedia, Civic-Tech), à des « communs éruptifs » (Nuit Debout ou Zad Notre Dame des Landes), comme à des « communs diffus » liés à des formations ou actions spontanées sur nos lieux publics (Palais royal, Cité universitaire internationale, gares ferroviaires).

 

POLYGONALE : « MAIS DE QUEL BOIS CONSTRUIT-ON ? »

Un intensif inter-écoles, en recherche-action, en forêt, au cœur du plateau des Millevaches

 

Le séminaire Constellations est lié au réseau Polygonale, associant enseignants et étudiants de diverses écoles d’architecture et autres chercheurs et/ou praticiens.

Polygonale 13 se proposait au printemps dernier de se déplacer vers les milieux d’une ruralité active réinvestie par les actions citoyennes. Tel ce plateau de Millevaches (près de Vassivière, à 50 kms de Limoges), où s'est tenue sa dernière rencontre du 24 au 26 mai 2019.

S’y font jour, face à la puissance de la sylviculture industrielle, et à l’économie de prédation dans laquelle elle s’inscrit, les pratiques d’un forestage raisonné, ménageant l’écosystème, en une conception écologique (protection des sols, coupes sélectives) et économique de la ressource (un réseau de production du bois d’œuvre associant groupements et techniciens forestiers de petite taille, bûcheronnage, scieries et filières de construction).

La rencontre Polygonale du printemps 2020 pourrait prolonger son investigation sur ces territoires (à confirmer).

 

Pour se faire une idée des travaux récents de Polygonale (et des présentations du séminaire en son sein) portant sur le commun , voir :

issuu.com/emmanueldoutriauxpublications/docs/polygonale12_commun-communs_181228

 

MÉMOIRES

 

Outre cette séquence collaborative, le semestre donne lieu à problématiques individuelles de mémoires, sur des sujets très ouverts dès lors qu’argumentés et cadrant avec les enjeux du séminaire (cf ci-dessous la liste des sujets traités ces dernières années).

 

PLANNING

 

Ce semestre comprendra 4 rendez-vous et modalités principales :

 

- un travail de recherche collaboratif sur le commun

- la participation à Polygonale 14 (restitution de ce travail, échange sur les travaux des autres équipes, visites de terrain)

- la production au terme du semestre d’un projet de mémoire personnel en relation avec, et préparée à partir de cette notion du commun

- des relations à d’autres séminaires extérieurs, dont Entreprendre EnCommuns, sur l’économie collaborative et la production du territoire (fabrication, usages transitoires, habitat participatif, pratiques urbaines, etc.)

Travaux

Production écrite / communication / captation Polygonale 14

Projet de mémoire

 

 

SUJETS TRAITÉS A L'OCCASION DU CYCLE EN COURS SUR LE COMMUN:

 

MEMOIRES soutenus en 2019

 

La bataille de la terre – une expérience du commun à Notre Dame des Landes - Elissa Al Saad

L'intelligence éco-artificielle : informer le réemploi des matériaux de construction - Laurie-Jade Guérin

L’espace public affranchi au fil des activités ludo-sportives - Antoine Imbert

Vieux en ville - de l'accessibilité et de l'inclusivité en architecture - Madeleine Niepceron

Interfaces et interrelations - expérience multi-sensorielle de l'art contemporain au Palais de Tokyo - Alix Beau-Brechignac

Les jeux des « communs nichés », à la Cité internationale universitaire de Paris - Ghita Cherradi

La bataille de Reeperbahn – d’une réappropriation de l’expérience urbaine, à Hambourg - Félix Korganow

Vivre ensemble en Antarctique - d’un commun paradoxal - Angelo Trinca

 

MEMOIRES soutenus en 2018

 

Le commun croisé des « chez moi étendus » dans l’expérience tokyoïte – Mathilde Redouté (MR)

Public/privé/commun : expériences du marketing sensoriel dans les gares contemporaines – Julia Jouffroy

Communs et tiers-lieux - Noémie Schweisguth

Open source et partage de la décision - Nathan Meller

Le patrimoine du commun, sur le cas d’un site menacé du littoral – Lisa Dahuron

Affordances et appropriation du mobilier urbain, le sens du commun à Séoul et Paris – Théo Martinelli

L’habitat participatif, une expérience du commun ? – Paul Laperdrix (MR)

La rue comme support d’un commun diffus – Emilie Maumy

La cuisine du squat – Manon Hartmann

Place(s) République(s) – Carolina Menezes (MR)

La bataille de la Maison de l’air – Jeanne Goasguen (MR)

 

MEMOIRES SOUTENUS (au terme du S9, février 2017)

 

Saõ Paulo / Paris, le commun de l’infrastructure - Iris Akram

De la richesse de la précarité, génération paradoxale d’un tissu relationnel (Paris-Chapelle) – Laetitia Roggeman

Naples / Paris : friches urbaines, de la place du public dans la ville contemporaine – Baptiste Dusonchet

Fin de la page blanche : réemploi des matériaux et nouvelles conceptions du projet – Caroline Mercier

Espaces du commun (Nuit debout, Untergunther, Université foraine, LabGov) – Léonie Beaujeard (MR)

Ambiances hospitalières, la parole aux soignants – Manon Loup Hadamard

Le marché aux puces, comme figure de l’esthétique relationnelle – Hana Choi

Smart cities : les civic-tech – des nouvelles formes de démocratie par le digital – Nicolas Ayoub (MR)

L’école des préfixes. Ma salle de danse, mes planches, mon terrain de foot… – Laure Djafer

Bibliographie

Agamben Giorgio, Qu’est-ce que le contemporain?, Paris, Rivages poche, 2008.

Agamben Giorgio, La communauté qui vient, Paris, Seuil, 1990

Bauwens Michel (collab. Jean Lievens), Sauver le monde : vers une économie post-capitaliste avec le peer-to-peer, 2015

Bollier David, La renaissance des communs, Pour une société de coopération et de partage, Paris, Charles Léopold Mayer, 2014 (ed. orig. 2013)

Corboz André, Sortons enfin du labyrinthe, Infolio, Gollion (Suisse), 2009

Coriat Benjamin, sous la direction de, Le retour des communs, Paris, Les Liens qui libèrent, 2015

Cornu Marie, Orsi Fabienne, Rochfeld Judith (dir.), Dictionnaire des biens communs, Paris, Puf, 2017

Dardot Pierre et Laval Christian, Commun, essai sur la révolution au XXIe siècle, Paris, La Découverte, 2014

Deleuze Gilles : « Qu’est-ce qu’un dispositif ? », in Michel Foucault philosophe : rencontre internationale Paris, 9, 10, 11 Janvier 1988, Seuil, 1989

Didi-Huberman Georges, Devant le temps, éd. de Minuit, Paris, 2000

Draperi Jean-François, ss la dir., S'inspirer du succès des coopératives, Paris, Dunod, 2016

Draperi Jean-François, Godin, inventeur de l'économie sociale : Mutualiser, coopérer, s'associer, éditions Repas, 2010

Dujarier Marie-Anne, Le travail du consommateur, Paris, La Découverte, 2008

Paul Dumouchel, Jean-Pierre Dupuy, ss la dir., L'auto-organisation, De la physique au politique, Colloque de Cerisy, Paris, Seuil, 1983

Hardt Michael et Negri Antonio, Commonwealth, Paris, Stock, 2012 (ed. orig. 2010)

Kooperatives Labor Studierender + Atelier Bow-Wow, Urban Forest, Wohnungsfrage, 2015

Nicolas-Le Strat Pascal, Le travail du commun, Éditions du commun, 2016

Nifle Roger, Le sens du bien commun, Temps présent, 2011

P.M, Voisinages et Communs, Edition de l'éclat, 2016

Rifkin Jeremy, The zero marginal cost society, éd française LLL, 2014

Vanuxem Sarah, La propriété de la terre, Marseille, Wildproject, 2018

 

articles

 

Doutriaux Emmanuel: 'Le commun, une notion en débat', Mondes sociaux, 18/09/2017 - sms.hypotheses.org/10095

Dujarier Marie-Anne: “The activity of the consumer: strengthening, transforming or contesting capitalism?”, American Quartely. Vol. 56, Issue 3, pp. 460-471, 2015

Revel Judith : « Produire de la subjectivité, produire du commun. Trois difficultés et un post-scriptum un peu long sur ce que le commun n’est pas » (Séminaire 'Du public au commun', 15/12/2010) dupublicaucommun.blogspot.com/2010/12/contribution-pour-la-seance-du-15.html

 

en ligne

 

« Commun/Communs », Polygonale 12, St Etienne, 2018

issuu.com/emmanueldoutriauxpublications/docs/polygonale12_commun-communs_181228

« Rapport sur l’état de nos forêts » aupresdemonarbre.noblogs.org/files/2013/11/BrochureForetTelechargement.pdf

 

films

 

Le temps des forêts, François-Xavier Drouet, 2018

Le grand bal, Laetitia Carton, 2018

Informations annexes

La recherche en architecture est une pratique récente qui invente ses moyens propres. Dans le cadre de ce séminaire, elle se constitue à partir de l’agencement d’objets (projets, bâtiments, « images », textes) d’origines et de natures hétérogènes - à l’image de cette figure qu’est une constellation : association momentanée d’étoiles appartenant à des « profondeurs » et par là à des « temporalités » différentes.

 

Le séminaire est engagé sur un cycle de plusieurs années sur les pratiques architecturales et territoriales du commun.

 

Ce séminaire initie à la recherche en semestre 8 (exercice collectif, méthodologie, préparation du projet de mémoire) et se prolonge avec la rédaction du mémoire en semestre 9.

Ce dispositif de travail constitue le pendant de la pratique du projet qu'il enrichit et qui l'alimente en retour par ses expérimentations. Il est une voie d’accès à la construction de la problématique du Pfe,.

 

Le séminaire est lié à Polygonale, réseau de recherche inter-écoles d’architecture. Cela donne lieu à une rencontre annuelle pour partager les travaux d’étudiants et enseignants, en faisant société autour d’un évènement / d’un bâtiment / d'une problématique.

 

Le temps du semestre est ainsi été partagé, durant le semestre de printemps (S8), entre la préparation de la Polygonale, et l’élaboration autonome d'une problématique (un projet de mémoire) pour le semestre d'automne (S9).