Retour

  • S8-S2 PREPARATION A LA RECHERCHE

DE 2 : Conception architecturale : les moyens d'une ''éco-activité'' face aux risques urbains (WKS avec EPAU Alger)

Semestre 8

Responsable(s) : Bruno Thomas

Enseignant(s) : Pierre Léger, Vladimir Mladenovic, Jean-François Coignoux

  • Année : 4
  • Semestre : 8
  • E.C.T.S : 7
  • Coefficient : 8,00
  • Compensable : oui
  • Stage : non
  • Session de rattrapage : oui
  • Mode : option
  • Affilié à un groupe : non

Objectifs pédagogiques

Conception architecturale, les moyens d’une « éco-activité» face aux risques urbains

Comment l'acte de construire peut participer d'une 'éco-activité' qui réduirait les risques liés à des territoires et requalifierait leurs milieux?

Pour que l’architecture réponde aux démarches contemporaines de développement durable, une part de la réflexion attachée à sa conception porte nécessairement sur l'élaboration de stratégies nouvelles et systémiques, relatives à son insertion dans ses environnements humain et physique.

 

Notamment, depuis les années 90, la détermination des objets à traiter pour cette insertion s’applique à formaliser les relations entre la conception architecturale et les résolutions de prévention aux risques environnementaux ( désertification, dégradation ou imperméabilisation des sols, érosion épuisement des ressources en matériaux ou en énergies ou encore cyclone, tremblement de terre, glissement de terrain et inondation) et aux risques urbains (risques sociaux ou industriels: explosions, pollutions des eaux et des sols).

Les situations de risques majeurs mettent en évidence des problématiques singulières qui ouvrent des axes de recherche plus larges sur les écosystèmes dans lesquels des constructions sont réalisées.

 

Les méthodes d’insertion d’un ouvrage situé dans un environnement naturel, ou bâti, assujetti à des risques nécessitent une perception pluridisciplinaire des solutions possibles et une différentiation selon les échelles qu'elles soient celles de la construction, celles de l’urbanisme ou encore celles du paysage.

Par contre, lors de la conception, l’architecte initie des chemins de résolution irrévocables.

Dans le cadre du séminaire, il est proposé à l'étudiant :

- d'acquérir les notions scientifiques actuelles sur le comportement physique des bâtiments, et, de parcourir les thèmes de recherches contemporains dans le domaine qu'ils soient high-tech ou low-tech voire relevant de la clean-technology (la modélisation numérique est utilisée pour acquérir une maîtrise de la complexité des phénomènes).

- de connaître les principes de résolutions de modélisations pour aider à la décision dans les conjonctures à risques (connaissance des développements des sciences du danger par exemple: la cindynique)

- de connaître l'histoire des cultures constructives développées pour répondre aux contraintes environnementales, et, la construction de résiliences faces aux situations extrêmes,

et

- de proposer des interventions architecturales, innovantes, efficientes et motivées, appuyées sur les connaissances acquises dans le cadre du mémoire de master.

Contenu

I. Généralités et théories sur la notion de risque d’origine naturel ou anthropique,

II. Dynamique géophysique du globe et les environnements naturels ainsi que les environnements technologiques,

III. Développement durable et gestion des environnements,

IV. Méthode d’intégration du risque dans la conception architecturale ; exemple le séisme

V. Conception architecturale et risque sismique en construction neuve et en réhabilitation (incluant des situations post séisme)

VI. Pratique (TD) des logiciels structures en tant qu’outil d’aide à la conception architecturale parasismique (Robot pour la construction neuve et Trémuri pour la réhabilitation)

VII. Echanges avec l’ENSA d’Alger ; Thème : Modernité, patrimoine et développement durable et l'ENSA Paris La Villette sur la ville de LA PAZ en Bolivie.

VIII. Synthèse des notions acquises et préparation du sujet de mémoire.

Travaux

Des travaux personnels d'analyse d'ouvrages architecturaux remarquables en zones à risques et un exercice de conception.

Ces travaux sont l'initiation au mémoire de S9 et ont pour objectif l'émergence et la définiton du sujet de ce futur mémoire.

 

L'exercice de conception est accompagné dans le cadre du TD d'une expérimentaion à l'aide d'un modèle numérique de structure, et d'une réalisation d'une maquette analogique testée sur un banc sous des actions vibratoires.

Bibliographie

'les risques naturels majeurs'Lefevre et Schneider collection Géosciences

'Les risques naturels La cindynique ' Dagorne et Dars

'Les risques urbains' Ansidai, Dubois, Fleury et Munier collection Villes

'La géologie pour l’ingénieur ' Pariaux PUR Lausanne

'La collection conception parasismique ' Ministère de l’environnement et du développement durable et les grands ateliers, Milan Zacek …

'Le génie parasismique ' direction Davidovici

'Le temps les hommes et l’architecte' Demaisoneuve

'Les eaux courantes géographie et environnement' direction Cosandey

Informations supplémentaires

- Dans le cadre d’une convention ayant débutée en 2001, l’Ecole développe sous la dynamique de séminaires, des relations avec L’Ecole Polytechnique d’Architecture et d'Urbanisme d’Alger, sur les thèmes du patrimoine et du séisme. Cette convention permet à la fois la réalisation de travaux en commun et l’échange d’étudiants.

- Sur la période 2009-2012 nous développons avec l’Ecole d’Alger un programme de recherche Tassili intitulé : « Méthodes de prévention pour le Patrimoine face aux risques naturels » - Cas du bâti ottoman et du XIXème siècle face au séisme.

 

- Le diplôme spécialisé d’approfondissement en architecture, cet enseignement est une ouverture sur le DSA mention Risques Majeurs

 

M Vladimir Mladenovic, docteur en sciences physiques, et Acousticien, responsable de l'atelier d'expérimentation.