Retour

  • S7-P2 Projet 2 architectural et urbain

DE 5 : Habitat et immeubles extrêmes : la ville, support d'un paysage mis en scène - F. Schlachet

Semestre 7

Responsable(s) : Frédéric Schlachet

Enseignant(s) : Mathieu-Ho Simonpoli, Grégoire Bignier

  • Année : 4
  • Semestre : 7
  • Coefficient : 6,00
  • Compensable : non
  • Stage : non
  • Session de rattrapage : non
  • Mode : option
  • Affilié à un groupe : non

Objectifs pédagogiques

DE TERRITOIRES

 

Habitat et immeubles extrêmes : la ville, support d'un paysage mis en scène

 

Effectif : de 15 à 20 étudiants, ayant déjà travaillé sur des dispositifs d'habitat en cycle Licence.

 

Enseignants

‐ Frédéric SCHLACHET, enseignant responsable

‐ Grégoire BIGNIER, enseignant

- Un enseignant du paysage : à définir

 

Partenaires éventuels:

‐ En fonction du ou des sites retenus : communes en question, aménageurs, maîtres d'ouvrage, promoteurs...

 

Ce projet de Master 1 propose de mener une réflexion double, sur la notion de nature retrouvée ou préservée, et sur l'habitat extrême, dans un cadre urbain exploratoire.

 

En terme de projet urbain, les notions de découpage, lots, lotissement, aménagement, promotion... laissent place à une pensée du territoire non bâti, support d'une nature renaissante. Les réseaux sont en ce sens pensés aux mêmes titres que les édifices, indissociables mais laissant place au développement du paysage.

 

En terme de projet architectural, l'habitat est au cœur de nos considérations, dans un cadre libéré de contraintes urbaines, mais sensible à l'environnement quel qu'il soit : le paysage et la nature constituent une quête, mise en scène dans nos lieux de vie.

 

L'histoire des dispositifs d'habitat est riche - et complexe quand il s'agit de distinguer des cultures différentes. Le logement constitue un enjeu majeur en terme de problématiques sociales, politiques, techniques et fonctionnelles. Il doit faire l'objet d'études aussi poussées que cet enjeu laisse supposer.

 

L'apprentissage du projet d'habitation est souvent abordé en Licence dans le but de concevoir d'abord un lieu de vie isolé, de petite taille, puis un immeuble d'habitation... Cet apprentissage est lié à une gradation, adaptée aux cycles, en fonction de différents types et modèles d'habitats, d'échelles de projets et de complexités croissantes... Ce projet de S7 propose d'aller au delà de immeuble d'habitation : l'habitat peut être étudié sous toutes ses formes, de la maison individuelle, manifeste de grands architectes, jusqu'à un 'immeuble extrême'.

Contenu

Un projet d''immeuble extrême' est proposé aux étudiants, car il réunit des thématiques pédagogiques essentielles et attrayantes :

- structure, ossature, enveloppe...,

- noyaux distributifs,

- flux et réseaux, à différentes échelles,

- répétitions et variations,

- concept de 'ville verticale'...

- sous et surdensité

- ...

 

La tour ou la barre, pour ne pas les nommer, impliquent un mode exploratoire singulier et peuvent contribuer au développement d'une 'ambition de l'habitat' dans un cadre métropolitain. Ces types de projets permettent d'aborder les dispositifs d'habitat sous un angle différent, quelque peu dissocié de l'aménagement urbain habituel, et d'avantage axés, d'une part, sur une conception de la ville différente, et d'autre part, sur des procédés volumétriques et constructifs spécifiques.

 

L'enjeu est bien sûr une forme de densité associée à des considérations urbaines et environnementales affirmées , voire utopistes : édifices autarciques, programmes mixtes ou hybrides, jardins en double hauteur, rotations, évidements, permutations, translations, noyaux, réseaux... De tels édifices doivent être pensés dans un cadre urbain concret, propice à devenir un laboratoire de tests et d'expérimentations.

 

Le développement d''immeubles extrêmes' est dans le cadre de ce S7 associé à des principes de dé-densification urbaine. Nous partons d'un constat relatif aux mutations urbaines des dernières décennies développées autour d'enjeux écologiques et économiques. Notre société fait face à une double quête contradictoire : construire d'avantage et préserver ce qu'elle continue à dénommer 'nature', au lieu d'assumer une culture du paysage non édifié. Pour nous, la condition du développement de ces dispositifs extrêmes est donc le développement, corolaire, de grandes continuités paysagées, mettant en scène une nature retrouvée. Le thème du lien entre l'édifice et l'environnement qu'il rend possible articule un ensemble d'approches et d'échelles de projet.

 

Ce projet de S7 a pour support différents sites en Ile-de-France, à déterminer, présentant un fort potentiel de développement paysager intercommunal et/ou un tissu en bordure de la Seine voué à muter. Des études de situations analogiques accompagneront notre développement du projet. La notion de rupture sera abordée non plus comme un dysfonctionnement du tissu urbain, mais comme une valeur intrinsèque au paysage.

 

Cette approche permet d'aborder les notions de développements urbains et de densité sous un angle indépendant des processus mis en place dans le cadre du Grand Paris, lesquels sont relativement marqués par une structuration du territoire par les réseaux de transports et par une répartition concertée d'investissements immobiliers, conférant à la couronne parisienne un caractère multipolaire.

Travaux

Approche urbaine :

- choix du ou des sites, en fonction d'enjeux définis

- analyse et récit du pu des sites

- stratégies de développement du paysage

- stratégies de dispositifs extrêmes

- considérations sur la notion de densité

- développement d'un projet de stratégie urbaine et paysagère

- programmation globale

 

Rendu : projet paysager et urbain, du 1/500 au 1/500, maquettes et plans en relief, perspectives, notice, carnet de bord…

 

Approche architecturale

- approche de dispositifs d'habitat et de programmes mixtes

- études de bâtiments extrêmes et utopistes

- programmation à l'échelle de l'édifice

- études de noyaux et de modes d'assemblages, programmation spatiale de l'habitat dans le territoire

- études d'immeubles extrêmes et de lieux d'habitat

 

Rendu : projet architectural, du 1/200 au 1/50, maquettes, perspectives, notice, carnet de bord…

Bibliographie

Actualisation en cours

Informations supplémentaires

Actualisation en cours