Retour

  • S7-P1 PROJET ARCHITECTURAL ET URBAIN

DE 2 : Pierre et modernité architecturale - D. Lenglart et D. Pinon

Semestre 7

Responsable(s) : Denis Lenglart, Dominique Pinon

Enseignant(s) : Anne-Laure Herry

  • Année : 4
  • Semestre : 7
  • E.C.T.S : 14
  • Coefficient : 6,00
  • Compensable : non
  • Stage : non
  • Session de rattrapage : non
  • Mode : option
  • Affilié à un groupe : non

Objectifs pédagogiques

DE « ECOLOGIES » :

Matériau et Projet.

Pierre et modernité architecturale.

Responsables : Denis Lenglart, architecte

Dominique Pinon, architecte

Autre enseignant : Anne-Laure Herry

 

Objectifs pédagogiques.

 

Le matériau est un déterminant majeur du projet architectural.

Chaque matériau, dans sa fonction structurelle, a une influence majeure sur la forme architecturale et sur la définition de l’espace.

Cet enseignement ambitionne de « partir du matériau » pour explorer le projet en approfondissant ses caractéristiques techniques et environnementales et tout particulièrement le dessin de sa mise en œuvre.

Cet approfondissement permettra aux étudiants de progresser dans leur capacité à aborder le projet architectural et urbain.

 

Pour le lancement de cet enseignement, les enseignants souhaitent le concentrer sur l’utilisation de la pierre massive.

 

La pierre, un « matériau d’avenir » :

La pierre est un matériau antique qui a parcouru les siècles et qui était encore utilisé de façon structurelle dans les années soixante.

A partir de cette époque son usage a disparu progressivement du champ de préoccupation des architectes et des entreprises. Si elle a continué à être utilisée en parement pour de nombreux bâtiments son utilisation structurelle a été quasiment abandonnée.

 

Son «retour» est dû en premier lieu au développement, durant les années quatre-vingt, des aménagements d’espaces publics en France qui ont permis sa redécouverte pour de nombreux concepteurs, et plus récemment aux préoccupations environnementales.

 

La pierre est un matériau économe en carbone et son utilisation est donc très favorable en terme de « bilan-carbone » des constructions.

Les méthodes d’extraction et de découpe ont fortement évoluées ce qui contribue à baisser son coût de fourniture.

On peut considérer de façon paradoxale la pierre comme un «matériau d’avenir» qui jouit également d’une forte valeur symbolique.

 

La dominante de cet enseignement est l’étude de projets architecturaux en «pierre structurelle».

Il propose aux étudiants de «découvrir la pierre» dans son usage contemporain, d’explorer les possibilités techniques et architecturales de la pierre par des projets qui l’utilisent, de développer la connaissance de sa production et de son usage.

 

 

 

 

 

.

Contenu

Contenu

 

L’unité du matériau et de son emploi soudera l’enseignement qui proposera aux étudiants d’expérimenter selon leur choix différents programmes, notamment de logements.

Un premier travail, proposé aux étudiants, sera consacré à l’analyse d’œuvres architecturales utilisant la pierre en relation avec la modernité – De Ledoux à Pouillon-

 

Le patrimoine moderne en pierre massive en région parisienne sera mobilisé.

 

Des apports techniques seront fournis aux étudiants pour leur faire comprendre les contraintes liées au projet et l’utilisation de la pierre dans l’aménagement urbain et la construction.

 

Une visite de carrière sera organisée au début du semestre.

Des intervenants extérieurs présenteront aux étudiants les métiers de la pierre :

-extractions,

-découpes,

-calepinages,

-poses,

-…,

 

Ce travail de connaissance effectué les étudiants se verront proposer un site et un programme afin d’étudier un projet architectural inséré dans un contexte.

 

Mode de progression.

 

Etudes rapides et projet long, travaux individuels et collectifs, expérimentation avec maquettes et carnet de recherches seront présentés à intervalle régulier …

 

L'enseignement se présente sous forme de questions successives qui abordent des échelles différentes et des problématiques identifiées. L’étudiant, seul et en groupe, travaille sur un ou plusieurs thèmes qu’il revisite au fur et à mesure de l’avancement du projet. Il s’agit d’une expérimentation longue au sens où elle se développe durant tout le semestre mais cet apprentissage est rythmé en une série d’exercices qui permettent d’approfondir certaines notions.

 

C’est un travail d’élaboration et de synthèse apprécié au regard d’un projet initial qui profite des expérimentations et des analyses. Un travail continu qui convoque progressivement et simultanément les différentes échelles (l’ensemble et le détail) pour construire le projet.

 

 

Travaux requis.

 

La méthode de travail propose une diversification des modes opératoires et des rythmes d’apprentissage : alternance de questionnements techniques et réflexion sur les sens d’un édifice en train de se construire, recherches typologiques, exemples remarquables...

 

Les sujets courts abordent des échelles d’intervention différentes (territoire, site, édifice), posent des questions constructives (structure, enveloppes, matériaux, détails)… La durée et le contenu de ces étapes varient pour s’adapter aux difficultés rencontrées, mais il s’agit d’appréhender par le dessin et la maquette toutes les échelles, et chercher à pousser le plus loin possible la définition du projet et sa matérialité.

Utilisation de la matériau-thèque.

La matériau-thèque de l’école avec les échantillons dont elle dispose pourra servir d’outil privilégié à un travail sur le détail

Travaux

Travaux du semestre.

 

Analyse :

Analyse d’un exemple architectural construit en pierre massive.

 

Les œuvres remarquables de Ledoux et Pouillon permettront d’introduire la thématique

« pierre et la modernité ».

Des visites en commun de ces œuvres seront organisées.

 

Corpus :

Le corpus cherchera à mettre en valeur le patrimoine grand parisien moderne -deuxième moitié du XX° siècle-construit en pierre massive.

Ce patrimoine banal que l’on peut rencontrer au détour de nombreuses rues concernent des équipements publics, des immeubles de logements, des bureaux.

 

Objectifs et production.

Ce travail se fera par petits groupes.

Il a pour objectif d’entamer la réalisation d’un « atlas » de ce patrimoine parisien.

Une mise en page commune sera adoptée ainsi qu’une nomenclature des documents graphiques à produire.

Il s’agira de repérer des exemples caractéristiques, de les visiter, de réunir des informations et de créer des documents graphiques qui pourront nourrir l’atlas.

Des visites in situ et des recherches en bibliothèques ou aux archives seront nécessaires.

La mise en œuvre de la pierre sera abordée et présentée.

 

Ce travail sera un préalable au projet.

 

Le projet.

Un site commun du grand Paris sera proposé à l’ensemble du groupe.

Les étudiants qui souhaiteraient travailler sur un site particulier pourront le proposer aux enseignants.

 

Ce site, d’une ampleur suffisante pour susciter une réflexion urbaine, sera l’objet d’un projet urbain et architectural qui sera développé en petit groupe ou seul jusqu’au projet architectural.

 

Les étudiants qui souhaitent participer au « concours-pierre » dont le rendu sera au 2° semestre seront invités à se mobiliser pour cet objectif.

 

Les programmes seront principalement orientés vers le logement.

Les étudiants qui souhaitent développer d’autres programme seront invités à argumenter leur proposition.

 

Le projet comportera de façon majoritaire l’utilisation de la pierre structurelle.

D' ’autres types de structure pourront être associés afin de susciter un dialogue et un métissage technique au service du projet architectural.

 

Le projet devra exprimer la modernité de l’utilisation de la pierre à notre époque.

Le projet sera représenté en plans, coupes, élévations, au 1/100° et au 1/50°.

Les détails de mise en œuvre seront dessinés au 1/50° et au 1/20°.

L’expression en maquette sera favorisée.

Bibliographie

Bibliographie

 

-Materiology D.Kula et E.Ternaux Birkhäuser Verlag Basel 2009.

-Fernand Pouillon JL Bonillo Imbernon Marseille 2001

-The stone of Adam Caruso et

Fernand Pouillon Helen Thomas gta Verlag Zurich 2015

 

-Pierre naturelles JY Oury e alii RGRA Paris 2010

-L’œuvre et les rêves

de Claude-Nicolas Ledoux Y Christ et L Schein Chêne Paris 1961

 

-…à compléter…

Informations supplémentaires

Réseaux.

Cet enseignement se déploiera en relation avec plusieurs organismes professionnels liés à la pierre :

-Alphapierre.

-Carrières de Noyant et de Comblanchien.

Avec différents groupes de réflexions comme :

-Ateliers du Grand Paris.

Avec des organismes de recherches comme :

-CSTB.

-les Grands Ateliers.

Avec des outils comme :

-La matériau-thèque de l’ EPVdS.

 

-…,

 

Les étudiants intéressés seront invités à participer à la session 2017 du concours «construire en pierre structurelle» organisé par l’ENSA Paris-Val-de-Seine et Alphapierre qui est ouvert aux étudiants des ENSA françaises.