Retour

  • S6- 20 CULTURE ARCHITECTURALE ET URBAINE

Cours 1 : Histoire de l'architecture et de l'urbanisme : le 20é s - Marilena Kourniati

Semestre 6

Responsable(s) : Marilena Kourniati

  • Année : 3
  • Semestre : 6
  • E.C.T.S : 2
  • Coefficient : 2,00
  • Compensable : oui
  • Stage : non
  • Session de rattrapage : oui
  • Mode : obligatoire
  • Affilié à un groupe : non

Objectifs pédagogiques

L’ARCHITECTURE ET LA VILLE de la fin du XIX siècle à la fin du XXe siècle.

 

Calendrier :

8 Séances de 3h les lundis de 10h15 à 13h15.

Dates : 1/04 ; 8/04 ; 15/04 ; 6/05 ; 13/05 ; 20/05 ; 27 mai ; 3 juin

 

Cet enseignement traitera de différentes tendances architecturales qui ont ponctué le XIXème et le XXème siècle. Y seront abordés projets et réalisations, écrits et théories, questionnements et débats. Face à l’émergence du mouvement moderne, la deuxième moitié du vingtième siècle s’articule autour d’un moment critique vis-à-vis de celui-ci et d’un éclatement des références temporelles et locales. Il s’agit dans ce cours de traiter des enjeux, des limites et des potentialités de ces moments, tout en croisant histoire culturelle et sociale à l’histoire et l’analyse architecturale. Y sera mobilisé une double approche diachronique et synchronique qui permet à la fois un retour chronologique, cernant les moments clefs de ces conjonctures, mais aussi transversal, c’est-à-dire thématisé selon les positions des architectes.

 

Objectifs

Grâce à l'histoire, il s'agit de révéler les problématiques que posent le XIXème et XXème siècle, d'en acquérir les premiers savoirs constitutifs et une culture qui permettent un recul vis-à-vis des pratiques et des références contemporaines.

L’accent est mis sur les liens entre architecture, politique et ville et le cours invite à :

- Croiser l’échelle architecturale et urbaine,

- Relier les projets et réalisations aux théories et doctrines en interrogeant leurs conditions de production et leurs contextes culturels et socio-politiques,

- Montrer l’ancrage historique de certains questionnements actuels afin de relativiser le récit dominant d’inédit et de rupture, et en même temps insister sur l’historicité des discours et pratiques afin d’éviter une histoire faite a posteriori à la recherche perpétuelle des héros-précurseurs.

Contenu

Calendrier :

8 Séances de 3h les lundis de 10h15 à 13h15.

Dates : 1/04 ; 8/04 ; 15/04 ; 6/05 ; 13/05 ; 20/05 ; 27 mai ; 3 juin

 

PLANNING - THÈMES

 

Séance transversale :

La notion de l'utopie (politique, sociale, urbaine, écologique), de la communauté et de l'habitat.

Partie a : Utopies sociales et socialistes (Fourrier).

Comparaison entre la cité de Mulhouse et le Familistère.

L'opération Cité Manifeste de Mulhouse (2000)

Partie b : La notion de la communauté, et le dispositif de la rue-en-l'air

(Le Corbusier, Alison et Peter Smithson, Jean Nouvel, Lacaton Vassal)

Partie c : L'écologie comme utopie contemporaine ?

 

 

Partie a : Le système haussmannien, ou la ville comme un réseau (réforme sociale, urbaine et administrative)

Redécouvertes successives de l'architecture haussmanienne.

Séance transversale : Enseignement et profession

Partie b : Le système Beaux-Arts.

Partie c : Mai 68 et la création des UPA.

Transformations pédagogiques, professionnelles et institutionnelles.

 

 

Partie a : Naissance de l'urbanisme en tant que discipline.

Partie b : Townplanning. La transformation du modèle de la cité-jardin :

des cités patronales à la cité jardin et de la banlieue-jardin à la ville satellite.

Exportation du modèle aux Etats-Unis.

Partie c : La naissance de Städtebau. Art et techniques, les ingénieurs et les architectes.

Comparaison entre le discours et la pratique de Camillo Sitte et celui de Stübben.

 

 

Partie a : Cités modèles : cité linéaire de Soria y Mata, cité industrielle de Tony Garnier,

Broadacre City de F. L. Wright, la maison commune soviétique et les désurbanistes en URSS.

Partie b : La notion de l'avant-garde. Futurisme versus Expressionnisme : représentations et visions différentes du rôle de l'architecture.

 

 

Partie a : La formation de l’architecture « nouvelle » et la notion de l'espace (ouvert, infini, standrdisé, flexible, non déterminé) chez les modernes

(De Stijl, Esprit Nouveau, Neue Sachlichkeit, Neues Bauen, Bauhaus)

Partie b : Les CIAM. De l'architecture moderne à la réforme urbaine.

La notion de l'existence-minimum, l'expérience de la nouvelle Francfort, la ville fonctionnelle.

 

 

Partie a : Autres modernismes. Centre et « périphéries » : Brutalisme architectural (Sao Paolo) ;

Brasilia, Chandigarh, Casablanca.

Partie b : Modernismes « critiques », et redéfinition des doctrines et théories dans l’après-guerre :

Team 10, Situationnistes, architecture radicale, régionalisme critique, participation.

 

Sujet Transversal : Historiographie de l’architecture (les trois générations de Kaufmann à Tafuri)

et les révisions historiographiques récentes.

 

Partie a: Le retour à la ville, à l'histoire, au lieu et au genius loci. Le mouvement de Tendenza

Séance transversale :

Sujet Transversal : Livres d’architectes dans la seconde moitié du 20e siècle.

Bibliographie

Ouvrages généraux :

 

J.L. Cohen, Le futur de l'architecture depuis 1889, Londres, Phaidon, 2012.

J.L. Cohen, Architecture en uniforme. Projeter et construire pour la Seconde Guerre mondiale, CCA/Hazan, 2011

A. Colquhoun, L’architecture moderne, Genève, Infolio, 2006.

W. Curtis, L’architecture moderne depuis 1900, Londres, Phaidon, 2004.

K. Frampton, L’architecture moderne. Une histoire critique [1980], Thames and Hudson, Paris 2006.

C. Jencks, Mouvements modernes en architecture, Paris, Mardaga, 1995.

J. Lucan, L’Architecture en France 1940-2000, Paris, Le Moniteur, 2001.

J. Abraham (Gérard Monnier dir.), L'architecture moderne en France, 1940-1966. Tome 2 : du chaos à la croissance, Paris, Éditions Picard, 1999.

H. Ibelings, Supermodernisme ; L'Architecture A L'Ere de La Globalisation, Hazan, 2003.

P. Tournikiotis, The Historiography of Modern Architecture, Cambridge Mass., MIT Press, 2001.

F. Jameson, Le Postmodernisme ou la logique culturelle du capitalisme tardif, ENSBA, Paris, 2007.

 

Plus particulièrement :

-F. Choay, « L’urbanisme en question » in L’urbanisme utopies et réalités, Seuil 1965.

-M. Roncayolo, «Mobilités et centralités haussmanniennes » in Lectures de villes : formes et temps, Parenthèses, 2002, pp. 209-240.

-J. Lucan, « Le système de l’Ecole des BA » et « La composition au-delà des styles » in Composition, non-composition, Architecture et théories 19-20e siècle, 2009.

-W. Curtis, « La communauté idéale : les alternatives à la cité industrielle » in L’architecture moderne depuis 1900, Phaidon, 2004 (ch. 14, pp. 241-255).

-A. Colquhoun, L’architecture moderne, Infolio, 2006, ch. 5, 6, 7 et 8.

 

II. ANTHOLOGIE DE TEXTES

 

F. Choay, L’urbanisme, utopies et réalités, Le Seuil, 1965

U. Conrad, Programmes et manifestes, Éditions de la Villette, 1989

M. Roncayolo et T. Pacquot, (dir.), Villes et civilisations urbaines XVIIIe –XXe siècle, Hachette, Paris 1992.

J. Ockman (ed), Architecture Culture 1943-1968. A Documentary Anthology, Columbia Books of Architecture, Rizzoli, New York, 1993.

K. Nesbit, Theorizing a New Agenda for Architecture: An Anthology of Architectural Theory 1965 - 1995, Princeton, Princeton Architectural Press, 1996.

K.M. Hays, (sous la direction de), Architecture Theory since 1968, The MIT Press, Cambridge 1998.

 

 

III. SOURCES

- C. SITTE, L'Art de bâtir les villes - L'urbanisme selon ses fondements artistiques, Le Seuil, Paris, 1996. [1889]

- E. HOWARD, Les Cités-jardins de demain, réédition Sens et Tonka, préface de G. Baty-Tornikian, Paris, 1998 [1898]

- E. HENARD, Etudes sur les transformations de Paris, L’Equerre, Paris, 1982 [1903-1909]

- UNWIN Raymond, L'étude pratique des plans de villes, Editions de L'équerre, Paris, 1980. [1909]

- G. TONY Garnier, Une Cité industrielle : étude pour la construction des villes, P. Sers, Paris, 1988 [1917-1918]

- LE CORBUSIER, Vers une architecture, Paris, 2008 [1923]

- LE CORBUSIER, La Ville Radieuse, 1930.

- W. GROPIUS Walter, Architecture et société, Editions du Linteau, Paris, 1995 [1956]

- K. LYNCH Kevin, L’image de la cité [MIT Press,1960]

- A. ROSSI, L’architecture de la ville, Infolio, 2001 [1966]

- R. VENTURI, De l’Ambiguité en architecture, Dunod, [1966]

- VENTURI, SCOTT BROWN, IZENOUR, Learning from Las Vegas, 1968

- C. ALEXANDER, De la synthèse de la forme, Dunod, 1974

- J. CASTEX, J.C. DEPAULE, P. PANERAI, Formes urbaines : de l’îlot à la barre, Dunod, 1977

- MVRDV, Metacity/Datatown, 010 Publishers, 1999

 

> P. CHABARD et M. KOURNIATI, Raisons d’écrire, Livres d’architectes (1945-1999), Paris, Editions de la Villette, 2013.

Informations supplémentaires

PowerPoint, Projection des extraits audiovisuels.

Références bibliographiques par séance et téléchargement des documents (Taiga)