Retour

  • S5- 40 CULTURE ARTISTIQUE ET EXPRESSION PLASTIQUE - Relation des arts au monde contemporain

TD arts plastiques

Semestre 5

Lieux scéniques - Philippe Guérin

Responsable(s) : Philippe Guerin

Enseignant(s) : Sandrine Dubouilh

  • Année : 3
  • Semestre : 5
  • Affilié à un groupe : non

Objectifs pédagogiques

Aujourd'hui, des porosités entre le musée et le théâtre sont de plus en plus fréquentes et passent notamment par l'acte scénographique. Par ailleurs, une question récurrente pour un grand nombre d’institutions culturelles est de savoir quelle salle choisir pour une juste adéquation entre une œuvre et un espace. Ainsi, des œuvres déjà scénographiées in abstracto ne trouvent pas toujours de lieu pour les recevoir, soit pour des raisons économiques, soit pour des questions spatiales, ce qui pénalise bien sûr celles qui ne peuvent plus tourner. L’objectif est donc de confronter les étudiants à ces situations liées à l’édifice théâtral, situations qu’on peut retrouver de manière plus large en architecture, notamment par la mutation de nombreux espaces qui vont héberger des fonctions différentes de celles pour lesquelles ils étaient initialement conçus et construits.

 

Dans un premier temps, il est ainsi demandé aux étudiants de mettre en relation une problématique retenue avec un texte de leur choix (probablement à partir d'un corpus proposé pour cette année) afin d’ébaucher différentes propositions scénographiques. Ces propositions peuvent se déployer très spontanément dans un espace neutre (white cube ou boîte noire) et devenir dispositif ou installation muséale. Cette première étape est très créative (et même très récréative) pour permettre à l’étudiant de s’y engager de manière très personnelle. Au cours de cette première étape, une approche théorique sur l’évolution du lieu théâtral en Occident associe des périodes historiques et des problématiques très ciblées, notamment autour de la boîte italienne, allemande, de l'espace frontal, bi frontal, etc... C'est un simple survol, très rapide, qui indique quelques repères essentiel liés à l'espace de la scène.

 

Ce cours se situe grosso modo à mi-parcours du semestre, un peu avant la visite sur les lieux qui permet de découvrir les salles existantes du Théâtre de la Cité Internationale et de rencontrer également sur place différents intervenants : techniciens, scénographes, créateurs de spectacles et éventuellement les architectes du projet de rénovation de ce théâtre. En effet, les trois salles mises à disposition offrent actuellement des configurations très différentes. Ensuite, dans le deuxième temps de cet enseignement, des documents graphiques (plans - coupes - élévations) concernant ces trois salles sont fournis aux étudiants. Il leur est alors demandé d’imaginer à partir de leurs premières propositions (fictives) de nouveaux enjeux dramaturgiques en fonction des types d’espace (réels) contenant des rapports salle/scène différents et qui n’étaient pas forcément en correspondance avec leurs intentions de départ afin d’étudier ensuite les transformations que cela engendrent.

 

Ainsi dans la deuxième partie du semestre, cet exercice se rapproche un peu d'un enseignement de projet en architecture (maquette, plan, coupe, élévation), et de ce fait, il encourage les étudiants à réfléchir sur un exemple de transfert disciplinaire et d’étudier comment une dramaturgie, souvent née d’un texte, peut développer une spécificité spatiale. C’est ce passage transdisciplinaire qui entraine certains des étudiants à réfléchir sur une autre manière possible d’aborder méthodologiquement leur projet d’architecture. Enfin, cet enseignement ouvre aussi quelques voies qui peuvent être développées par les étudiants pendant le cycle master en offrant des possibilités d’enchaînement pour les étudiants qui s’intéressent à un pôle Scénographies qui se met progressivement en place à l’ENSAPVS.

Contenu

Pour ce semestre de rentrée 2019, des modifications seront apportées à cet enseignement.

 

1/ D'une part, le choix des textes sera limité cette année afin de définir une plus grande approche qualitative. Voici la liste choisie pour cette année qui sera peut-être complétée par une ou deux possibilités:

Jean Racine : Andromaque

William Shakespeare : La nuit des rois

Wajdi Mouawad : Incendies

Jean Luc Lagarce : J’étais dans ma maison et j’attendais que la pluie vienne ou Juste la fin du monde

Compagnie Anagoor : Orestea/ Agamennone, Schiavi, Conversio ; d’après L’Orestie d’Eschyle

 

2/ D'autre part, nous aurons plusieurs séances (deux ou trois) partagées avec Sandrine Dubouilh, architecte et professeure en études théâtrales à L'Université de Bordeaux. cette dernière intervient également dans le séminaire de S8 'Architecture, scénographie et arts vivants'.

 

3/ Par ailleurs, le Théâtre de la Cité Internationale est notre partenaire privilégié depuis cinq années consécutives. Cette coopération permet l'intervention de deux jeunes professionnel(le)s qui apportent leurs expériences au service de cet enseignement. En contrepartie, les étudiant(e)s qui s'inscrivent dans cet enseignement s'engagent à en suivent les règles et le calendrier, donc à voir 3 spectacles et à participer à la journée de stage.

 

Voici quelques pistes de projets évoquées avec Anouk Peytavin qui sera notre partenaire au Théâtre de la Cité Internationale pour cette rentrée :

Pour ce semestre de rentrée 2019, des modifications seront apportées à cet enseignement.

 

1/ D'une part, le choix des textes sera limité cette année afin de définir une plus grande approche qualitative. Voici la liste choisie pour cette année qui sera peut-être complétée par une ou deux possibilités:

Jean Racine : Andromaque

William Shakespeare : La nuit des rois ou autre texte du même auteur

Wajdi Mouawad : Incendies ou autre texte du même auteur

Jean Luc Lagarce : J’étais dans ma maison et j’attendais que la pluie vienne ou Juste la fin du monde

Compagnie Anagoor : Orestea/ Agamennone, Schiavi, Conversio ; d’après L’Orestie d’Eschyle

 

2/ D'autre part, nous aurons plusieurs séances (trois ou quatre) partagées avec Sandrine Dubouilh, architecte et professeure en études théâtrales à L'Université de Bordeaux. cette dernière intervient également dans le séminaire de S8 'Architecture, scénographie et arts vivants'.

 

3/ Par ailleurs, le Théâtre de la Cité Internationale est notre partenaire privilégié depuis six années consécutives. Cette coopération permet l'intervention de deux jeunes professionnel(le)s qui apportent leurs expériences au service de cet enseignement. En contrepartie, les étudiant(e)s qui s'inscrivent dans cet enseignement s'engagent à en suivent les règles et le calendrier, donc à voir 3 spectacles et à participer à la journée de stage. Un forfait de 25 euros est proposé pour les 3 spectacles.

 

 

Merci de votre ATTENTION sur les points suivants:

 

Voici quelques pistes de projets évoquées avec Anouk Peytavin qui sera notre partenaire au Théâtre de la Cité Internationale pour cette rentrée 2019 :

 

- La première proposition concerne une rencontre autour de 'Rêves d'Occident' avec Laurence Villerot, scénographe du spectacle. La rencontre se fera le jeudi 17 octobre, au matin, sur le plateau de la salle dite 'la galerie', au TCI.

Il convient donc, pour chaque étudiant(e) de choisir une date pour venir voir le spectacle entre le 7 et le 15 octobre.

 

- la deuxième concerne l'intervention de Benjamin Gabrié, scénographe et Alexandre Zeff, metteur en scène, qui travaille sur la scénographie d'un spectacle prévu pour 2020. La demi-journée se déroulera un samedi.

Travaux

Pour le premier cours, il sera demandé aux étudiant(e)s inscrit(e)s de venir avec un choix de texte(s) (théâtral, romanesque ou autre, mais qui soit de qualité et autorise la construction d'une dramaturgie). Il est fortement conseillé de compléter ce choix par quelques premières esquisses d'intention scénographique. Pendant le déroulé du semestre, les étudiant(e)s présentent des dessins, carnets de notes, maquettes, installations, propositions scéniques sous diverses formes… Les interventions jouent sur les rapports à l'espace, à la lumière, au son, au toucher… Elles sont aussi à mettre en relation avec des possibilités techniques et une faisabilité potentielle. En fin de semestre, le rendu final se fait sous forme de plans, coupes, 3D et maquettes, éventuellement des vidéos.

Bibliographie

Appia Adolphe ou le renouveau de l’esthétique théâtrale, Editions Payot Lausanne, 1992

 

Association des Théâtres à l’Italienne, Théâtres en ville, théâtres en vie, Editions L’harmattan, 2000

 

Beyer Andréas, Palladio le Théâtre Olympique, Editions Adam Biro, 1989

 

Couty Daniel et Rey Alain, Le théâtre, Bordas, 1980, 1986, 1995.

 

Ginot Isabelle et Michel Marcelle et, La danse au XXème siècle, Editions Larousse, 1999

 

Ladj Michel, Le lexique de la scène, AS Scéno+, 1998

 

Loukomski (G.-K. i), Les théâtres anciens et modernes, préface de Louis Hautecoeur., Editions Firmin-Didot, 1934

 

Naugrette Catherine, L’esthétique théâtrale, Editions Nathan Université, 2000

 

Pauly Danièle, La rénovation scénique en France par, IFA, Norma Editions, 1995

 

Sabatini Nicolas, Pratique pour fabriquer scènes et machines de théâtre, Bibliothèques d’arts (réédition de 1637)

 

Sonrel Pierre, Traité de scénographie, Editions Librairie théâtrale, 1984

Informations supplémentaires

Cours théoriques avec diaporama

Visite de lieux scéniques (Théâtre de la Cité Internationale (TCI), éventuellement Théâtre national de Chaillot ou Théâtre de Quartier d'Ivry (TQI)

Stage autour de la construction d'une dramaturgie pendant une journée au TCI

Lectures et représentations de spectacles vivants.

Informations annexes

Résumé S5-40 :

A partir de textes librement choisis par les étudiants, cet enseignement a pour but une initiation à la scénographiques, ex nihilo dans un premier temps, puis concrètement en lien avec les différentes salles du Théâtre de la Cité Internationale qui est notre partenaire pour cet optionnel.