Retour

  • S5- 10 THEORIE ET PRATIQUE DE LA CONCEPTION ARCHITECTURALE ET URBAINE - Pratique du projet architectural - Le territoire et l’édifice

Projet 5 ou Projet 6 : L'édifice public contextualisé - Semaine intensive

Semestre 5

Groupe 07 - Philippe Roussel / Rémy Lacau

Responsable(s) : Philippe Roussel

Enseignant(s) : Rémy Lacau

  • Année : 3
  • Semestre : 5
  • Affilié à un groupe : non

Objectifs pédagogiques

Les orientations principales: Aborder le projet comme un instrument de recherche et non comme la

recherche d’une solution. Initier un regard critique sur la dimension symbolique et collective d’un

équipement public, la qualité du dialogue qu’il établit avec la ville.

Concrètement ceci se traduit par quatre phases de travail successives :

- Constitution d’un corpus commun constitué d’exemples remarquables.

- Constitution d’hypothèses programmatiques multiples sur un site commun.

- Développement individuel d’une hypothèse au travers d’un projet.

- Développement approfondi d’intentions de détails en corrélation avec les intentions spatiales

mises en œuvre précédemment.    

Les objectifs principaux sont :

- L’approche et la connaissance des modes de compositions et d’organisation spatiale, des typologies

élémentaires, des logiques distributives.

- Les préoccupations en matière d’usage.

- L’articulation constante entre pensée constructive et pensée spatiale ainsi qu’une attention

portée à la matérialité.

- L’insistance sur la maîtrise attendue du vocabulaire de l’architecture, du dessin et de la

représentation spatiale.

Contenu

L’analyse du site, du programme mais aussi d’exemples remarquables constitue un préalable au

projet. Ce premier temps installe une forme de laboratoire d’hypothèses. 

La question du statut d’un équipement public, du dialogue qu’il établi avec le contexte urbain est

la matière centrale de nos interrogations et constitue une thématique commune à l’analyse du site.

Tous les projets traduisent néanmoins une double préoccupation, d’une part, la prise en compte d’un

contexte, d’autre part, une grande simplicité qui témoigne d’une juste adéquation entre pensée

constructive et pensée spatiale propre à l’économie d’un projet.

Travaux

  ​Un équipement public ​                                                  

Seul et ensemble                                             groupe n° 7   / UEL3S1  

 

Les enseignants:  Philippe Roussel - Rémy Lacau

Les orientations principales: Aborder le projet comme un instrument de recherche et non comme la

recherche d’une solution. Initier un regard critique sur la dimension symbolique et collective d’un

équipement public, la qualité du dialogue qu’il établit avec la ville.

Concrètement ceci se traduit par quatre phases de travail successives :

- Constitution d’un corpus commun constitué d’exemples remarquables.

- Constitution d’hypothèses programmatiques multiples sur un site commun.

- Développement individuel d’une hypothèse au travers d’un projet.

- Développement approfondi d’intentions de détails en corrélation avec les intentions spatiales

mises en œuvre précédemment.    

Les objectifs principaux sont :

- L’approche et la connaissance des modes de compositions et d’organisation spatiale, des typologies

élémentaires, des logiques distributives.

- Les préoccupations en matière d’usage.

- L’articulation constante entre pensée constructive et pensée spatiale ainsi qu’une attention

portée à la matérialité.

- L’insistance sur la maîtrise attendue du vocabulaire de l’architecture, du dessin et de la

représentation spatiale.

la méthode de travail

L’analyse du site, du programme mais aussi d’exemples remarquables constitue un préalable au projet.

Ce premier temps installe une forme de laboratoire d’hypothèses. 

La question du statut d’un équipement public, du dialogue qu’il établi avec le contexte urbain est

la matière centrale de nos interrogations et constitue une thématique commune à l’analyse du site.

Tous les projets traduisent néanmoins une double préoccupation, d’une part, la prise en compte d’un

contexte, d’autre part, une grande simplicité qui témoigne d’une juste adéquation entre pensée

constructive et pensée spatiale propre à l’économie d’un projet.

Un travail de maquettes est requis à chacune des étapes.

les contenus et les sujets

1) Analyse suivant des critères prédéfinis (travail par groupe de deux)

durée : 3 semaines- objecif principal : constitution de références, devenir acteur du débat

2) Analyse du site et hypothèses programmatiques (travail par groupe de deux)

durée : 3 semaines- objecif principal : appréhender l’échelle de la question, goûter, se donner le

choix

3) Projet individuel

durée : 10 semaines objecif principal : se déterminer, être architecte c’est choisir

l’organisation des séances

jour(s) de la semaine et horaire : mardi et vendredi AM salle(s) : A définir

modes pédagogiques :  cours, correction collective, correction individuelle et exposés.

les corrections, évaluation

fréquence, critères : Contrôle continu et notes intermédiaires à chacune des quatre phases

intermédiaires.

les relations avec les autres disciplines :

mises en œuvre au gré des opportunités

Bibliographie

fournie en fonction du sujet en début d'exercice