Retour

  • S5- 10 THEORIE ET PRATIQUE DE LA CONCEPTION ARCHITECTURALE ET URBAINE - Pratique du projet architectural - Le territoire et l’édifice

Projet 5 ou Projet 6 : L'édifice public contextualisé - Semaine intensive

Semestre 5

Groupe 02 - Jean-François Laurent / Ilham Laraqui

Responsable(s) : Jean-François Laurent

Enseignant(s) : Ilham Laraqui

  • Année : 3
  • Semestre : 5
  • Affilié à un groupe : non

Objectifs pédagogiques

La démarche de projet développée dans l’atelier se situe dans une dimension constructive et

contextuelle visant à former des architectes 'bâtisseurs de projets'..

 

Le travail du semestre consistera à exprimer le rôle social de l’architecte au travers de 2 projets

situés répondant à des programmes concrets. Le déroulé du travail se fera à partir d’analyse

typologique, sociologique, territoriale, programmatique, réglementaire et technique.

 

 

L'étudiant devra justifier une démarche visant à mettre en harmonie les questions d’usage et de

spatialité. Il ne s’agit pas de faire « l’objet pour l’objet »: La forme, la matière, les textures,

les assemblages et la quête nécessaire d’innovations, doivent être en adéquation avec la fonction

attendue. L’architecte est plus qu’un designer : ses savoirs l’autorisent à se déplacer dans

l’objet, et à faire partager cette vision créatrice.

Contenu

Les sujets sont communs avec les groupes 2, 4, 5, 7 (cf fiches correspondantes).

 

Edifices publics et architectures :

 

- un équipement du quotidien, projet de proximité à l’échelle d’un village ou d'un quartier;

- un programme multifonctionnel incluant du logement, à l’échelle de la ville

 

Questionnements sur le contexte, le sens du projet, son rôle urbain, la densité, les règles de

construction, le programme fonctionnel, les assemblages, les superpositions, la forme et la

technique.

Travaux

Mise en situation par des exercices complets à durée variable :

 

Moyens (5 à 6 semaines) pour un petit équipement (500 à 800 m2) : travail d’analyse, de recherche

sur le sujet, et de mise en forme projectuelle

 

Longs (10 à 12 semaines) autorisant un travail de projet global.

Mise en situation concrète (programme et territoire); travail sur la méthode en TD collectif,

analyse en équipes de 2 à 4 étudiants, projet final individuel élaboré.

 

- Analyse : évaluation de la problématique globale (travail individuel ou collectif) : synthèse.

- Pré-projet : représentation simple mais explicite de la proposition (texte, schémas, croquis,

plans de principe, maquettes d’études).

- Projet : présentation au jury de la progression de la réflexion (carnet de bord et esquisse)

 

corrections collectives et individuelles.

 

- Éléments de rendu:

Cimaise graphique détaillée, maquette située, exposé du travail devant un jury.

Mode de représentation variable utilisant les outils numériques.

Bibliographie

- Visite des références des sujets

- visite d'expositions ayant rapport au sujet

- visite d'un chantier

 

Bibliographie fournie avec les sujets

Informations supplémentaires

Théorie, construction, informatique, arts plastiques, sciences sociales...

 

- Évaluation:

Projets courts individuels de 6 à 12 semaines évalués en jurys transversaux avec d’autres groupes. A

partir d’un sujet commun, comparaison des méthodes de travail, des approches et des productions :

- Analyse et pré-projet jugés en binôme inter structure.

- Projets affichés présentés devant des jurys pluridisciplinaires composés des enseignants S5 des

structures associées.