Retour

  • S4- 10 THEORIE ET PRATIQUE DE LA CONCEPTION ARCHITECTURALE ET URBAINE - Initiation au projet architectural - L’architecture et l’édifice

Projet 4 - L'habitation et le logement ou l'architecture et l'édifice (dont semaine intensive)

Semestre 4

Groupe 12 - Sandra Parvu / Xavier Dousson (partiellement en anglais)

Responsable(s) : Sandra Parvu, Xavier Dousson

  • Année : 2
  • Semestre : 4
  • Affilié à un groupe : non

Objectifs pédagogiques

- Appréhender la question de l’équipement en se focalisant sur les dimensions spécifiques relatives à la réalisation de ce type de programme relevant principalement de la mise en tension de l’inscription urbaine et paysagère et des architectures qui construisent la ville (continuité avec les espaces publics, « mise en scène » urbaine, significations diverses, expression du programme, etc.)

 

- Penser le double fonctionnement des équipements, d’une part public (visible) et d’autre part technique (invisible), ainsi que ses points de contacts.

 

- Prendre en compte les usages et la présence du corps dans la formalisation d’une réponse complexe qui mobilise tous les sens.

 

- Donner une culture architecturale élargie sur ce sujet permettant de prendre la mesure de la diversité des contextes (urbains, historiques, économiques et sociaux) et de la variété des réponses possibles (échelles, types, dispositifs et spatialités, détails et matériaux).

 

- Sensibiliser aux exigences environnementales de notre époque et, par conséquent, à la dimension matérielle et constructive des équipements (l’empreinte des édifices, l’épaisseur de la façade, la réversibilité, la légèreté et la transformabilité des constructions) ainsi qu’à l’importance d’un dialogue raisonné entre solutions techniques et réponses architecturales.

 

- Conforter cette culture architecturale et matérielle par une approche pragmatique avec la visite de plusieurs chantiers en cours.

 

- Développer une réflexion et des savoir-faire ancrés dans la maquette physique. La principale exigence de représentation et de conception de ce studio concernera précisément l’expérimentation et la manipulation de cet outil en trois dimensions. Les étudiants, suivant des règles communes préalables, auront à concevoir et à réaliser des maquettes d’études (de cas, de projet), des maquettes conceptuelles et des maquettes interprétatives.

 

- Expérimenter par la représentation diverses méthodes pour comprendre des situations de projet, en questionnant plus particulièrement les choix d’implantation, de programmation et de faisabilité.

 

- Faire du relevé au sens large du terme (mesures de l’espace, mais aussi relevés des matériaux, détails analytiques, identification des ambiances, etc.) un outil de projet. A travers la pratique du relevé, l’intensif sera un moment important d’acquisition de savoirs, une forme d’immersion corporelle et psychique dans le programme.

 

- Poursuivre la préparation du voyage pédagogique.

Contenu

Cet enseignement part de la problématique de l’équipement urbain, en se focalisant principalement sur les rapports que celui-ci entretient avec son contexte, sur l’efficacité de son fonctionnement interne et sur la qualité de ses espaces intérieurs et extérieurs.

 

Pour répondre à cette problématique de l’équipement, la réflexion des étudiants sera alimentée par un travail de projet et de sensibilisation à une culture architecturale plus large et spécifique, ainsi que par des exercices dédiés (lectures, études de cas) et des apports pédagogiques variés (chantiers, visites, projections, cours).

 

Un seul projet long, articulé en différentes phases autour d'exercices de représentation hebdomadaires, sera proposé.

 

Il s’agit d’un centre nautique, combinant divers bassins et diverses activités nautiques, sportives et de bien-être. Au-delà de la qualité – attendue – dans la définition de ces espaces nautiques, un soin particulier sera porté à la conception de tous les espaces de transition, bien souvent négligés, là où le corps se met littéralement à nu et s’expose dans sa fragilité.

 

Des visites de chantiers portant spécifiquement sur ce type de programme sont organisées à raison de deux-trois visites ou conférences présentant des chantiers de piscines, par semestre. Par le passé, nous avons visité et écouté : Olivier Gloaguen (Est ensemble, maître d'ouvrage) sur le chantier de la piscine des Murs à pêches à Montreuil (Agence Coste architectures) ; Vincent Loreau et Mirko Tardio (architectes, AJN) pour le chantier des Docks au Havre (Jean Nouvel, AJN) ; Joana Nova pour la piscine du Montoly à Gland (CH), ainsi que la réhabilitation de la piscine René et André Mourlon à Paris ; Quentin Pigeat (Châtillon Architectes) pour la réhabilitation de la piscine des Amiraux à Paris (Henri Sauvage) ; Morad Kadiri (ingénieur) sur le chantier du centre aquatique de Vitry-sur-Seine.

 

Le territoire de projet retenu cette année est une situation de la métropole parisienne, différente de celle du premier semestre.

 

En plus de ce projet, les étudiants auront à produire :

 

- plusieurs maquettes et documents pour rendre compte de diverses études de cas choisies parmi une liste proposée ;

 

- une restitution des expériences de chantiers proposées ;

 

- une recherche sur un sujet lié au voyage proposé.

Travaux

Le travail de conception se fait essentiellement sur la base de maquettes. En effet, les questions étant pour beaucoup des questions spatiales, de rapports intérieur-extérieur, l’outil le plus à même de creuser ces questions nous semble être la maquette. Il sera donc un outil de travail central à ce studio, mobilisable chaque semaine.

 

Pour chaque rendu, une série de documents spécifiques seront également exigés.

Bibliographie

Au début du semestre, une sélection d’ouvrages, de romans, de films, de documentaires, d’œuvres artistiques sera remise aux étudiants.