Retour

  • S3- 40 CULTURE ARTISTIQUE ET EXPRESSION PLASTIQUE - Expérimentation, conception

Matières, matériaux et gravité

Groupe - Léandre Bernard-Brunel

Enseignant(s) : Léandre Bernard-Brunel

  • Année : 2
  • Semestre : 3
  • Affilié à un groupe : non

Objectifs pédagogiques

Thématique du semestre: « Projeter la ville / se projeter dans la ville : une affaire d’espace, de

temps et d’imaginaires. »

 

Ce cours d’expression plastique et de culture artistique sera l’occasion de produire une réflexion

et un travail autour de la ville avec pour axe directeur l’idée de projection.

 

La projection n’est pas seulement une affaire de perspective, de géométrie et d’optique, c’est aussi

une affaire qui est en rapport avec nos affects, notre rêverie, nos divagations. Un rapport de

tension entre le « Dehors » et le « Dedans ».

 

« Projeter » ou « se projeter » induit un mouvement, un déplacement qui permet au réel de se révéler

et à la pensée de se dépasser.

Contenu

Ce semestre se divise en 5 modules progressifs. Chacun se déroulera sur une durée allant de 1 à 3

séances.

 

Module 1 : Se projeter d’abord dans le cadre d’une pratique photographique autour de la ville. Une

recherche de signes, de formes, de matériaux et de matière nous amènera à construire une série

d’images avec un fil narratif qui est celui de l'Ailleurs.

 

Module 2 : Déréaliser un espace urbain en construisant un film court dans lequel la continuité du

bâti sera recomposée, reformulée en zone de fiction. Partant d’un topos de cinéma, celui du

'personnage traqué dans la ville', nous allons faire basculer un territoire réel en territoire de

récits. Ou comment un lieu peut s’envisager par son potentiel de fiction. Recherche sur le corps

traversant l’espace.

 

Module 3 : Travail d'installation in situ avec des matériaux légers pour convoquer les notions de

monde infra et d'affleurement.

 

Module 4 : Décrire avec exhaustivité un lieu par les moyens de la vidéo mais sans jamais le montrer

directement. Utiliser des procédés sonores ou visuels qui donnent à voir un lieu par détour et

contournement. Un travail sur le hors champ, l’invisible et la limite.

 

Module 5 : Elaborer un film court (3 à 5 minutes) afin de faire le portrait en utopie d’un(e)

architecte non répertorié(e). Travail critique sur le genre documentaire. Construction d’une

dramaturgie courte, d’une écriture filmique.

 

Des premiers exercices avec consigne produits en commun, nous glisserons progressivement, vers les

deux derniers projets où il s’agira pour chacun de se réapproprier ce que nous avons vu et fait

ensemble, mais aussi de le dépasser.

 

En parallèle, nous stimulerons nos productions par la vision critique de films et d’extraits

oscillant entre le cinéma et l’art vidéo, ainsi que par la lecture d’ouvrages et la visite

d’expositions. L’occasion sera alors de se confronter à cette matière, dans sa pleine

contemporanéité et dans son héritage. Carol Reed, Orson Welles, Chantal Ackerman, A. Cavalier mais

aussi , Camille Henrot, Neil Beloufa, Tacita Dean, Mohammed Bourouissa, Anri Sala ou encore Jordi

Colomer seront par exemple convoqués et donneront lieu à un échange avec les étudiants. Sans être

des modèles à imiter, ils seront des guides précieux, nous rappelant sans cesse l’importance de la

mémoire des lieux et la force du cinéma et de ses excroissances dans leur capacité à nous interroger

sur l’espace de la ville et son usage.

 

 

La fabrication de ces objets-photographiques et objets-films mènera les étudiants à être attentifs

au déploiement du temps et à son interaction avec la lumière, le mouvement, les textures, la

présence de figures, les bâtiments, les béances, les flux… Cette attention sera connectée avec les

outils que nous appréhenderons avant tout comme des instruments de pensée. La préparation, la mise

en œuvre, puis la post-production (Adobe Première) feront l’objet d’un suivi permettant aux

étudiants d’affiner leur choix et leurs outils, de préciser leur écriture tout au long du semestre.

Travaux

Réalisation d’objets photographiques et filmiques sous forme multiples. Recherches personnelles.

Carnet vidéo. Travail sur la bande son. Installation.

Bibliographie

Robert Smithson, Les Monuments de Passaic (1967)

Informations supplémentaires

Il s’agira de travailler le plus possible avec le matériel de captation de l’école ainsi qu’avec

le laboratoire photo/vidéo, en utilisant notamment les salles de montages mises à la disposition de

tous.