Retour

  • S3- 40 CULTURE ARTISTIQUE ET EXPRESSION PLASTIQUE - Expérimentation, conception

Matières, matériaux et gravité

Groupe - Celio Paillard de Chenay

Enseignant(s) : Célio Paillard de Chenay

  • Année : 2
  • Semestre : 3
  • Affilié à un groupe : non

Objectifs pédagogiques

• Développement de projets personnels, appuyés sur une problématique définie.

• Exploitation des outils graphiques et plastiques déjà acquis et mise en œuvre réfléchie en

fonction de leur sujet.

• Sensibilisation à la pratique artistique contemporaine, de la conception à la réalisation, de la

diffusion à l'archivage.

• Introduction à l'approche artistique contemporaine.

• Apprentissage des outils de création, notamment des nouveaux médias, dans une approche

post-moderne et polyartistique.

Contenu

• Une ou plusieurs visites d’exposition commentées.

• Des débats sur des problématiques esthétiques.

• Des TD pratiques de création, orientés par l'enseignant.

• Des présentations de projets et discussions associées.

 

LA MÉTHODE

La plupart du temps, le choix des techniques utilisées sera laissé aux étudiants (dessin, photo,

vidéo, son, installation, performance, etc.)

Le TD s'inscrit dans le contexte de l'art contemporain le plus récent. Il s’appuiera sur

l'expérimentation, celle-ci touchant tous les domaines pratiques (qu'ils soient plastiques ou

discursifs).

Les étudiants devront développer des dynamiques de recherche.

Il est également attendu qu'ils participent aux débats (sur des problématiques esthétiques et

urbaines) lancés en cours.

 

LE PROJET

Il est demandé aux étudiant-e-s de proposer des regards et actions sensibles sur l'espace en général

et la ville en particulier. Cela suppose une prise de conscience de ce que la réalité est formée et

informée par leur regard : la ville existe à travers l'appréciation que l'on s'en fait, mais

celle-ci est constituée par l'intersubjectivité de ses usagers, à partir d'un contexte tangible,

produit d'usages actuels, inscrits dans une dynamique historique.

En prenant la ville comme objet d'étude et pré-texte créatif (au sens de Roland Barthes), les

étudiant-e-s apprécient le pouvoir discriminant de leur regard et apprennent à la partager. Ils

comprennent l'intrication de leur sensibilité avec celles des usagers de la ville. La question de la

norme prend ici toute son importance dans la pratique quotidienne du vivre-ensemble.

 

DÉROULÉ DES COURS

Le TD s'intéressera en particulier aux mouvements dans la ville, avec pour intitulé : 'figures de

mouvement'.

En étudiant divers formes et modes de mouvements qui font la ville et ceux qui la vivent, il s'agira

d'élaborer des formes plastiques qui ne seront pas seulement de l'ordre de la représentation, mais

aussi de la modélisation, de la simulation, de la partition, etc.

On pourra notamment aborder les phénomènes de flux, d'interférences, de bruits de fond, d'usure et,

plus globalement, tous les processus complexes qui produisent chacun des 'figures de mouvement'

particuliers.

Travaux

• Plusieurs exercices à rendre.