Retour

  • S3- 10 THEORIE ET PRATIQUE DE LA CONCEPTION ARCHITECTURALE ET URBAINE - Découverte expérimentale du projet architectural - L’architecture et l’édifice

Projet 3 ou Projet 4 - Equipement/le parcours

Groupe 10 - Edouard Gardebois / Jérémie Noizette

Responsable(s) : Edouard Gardebois

Enseignant(s) : Jeremie Noizette, François Alexopoulos

  • Année : 2
  • Semestre : 3
  • Affilié à un groupe : non

Objectifs pédagogiques

1 Apprendre à organiser son projet, et son temps de travail.

2 Apprendre à exprimer des positions architecturales, radicales, motivées et argumentées tant par le

dessin que par l’écrit.

3 Apprendre à concilier sa propre vision de l’architecture et les exigences pédagogiques imposées

par le programme.

4 Apprendre à révéler des principes théoriques à partir d’expérimentations explorant

systématiquement les limites du problème.

5 Acquérir les outils graphiques traditionnels et numériques nécessaires pour répondre aux

problématiques architecturales proposées.

6 Développer un regard critique.

7 S’initier à apprendre des échecs et succès observés chaque semaine tant dans son projet que dans

celui de ses camarades.

8 S'initier à la recherche, à l'analyse et à l'usage de la référence.

9 Développer la culture architecturale spécifique à la question du logement.

10 Apprendre à prendre en compte la course du soleil

Contenu

NOUS ABORDONS LE LOGEMENT COLLECTIF SOUS L’ANGLE DE L’IDÉALITÉ.

 

L’idéalité sous entend une attente de prises de position résolument radicales sur chacune de nos 5

problématiques principales. Elle sous entend également une incompréhension annoncée pour toute

production Thénardienne ou paresseuse.

 

1 Problématique de la distribution

- Comment organiser les relations entre les pièces principales, les pièces secondaires, les pièces

de la sociabilité, les pièces de l’intimité et l’environnement extérieur ?

- Comment distribuer les logements pour qu’ils puissent s’adapter à l’évolution de la famille et de

ses besoins?

- Comment faire de grands espaces avec des petites surfaces ?

- Comment dimensionner un espace en fonction des distances d’usage du mobilier ou comment éliminer

tous les espaces résiduels et ostentatoires pour ne conserver que de l’espace minimal ou de l’espace

confortable ?

 

2 Problématique de l’organisation

- Comment organiser judicieusement les relations entre les parties commerciales, les parties

communes et les parties privatives pour satisfaire les besoins légitimes, tant physiologiques que

psychologiques, de chacun ?

- Comment organiser la répartition des logements pour familles nombreuses et des logements pour

couples sans enfants ? Quelles relations doivent-ils entretenir ?

- Comment offrir à chaque logement, du soleil toute l’année, de la lumière naturelle en abondance,

des vues sur ciel et sur la rue, le tout sans vis à vis subi et cela quel que soit l’étage ?

 

3 Problématique de l’insertion

- Comment établir un dialogue courtois entre le projet et le site ou comment un immeuble de

logement, qu’il soit vu de face comme de profil, de loin comme de près peut-il qualifier son

environnement architectural, urbain et paysager ?

- Comment articuler les espaces publics, collectifs et privatifs ?

 

4 Problématique de la construction

- Comment assurer la stabilité de l’immeuble ?

- Comment assurer l’évacuation des fluides ?

- Comment assurer l'étanchéité et l’isolation ?

- Comment prendre en compte la matérialité de l’enveloppe dans l’écriture architecturale ?

 

5 Comment concilier toutes ces problématiques ?

 

 

NOUS ENCADRONS 2 SÉANCES DE TRAVAIL HEBDOMADAIRE

 

La séance du mardi commence par la présentation des problématiques et de leur enjeux et est

complétée par des travaux dirigés où les outils de réponses sont présentés et expérimentés.

La mise en place d’une concertation avec les TD Systèmes structurels encadrés par Andréa Alexopoulos

, les TD maquettes numériques encadrés par Franck Chopin et les TD Renaissance, Baroque et

Classicisme encadrés par Edouard Gardebois permet à ces enseignements de participer à l’acquisition

des outils théoriques et pratiques du semestre.

 

La séance du vendredi est consacrée aux corrections participatives et problématisées.

Les problématiques sont étudiées successivement et collégialement à partir des réponses les plus

significatives contenues dans l’ensemble des prestations affichées. L’étude de chaque problématique

a pour objectifs de dégager des principes qui devraient être respectés dès la semaine suivante.

Les séances de pré jurys permettent de travailler la pertinence et la cohérence de la présentation

orale et des pièces graphiques.

 

 

NOUS PROPOSONS 2 EXERCICES DE PROJET

 

Pour permettre une grande diversité de propositions radicales propre à exprimer la grande richesse

de l’architecture, les programmes seront interprétables et leurs surfaces seront négociables à plus

ou moins 15%.

Pour que l’exercice reste stimulant, nos exigences pédagogiques ne seront ni interprétables ni

négociables.

 

Exercice 1 : L’immeuble de logement idéal non situé

Toutes les problématiques sont abordées et complexifiées progressivement à partir de l’étude d’un

immeuble R+4 composé de logements de 2 pièces et de leurs transformations en duplex de 5 pièces.

La prise en compte de l’environnement architectural, urbain, paysager, idéal, est assurée par la

répétition de l’immeuble dans les 4 directions.

L’idéalité impose que tous les logements soient organisés selon le principe idéal revendiqué et que

les relations idéales revendiquées entre les différents types de pièces soient respectées dans tous

les logements.

 

Exercice 2 : L’immeuble de logement idéal situé sur une parcelle complexe

Mise en application et approfondissement du travail de l'exercice 1 sur une parcelle d’angle

triangulaire située dans un environnement parisien particulièrement hétérogène.

Travaux

EN GROUPE,

 

des recherches à la matériauthèque et en bibliothèque,

des relevés,

des expérimentations,

l’élaboration de scénarios

 

INDIVIDUELLEMENT

 

des fiches de lecture,

 

des plans, coupes et façades obligatoirement associés,

des croquis d'étude en perspective frontale,

des maquettes d'étude,

des coupes et schémas de principe,

l'explicitation écrite des intentions,

la préparation d’un oral de 3 minutes pour présenter son projet au jury,

 

des perspectives informatiques de validation des intentions,

une animation 3D montrant l’insertion du projet de fin de semestre dans le quartier.

Bibliographie

CLARISSE Catherine , Cuisine, recettes d'architecture, éditions de l'Imprimeur, 2004

ELEB Monique avec DEBARRE Anne, L'invention de l'habitation moderne Paris 1880-1914, A.A.M. /Hazan

HALL Edward T.C., La dimension cachée, Seuil, Points Essais, 1978

LE CORBUSIER , Une petite maison, Birkhauser

LEGER Jean-Michel, Yves Lion - Logements avec architecte, CREAPHIS

PEREC Georges, Espèces d'espaces, Galilée, Nouvelle édition, L'espace critique, 2000

RASMUSSEN Steen Eiler, Découvrir l'architecture, Ed. Linteau, 2002

TANIZAKI Junichiro, éloge de l'ombre, Publications Orientalistes de France

Informations annexes

A exprimé des positions architecturales, radicales, motivées et argumentées tant par le dessin

que par l’écrit.

A conçu des logements permettant la flexibilité dans le temps et l'appropriation des lieux par le

plus grand nombre.

A organisé des logements proposant, du soleil toute l’année, de la lumière naturelle en abondance,

des vues sur ciel et sur la rue, le tout sans vis à vis subi et cela quel que soit l’étage ?

A conçu un immeuble de logement qui, vu de face comme de profil, de loin comme de près, à qualifier

son environnement architectural, urbain et paysager ?

A pris en compte la matérialité dans la conception de son projet