Retour

  • S2- 10 THEORIE ET PRATIQUE DE LA CONCEPTION ARCHITECTURALE ET URBAINE - Découverte expérimentale du projet architectural - L’architecture et ses éléments

Théorie 2 : Introduction aux théories et modes de conception de l'édifice

Responsable(s) : Emmanuelle Sarrazin

  • Année : 1
  • Semestre : 2
  • E.C.T.S : 2
  • Coefficient : 2,00
  • Compensable : oui
  • Stage : non
  • Session de rattrapage : oui
  • Mode : obligatoire
  • Affilié à un groupe : non

Objectifs pédagogiques

' Penser pour projeter :

Les éléments fondamentaux de l'Architecture et la composition.'

« La théorie de l’architecture c’est l’organisation systématique des savoirs sur l’architecture et de

l’architecture…C’est ce qui permet de penser l’architecture, comme être, comme production intellectuelle

». Bernard Huet. Juin 2001.

 

 

 

Objectifs pédagogiques et problématiques du cours :

 

L’objectif de ce cours magistral est de permettre aux étudiants de découvrir l’architecture comme un

champ disciplinaire à part entière afin d’en explorer les spécificités. Dans cette perspective, la

théorie et la pratique se retrouvent étroitement liées dans un rapport dialectique constant qui unit le

cours de théorie à la pratique de l’exercice du projet d’architecture. Autrement dit, si le cours de

théorie offre à l’étudiant la possibilité de structurer son esprit pour projeter en toute conscience, en

retour, la pratique du projet lui permet d’appréhender et de comprendre les théories et doctrines de la

conception architecturale et urbaine. Ainsi, à ce stade du cursus, le cours s’inscrit dans un processus

de progressivité construit sur l’ensemble de la Licence et constitue une phase de découverte et

d’initiation par rapport aux cours des semestres suivants. C’est la raison pour laquelle l’ensemble des

interventions s’organise autour d’une question principale : « qu’est ce que l’architecture ?». Autrement

dit, qu’elle est l’ essence de l’architecture ? quels sont ses fondements ? Cette question complexe

renvoie à l’analyse de connaissances dispensées dans une temporalité diachronique où les éléments de

permanence se distinguent des questions de l’époque à travers un certain nombre de thématiques

spécifiques qui apportent à la fois des éléments de réponse à la question principale et de nouvelles

interrogations. Ces thématiques sont centrées sur le problème de la composition, de la conception de

l’espace et formes architecturales et urbaines qui est envisagée comme un travail intellectuel, une

recherche de l’esprit.

Contenu

Modalités et contenus des cours :

 

C’est un cours magistral et hebdomadaire en amphithéâtre avec la totalité des étudiants de la promotion

de première année qui se déroule sur un semestre et dont la validation fait l’objet d’un examen écrit en

fin de semestre. Ce cours constitue aussi une initiation à l’analyse architecturale tant sur le plan des

concepts, de la méthode que des outils de la représentation. Le corpus de connaissances analysées est

constitué de documents écrits et documents graphiques. Ils constituent une source de connaissances qui

permettra à l’étudiant d’élaborer et de rédiger ultérieurement le rapport de Licence puis le mémoire de

Master. Finalement, cette approche analytique de la connaissance doit permettre à l’étudiant de se

construire un esprit critique indispensable à l’exercice de son futur métier.

 

Cours n° 1 :

Qu'est ce que l’Architecture ?

Définitions : architecture, théorie, théorie de l’architecture, doctrine.

Où trouver la théorie de l’architecture, comment se manifeste-t-elle ?

 

Cours n° 2 :

Du livre à l'édifice : la théorie entre traités et manifestes.

Des règles communes, des principes stables entre permanence et transformation : l’Architecture comme

science dans le traité de Vitruve, l’Architecture comme concept dans le traité d’Alberti et les édifices

manifestes du mouvement moderne.

 

Cours n° 3 :

Le corps du sujet et l'espace architectural.

Le sujet dans son corps : ses cinq sens. L’articulation entre le corps du sujet et l’espace

architectural : dimension, échelle, proportion et symbole. De l’Homme de la Renaissance au le Modulor de

Le Corbusier pour toucher à l’ineffable, à l’incommensurable de L.Kahn.

 

Cours n° 4 :

Les éléments de l’Architecture : une introduction à l’analyse architecturale.

Définition et analyse des grands éléments de l’Architecture pour la composition, le mur, la paroi, la

colonne et la fenêtre et leurs représentations graphiques au niveau des outils, de la codification et de

la méthodologie. Si le plan était un texte : de l’écriture à la lecture. La construction d’une écriture

analytique.

 

Cour n° 5:

Les éléments de l'Architecture et la composition (1) : le mur et la fenêtre dans le « Raumplan » et «

l’espace de la structure ».

La question du mur et de la fenêtre dans la composition du «Raumplan» : analyses croisées des textes de

A. Loos et de la maison Muller. Développement de l’espace moderne ou retour aux sources ? la question du

mur et de la fenêtre dans« l’espace de la structure » de L.I.Kahn : analyses croisées de textes de L.I.

Kahn et de la maison Fischer.

 

Cours n° 6 :

Les éléments de l'Architecture et la composition (2) : la colonne et la paroi dans le « Plan libre » et

« l’espace ouvert».

La colonne et la paroi dans le plan libre : analyses croisées des textes de Th.Van Doesburg et de la

maison de Rietveld. analyses croisées des 5pts d’une architecture nouvelle et de la villa Savoye. La

colonne et la paroi de « l’espace ouvert » à la boîte de verre : analyses du Pavillon de Barcelone à la

villa Farnsworth. Transformation ou nouvelle typologie ?

 

 

Cours n° 7 :

Le rôle de la lumière dans la composition :

Les rapports entre la couleur et la lumière et entre l’opacité et la transparence. Des trois projets de

la fenêtre au mur émetteur de lumière : Le couvent de la Tourette de Le Corbusier. Le mur d’ombre et de

lumière de L. Barragan. La lumière comme structure chez L.I.Kahn.

 

 

Cours n° 8 :

Le lieu de l’architecture : le site dans édifice.

Le rapport intérieur-extérieur dans les édifices de T.Ando : la constitution d’un espace architectural

au-delà du clos. Vous avez dit virtualité ?

 

 

Cours n° 9 :

Au-delà de la limite : quel espace architectural ?

La définition du site comme paysage dans les cours intérieures d’A.Aalto, la topographie comme espace

architectural dans les maisons de L.Snozzi.

 

Cour n° 10 :

La forme architecturale entre standard et symbole.

Après la maison sur pilotis, le retour de la «boite» par la dominance du rectangle pour composer le plan

de la maison aujourd’hui.

 

Cours n° 11 :

L’architecture comme langage, comme art.

De la géométrie élémentaire et de ses qualités pour la définition de l’espace architectural. O.Niemeyer

et la force du dessin. L.I. Kahn et l’art comme langage de l’Homme.

 

Cours n° 12 :

Et, si l’ordre n‘existait pas ?

L’ordre, les ordres dans l’Architecture : permanence de l’Antiquité au Mouvement Moderne… pour composer

la forme et l’espace architectural. Qu’en est-il aujourd’hui au vue de « l’effet Bilbao » ?. Vers un

questionnement critique et constructif.