Retour

  • S3- 10 THEORIE ET PRATIQUE DE LA CONCEPTION ARCHITECTURALE ET URBAINE - Découverte expérimentale du projet architectural - L’architecture et l’édifice

Projet 3- Equipement/le parcours

Groupe 12 - Sandra Parvu et Xavier Dousson (partiellement en anglais)

Responsable(s) : Sandra Parvu, Xavier Dousson

  • Année : 2
  • Semestre : 3
  • Affilié à un groupe : non

Objectifs pédagogiques

- Appréhender la question de l’habitat de manière large et ouverte, contrairement à ce que semble indiquer la succession des règlementations qui conduisent progressivement en France à une normalisation des logements (surfaces, PMR, RT, etc.).

- Donner une culture architecturale élargie sur ce sujet leur permettant de prendre la mesure de la diversité des contextes (urbains, historiques, économiques et sociaux) et de la variété des réponses possibles (échelles, types, dispositifs et spatialités, détails et matériaux, etc.).

- Sensibiliser aux exigences environnementales de notre époque et par conséquent à la dimension matérielle et constructive du logement (l’empreinte des édifices, l’épaisseur de la façade, la réversibilité, la légèreté et la transformabilité des constructions).

- Conforter cette culture architecturale et matérielle par une approche pragmatique avec la visite de plusieurs chantiers en cours.

- Développer une réflexion et des savoir-faire ancrés dans la maquette physique. La principale exigence de représentation et de conception de ce studio concernera précisément l’expérimentation et la manipulation de cet outil en trois dimensions. Les étudiants, suivant des règles communes préalables, auront à concevoir et à réaliser des maquettes d’études (de cas, de projet), des maquettes conceptuelles, des maquettes de représentation, etc.

- S’engager dans diverses méthodes pour comprendre des situations de projet, en questionnant plus particulièrement les choix d’implantation, de programmation et de faisabilité.

- Préparer le voyage pédagogique du second semestre.

Contenu

Cet enseignement part de la question de l’habiter, en se focalisant principalement sur la place de la représentation dans le projet, ainsi que des questions soulevées par la prise en compte du site et des usages.

 

A partir de ce cadre, la problématique générale pourrait se résumer à : « Qu'est-ce que habiter ? Comment concevons-nous l'habitat, ainsi que notre inscription dans le monde à partir de cette notion ? ».

 

Pour répondre à cette question, la réflexion des étudiants sera alimentée par un travail de sensibilisation à une culture architecturale aussi large que spécifique sur le logement : apports pédagogiques consistant principalement en des lectures, des visites de site et de chantiers, ainsi que des projections de films.

 

Deux projets d’échelles différentes et d’attendus pédagogiques complémentaires sont proposés aux étudiants :

- Le premier, expérimental, un habitat individuel temporaire, utilisé le temps d’une nuit ou d’un court séjour - une grande chambre équipée ou un micro-appartement d’un « hôtel diffus » -, pose la question des critères de qualité d’un logement (implantation, orientation, spatialité, relations à l’extérieur, intimité, accessibilité, etc.). L’étudiant(e) sera libre de choisir le lieu d’implantation de son projet dans un territoire proposé, en fonction de critères préalablement établis ;

- Le second, plus ambitieux quantitativement, permet de se confronter à la fabrication d’un petit immeuble collectif de logements à programme mixte (ateliers d’artistes, appartements pour personnes âgées, accueil de « l’hôtel diffus », etc). Il mettra l’accent sur les questions de distribution et de superposition.

 

Le territoire de projet retenu est une situation de la métropole parisienne. Cette année, une parcelle jouxtée par l'opéra de la Bastille, l'hôpital des Quinze-Vingts et la promenade plantée, dont elle est le dernier maillon manquant.

 

Le semestre s'organise autour d'exercices hebdomadaires. En plus de l'avancement des projets, les étudiants auront à produire :

 

- plusieurs maquettes pour rendre compte d’une étude de cas choisie parmi une liste de logements collectifs de la modernité, de logements collectifs contemporains ou de productions expérimentales contemporaines ;

- un collage cartographique ;

- une coupe-usages à la Ravereau ;

- une mise en cohérence de trois représentations distinctes à la Picasso ;

- un collage d'images 'habiter' à la Olgiati ;

- une restitution des expériences de chantiers proposées.

 

Chaque semestre, nous organisons deux visites de chantiers et une visite de site. Par le passé, nous avons suivi l’édification de la Cité judiciaire à Batignolles du Renzo Piano Building Workshop (RPBW) avec Bernard Plattner ; de la Cité refuge de l’Armée du Salut à Paris de Le Corbusier et Jeanneret réhabilitée par OPERA + Chatillon et Associés) avec François Gruson ; d'une opération de logements sociaux et d’ateliers d’artistes dans le XIXe réalisée par Metek Architectes avec Sarah Bitter ; de la Maison de La Région Île-de-France à la Cité Universitaire de Paris par Agence Nicolas Michelin Architectes avec Jean-Jacques Chagnaud (ANMA) ; d'un immeuble de logements à Batignolles réalisé par TVK (Trevelo et Viger-Kohler) avec Loïc Cendrier (TVK) ;

 

Nous avons visité le Centre ville d’Ivry réalisé par Jean Renaudie et Renée Gailhoustet avec Renée Gaillhoustet (architecte) et Yves Bélorgey (artiste) ;

l’agence et l’atelier maquettes du Renzo Piano Building Workshop (RPBW), rue des Archives à Paris avec Christophe Colson (RPBW, responsable de l’atelier) ; l'Agrocité à Colombes puis à Gennevilliers réalisée par l'Atelier d’Architecture Autogérée (AAA) avec Constantin Petcou et Doina Petrescu (AAA) ; le Mémorial des martyrs de la déportation à Paris réalisé par Georges-Henri Pingusson ; A COMPLETER

 

La préparation au voyage d'études proposé au second semestre fait également partie du travail de ce semestre. En plus des maquettes de logements, des lectures et une recherche bibliographique compléteront la préparation. Chaque année, nous proposons de nous rendre dans une ville dont les qualités architecturale et urbaine sont exceptionnelles, mais qui ne font pas partie des destinations touristiques de premier ordre. Par le passé, nous avons visité et étudié Bucarest en Roumanie et Palerme en Italie. Cette année, nous proposons de partir à Turin en Italie.

Travaux

Le travail de conception se fait essentiellement à partir et sur la base de maquettes. En effet, les questions de logements étant pour beaucoup des questions spatiales, de rapports intérieur-extérieur, l’outil le plus à même de creuser ces questions nous semble être la maquette. Il sera donc un outil de travail central à ce studio, mobilisable chaque semaine.

Chaque semaine, une série de documents spécifiques seront également exigés.

Bibliographie

Au début du semestre, une sélection d’ouvrages, de romans, de films, de documentaires, d’œuvres artistiques sera remise aux étudiants.