Retour

  • S2- 40 Expériences pour le projet

Semaine Workshop Arts plastiques

Option 12 - Sylvia Lacaisse

Enseignant(s) : Sylvia Lacaisse

  • Année : 1
  • Semestre : 2
  • Affilié à un groupe : non

Objectifs pédagogiques

Paris couvert –Passages parisiens/ Paris à ciel ouvert –les grandes serres du Muséum d'histoire naturelle

 

 

 

PASSAGES : « Ces passages, nouvelle invention du luxe industriel, sont des galeries recouvertes de verre, lambrissées de marbre, qui traversent des blocs entiers d’immeubles dont les propriétaires se sont regroupés en vue de telles spéculations. De part et d’autre de ces galeries, qui reçoivent le jour d’en haut, s’alignent les boutiques les plus élégantes, en sorte qu’un pareil passage est une ville, un monde en miniature. »

Définition tirée d’un Guide illustré de Paris, citée dans Paris, capitale du XIXe siècle 1.

 

Il est donc question durant cette semaine, de vous faire découvrir quelques passages parisiens.

Il n'en reste qu'à peine une vingtaine aujourd'hui et pourtant ils étaient plus de cent au XIXe siècle. Ainsi, c’est non seulement l’histoire de ces monuments urbains que vous allez observer,dessiner, photographier ou filmer, mais vous allez tenter de retranscrire l’ambiance propre à ces lieux entre extérieur et intérieur, jeux de lumière, structure et aménagement, au sein d'une création personnelle.

Contenu

De cette étude sur site, (écrits, dessins, notes, photographies, vidéos...) tirée de ces promenades faites à l’abri des intempéries et du brouhaha de la rue d’un côté et en plein air de l’autre, et de retour à l'atelier vous allez rapporter la mémoire des lieux en vous servant de vos documents récoltés sur les sites et vous aurez à créer une œuvre plastique ou visuelle.

Les dimensions, les techniques, la résolution de votre œuvre sont libres, celle-ci peut aussi bien être présentée sous une forme graphique (livre, illustré, dépliant, journal) qu'une forme volumétrique ou même une installation présentée dans l'espace de l'école.

 

Si ces formes architecturales ont influencé la littérature du XIXème siècle, (Baudelaire, Balzac, Hugo..) elles ne peuvent pas laisser insensible votre imagination.

 

Programme de la semaine:

1,5 journée de déambulation et études dans les passages parisiens, (l'itinéraire et les points de RV seront envoyés à chacun)

1/2 journée dans les grandes serres du jardin des plantes de Paris (droit d'entrée et droit de dessiner payants)

1,5 journée de travail personnel en atelier, sur la création d'une œuvre à partir des notes et documents pris sur les lieux.(travail autonome et libre)

1/2 journée de présentation et argumentation des travaux présentés

Travaux

Évidemment nous nous munirons pour chaque séance d’un carnet de croquis, de crayons, de couleurs, de feutres, de craies, enfin d’un attirail graphique mais aussi d’un appareil photographique ou caméra.

Carnets de notes, de croquis, parcours photographique des lieux, prises de sons , d'images en mouvement,

Bibliographie

-'Espèce d'espace' de Georges Perec

-'Promenades littéraires ': les passages couverts de Paris de Patrice de Moncan ed. du Mécène 2012

-'Paris, Capitale du XIXème siècle' de Walter Benjamin (le livre des passages 1927-1939)

'Devant l’image' de Georges Didi-Huberman

'Lire l'image' Émission, réception, interprétation des messages visuels de Marc Arabyan

Informations annexes

L'enseignement des arts doit se vivre comme un laboratoire expérimental où s'alterne : théorie, pratique, enquête de terrain, travail en atelier, manipulation, réflexions sur le projet. Il ne s'agit pas de répondre aux problèmes posés comme un technicien mais il est essentiel que la technique s'accompagne d'une réflexion sur l'espace. Il s'agit de prendre en compte les processus par lesquels le savoir technique s'articule autour de l'acte architectural.